... ©Aprh
Résultat de course - 23.04.2021

Féerie Wood lance une nouvelle séquence

Je suis persuadé qu'elle n'était pas à 100%
Alexandre Abrivard

24h après la requalification encourageante d'Excellent, la famille Abrivard connait une nouvelle satisfaction, plus importante encore puisque dans le cadre des courses officielles : Feerie Wood (Rockfeller Center) renoue avec la victoire dans le Prix Aletheia, course principale du jour.

Bien que caché derrière son masque, on n'a pas eu peine à imaginer le sourire d'Alexandre Abrivard à son retour aux balances : sa chouchoute Feerie Wood, avec qui le meeting d'hiver "s'était mal terminé" pour reprendre ses propres termes (non placée dans le Prix d'Amérique - Legend Race et non partante dans le Prix de Paris), retrouve le chemin du succès dans cette bonne course A et peut d'ici le meeting d'hiver prochain suivre un rythme épanouissant pour elle : "La jument était très bien mais physiquement on avait un petit doute, car elle est un peu maigre et elle n'a pas fait son poil. Je suis persuadé qu'elle n'était pas à 100% mais cela a suffi. Elle a besoin de fleurir aux beaux jours, la pousse de l'herbe va lui faire du bien. Avec ses gains, on peut ne pas jouer que le plus haut niveau et tant qu'on peut éviter les gros morceaux on le fera. Avant d'y revenir. Si on prépare une course tous les mois ou mois et demi ce ne sera pas si mal."
Quant à la concurrence en interne avec Excellent, Alexandre Abrivard ne se fait pas de mouron : "Il va peut-être trembler en voyant Féerie comme ça (rires) ! Non, plus sérieusement, on va, autant que possible, de ne pas trop les faire se croiser prochainement."
Rappelons que Feerie Wood avait réalisé un superbe semestre 2020 en remportant le Championnat Européen des 5 Ans et la Qualif#4 Prix d'Amérique Races (Prix Ténor de Baune). Elle devance ici un bon Deus Ex Machina (Ricimer), 2ème après avoir pris le dessus sur le favori Fire Cracker (5ème).

D'où vient-elle ?

Née du semi-classique sous la selle Rockfeller Center 1'13'' a.-m. (Jag de Bellouet), Féerie Wood a pour mère Vive Fée, une fille de Love You 1'10'' qui n'a pas couru, ni ne s'est qualifiée, mais est une sœur utérine d'Olitro 1'11'' (Ganymède), deuxième du Critérium des 4 Ans et du Prix Albert Viel. Au haras, Vive Fée donne toute sa mesure, ayant non seulement procuré Féerie Wood, mais le tout bon Eclat de Gloire 1'11'' (Tiégo d'Etang), qui, moins d'une heure après la victoire de sa soeur cadette, à Vincennes, s'est octroyé le Grand Prix de Noël (Groupe III), sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer, signant, ce faisant, son quinzième succès, pour, pratiquement, 500.000 € de gains. En 2019, elle a eu une propre soeur de Féerie Wood, baptisée Jolie Fée, et, en 2020, un mâle de Follow You, nommé Kentucky Express.

5e | PRIX ALETHEIA
Att - 2850 m - Course B - 67 000 €
FEERIE WOOD 1'12"5
Rockfeller Center x Vive Fee (Love You)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. A. Abrivard - Eleveur : Ec. D
2e Deus Ex Machina 1'13"3 Ricimer x Osakarie
3e Fragonard Delo 1'13"3 Akim du Cap Vert x This Lovely d'Ar
4e : Feydeau Seven - 5e : Fire Cracker - 6e : Dexter Chatho - 7e : Cyriel d'Atom
A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite