...
Actualité - 19.04.2021

Les acteurs du week-end : d'Eric Raffin à Jean-Pierre Dubois

Le tweet de Charley Mottier pour sa 100e

Les grands week-ends du printemps en région battent leur plein. Cela a été le cas lors des deux derniers jours avec pas moins de dix-sept réunions déployées samedi et dimanche dans l’hexagone, sans inclure dans ce décompte l'affiche de Vincennes de samedi. Quel bilan tirer de cette séquence ? Que les acteurs habituels sont au rendez-vous, comme Eric Raffin, et que certains se sont aussi fait plaisir, comme Jean-Pierre Dubois, deux fois vainqueur dimanche.

Pas de surprise lors des deux derniers jours chez les pilotes. Les deux noms qui ont engrangé le plus de victoires, quatre chacun, sont les deux premiers au classement général du Combiné et du Sulky d’Or 2021, à savoir Eric Raffin et Yoann Lebourgeois. Ils en sont respectivement à 84 et 70 succès cette année et se positionnent devant Matthieu Abrivard qui n’a pas scoré ce week-end après avoir réussi un triplé vendredi à Vincennes. Le week-end a permis à Eric Raffin, qui a signé ses quatre marques à l’attelé, de reprendre un peu d’air frais sur Yoann Lebourgeois (2 victoires à l’attelé et 2 au monté) dans le seul tableau du Sulky d’Or où les scores sont dorénavant de 66 à 58.

À l'autre bout du classement provisoire du week-end, parmi ceux qui ont remporté au moins deux courses, on trouve Matthias Legros et Jean-Pierre Dubois. Les deux n'ont couru que deux fois et affichent donc 100 % de réussite. Le lad-jockey Matthias Legros a réalisé son doublé dimanche à Lyon-Parilly pour le compte de son employeur Romuald Mourice, au sulky de deux 4 ans : Géode du Cherisay (Singalo) et Goldorack du Bois (Sancho Turgot). La forme a même continué ce lundi puisqu'il a gagné à l'Isle-sur-la-Sorgue et en est à 23 victoires dorénavant. Quant à Jean-Pierre Dubois, c'est bien sûr une tout autre histoire.

Tous les pilotes qui ont gagné 2 fois et plus ce week-end
Driver-jockey : Courses / Vict. / Places / (% vict)
Yoann Lebourgeois : 14 / 4 / 2 / 29
Eric Raffin : 15 / 4 / 3 / 27
Franck Ouvrie : 12 / 3 / 4 / 25
Dominik Locqueneux : 8 / 3 / 2 / 38
Mathieu Mottier : 9 / 3 / 1 / 33
Lucas Verriere : 7 / 3 / 1 / 43
Jean-Michel Bazire : 4 / 2 / 0 / 50
Pierre Yves Verva : 14 / 2 / 4 / 14
Alexandre Abrivard : 12 / 2 / 0 / 17
Paul Ploquin : 7 / 2 / 2 / 29
Sébastien Ernault : 10 / 2 / 2 / 20
Matthias Legros : 2 / 2 / 0 / 100
Jean-Pierre Dubois : 2 / 2 / 0 / 100

4000 avant 40 ans pour Eric Raffin ?
Né le 24 novembre 1981, Eric Raffin dispose encore d'un peu plus de sept mois avant de fêter son 40e anniversaire. Il affiche actuellement un total de 3 829 victoires. Peut-il atteindre les 4 000 avant ses quarante ans ? Sur sa base actuelle (84 victoires en trois mois et demi), il arriverait à un volume compris entre 165 et 170 victoires sur une période de sept mois. Or, il lui en faut 171 pour atteindre le cap des 4 000. S'il retrouve son rythme de 2019 et 2020, il est sur une base de 200 victoires en sept mois. Dans ce scénario, il atteindrait même les 4 000 victoires un mois avant son anniversaire, dans le courant du mois d'octobre !

Pour Jean-Pierre Dubois, il s'agit évidemment d'une tout autre histoire. L'octogénaire s'est fait plaisir avec deux de ses représentants de 3 ans ce dimanche. Il s'est imposé d'abord à Alençon avec le débutant Infiel (Goetmals Wood), le propre-frère de Ferreteria, puis a pris la route de Bihorel-les-Rouen (au moins 150 kms) pour remporter sa seconde course du jour au sulky d'Ilismo (Scipion du Goutier).
Autre jolie réussite : celle de Lucas Verrière qui a signé 3 victoires en 7 courses à Paray-le-Monial et Lyon-Parilly.

Trois propriétaires font un coup de trois lors du week-end
Dans le tableau des propriétaires, les deux acteurs les plus « riches » du week-end sont l’Ecurie d’Héripré (45 190 €) et l’Ecurie Vautors (41 540 €). Ces deux casaques bien connues ne comptent qu’une victoire sur le week-end mais leur succès a eu lieu à Vincennes. L’Ecurie d’Héripré a pu compter sur le succès de Gu d’Héripré et Vautors sur celui de Dorgos de Guez. Trois propriétaires ont fait mieux en terme de nombre de victoires avec trois chacun : l’Ecurie de Charmes (Indian Danehill à Carpentras, Hamandina à Chartres et Hashurst à La Capelle), l’Ecurie d’Embeli (Go Fast Roc et Harold Bergil à Alençon et Hello du Moulin à Bihorel) et l’Ecurie de Jean-Michel Baudouin (Grec d’Havaroche à Bihorel, Idéal Madrik à Loudéac et Icône Madrik à Saint-Malo).

Thierry Duvaldestin et Bertrand Le Beller force 4
Chez les entraîneurs, deux professionnels ont porté haut leur réussite en engrangeant quatre victoires. Il s'agit de Thierry Duvaldestin et Bertrand Le Beller. Le premier a présenté 14 partants (soit 29 % de réussite à la gagne) alors que le second a fait mieux en n'ayant que 7 partants (soit 57 % de réussite à la gagne). Bertrand Le Beller, parmi les entraîneurs qui ont remporté au moins deux succès ce week-end, est seulement surpassé par Julien Foin (2 victoires avec 3 partants, soit 67 % de réussite gagnante) sous l'angle de l'efficacité. Du point de vue des gains, le meilleur a été lors de ces deux jours Jean-Michel Bazire (2 victoires) qui a ajouté 71 240 € aux gains de son écurie. Viennent ensuite Philippe Billard (58 620 €), Franck Leblanc (58 310 €) et Thierry Duvaldestin (53 190 €). Avec 64 succès depuis le début de l'année, ce dernier est toujours nettement le leader dans le rang des entraîneurs devant Sébastien Guarato (49 titres).

La 100e victoire de Charley Mottier
La victoire de Harry de Sassy (Quaro), dimanche à Alençon, a permis à Charley Mottier de signer son 100e titre comme entraîneur. Une victoire que le professionnel a lui-même salué sur son compte Twitter [voir plus bas], en y exprimant une pensée pour son père Patrick.

Pascal Garreau accélère encore chez les amateurs
Leader du classement des amateurs, Pascal Garreau a encore engrangé victoire (et points) ce week-end en s'imposant dimanche avec Du Snob (Kénor de Cossé) à Agen. Dimanche soir, il en était à 11 victoires et 199 points, détaché devant Sophie Blanchetière (130 points et 6 victoires). Pascal Garreau a continué sur sa lancée ce lundi, remportant encore une épreuve à Feurs. Il a confirmé en cette occasion ses ambitions : « J'ai démarré tôt cette année pour atteindre l'objectif d'être champion de France des amateurs. Je suis en chasse de points car le titre s'acquiert aux points. » Le driver sera au départ de courses ce mardi à Vincennes, jeudi à Enghien et vendredi à Saint-Galmier.

A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite