... ©Aprh
Actualité - 28.04.2021

Philippe Allaire, au carrefour des influences

L’exploit n’est pas mince : en une dizaine de jours, Philippe Allaire vient de voir ses pensionnaires s’octroyer un Groupe I et quatre Groupes II. Un tir groupé hors du commun, d’autant que réalisé dans deux pays différents, la France et l’Italie, et dans les deux spécialités, avec, exclusivement, des chevaux de 3 et 4 ans. La marque de fabrique Allaire, en ce que le trait d’union entre ces différents performers est la jeunesse ou bien encore, pour plusieurs d’entre eux, l’empreinte de Ready Cash et (ou) l’élevage maison.

Cela a commencé, à Vincennes, avec les débuts victorieux sous la selle d’Inouï Danica 1’13’’ m. (Boccador de Simm et Sélina Blue, par Imoko) dans le Prix Hémine (Groupe 2 – Etrier Summer Races 3 Ans – Qualif 3). Cela s’est poursuivi, à Enghien, avec le succès, samedi dernier, de Hatchet Man 1’12’’ (Goetmals Wood et Suricate, par Ludo de Castelle) dans le Prix Gaston Brunet (Groupe 2 – Sulky Summer Races 4 Ans – Qualif 1). Cela a continué le lendemain, en Italie, sur l’hippodrome de Modène, avec la victoire de Callmethebreeze 1’13’’ (Trixton et Gilly LB, par Supergill) dans le Gran Premio Tito Giovarnadi (Groupe 1), avant que l’ensemble ne soit parachevé, hier, à Vincennes, grâce à Italiano Vero 1’12’’ (Ready Cash et Baraka d’Henlou, par Diamant Gédé), vainqueur du Prix Paul Karle (Groupe 2 – Sulky Summer Races 3 Ans – Qualif 1), et à It’s Now Or Never 1’13’’ (Charly du Noyer et Deep Purple, par Prodigious), lauréate du Prix Masina (Groupe 2 – Sulky Summer Races 3 Ans – Qualif 2).
Un quintette estampillé maison, en tout ou partie

Chacun sait que Philippe Allaire est l’homme de Ready Cash et le principal pourvoyeur de l’influence de celui-ci sur le trotting français, voire européen. L’homme de Ready Cash et du lieu de monte de celui-ci, le Haras de Bouttemont, qu’il a monté de toutes pièces, avec le concours des siens et de son équipe, emmenée par son homme de confiance, Christophe Toulorge. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que les cinq, à l’instant évoqués, qui font son actualité, soient estampillés maison, en tout ou partie. C’est qu’ont été élevés à Bouttemont Callmethebreeze, Italiano Vero et It’s Now Or Never. Ces deux derniers sont, en outre, frappés du sceau de Ready Cash, père de l’un et grand-père paternel, via Charly du Noyer, de l’autre. Ajoutons que Baraka d’Henlou, la mère d’Italiano Vero, et Deep Purple, celle d’It’s Now Or Never, étaient également entraînées par Philippe Allaire, à l’instar de Suricate, celle de Hatchet Man, qui n’est autre que la sœur cadette de Ready Cash. A l’image, aussi, de Gilly LB, génitrice de Callmethebreeze : « Philippe l’avait louée en Italie, se souvient Christophe Toulorge, où elle a gagné deux Groupes I à 2 ans. Plus tard, il a pu l’acheter pour l’élevage et elle lui a d’abord donné, avec le concours de Ready Cash, la bonne Beautiful Colibri, gagnante du Groupe III Prix Vourasie, en 2019, et placée semi-classique cette année ; ensuite, associée à Trixton, sans doute le meilleur fils de Muscle Hill en activité, cela a été Callmethebreeze. Pour l’anecdote, Elisabeth, la fille de Philippe, a gagné trois courses montées,de suite, à Cagnes, Vincennes et Toulouse, avec Palomar LB, l’un des premiers produits, par Varenne, de Gilly LB, né alors que celle-ci était encore en Italie. » Comme un prélude, en quelque sorte, à la réussite familiale actuelle dans le giron Allaire. Clin d’œil aussi, à Ready Cash cette fois, que cette lignée mâle de Muscle Hill, en arrière-plan des réussites de Callmethebreeze, alors même que le fils de Muscles Yankee est le grand rival de celui d’Indy de Vive dans le concert des étalons européens.















Callmethebreeze : le clin d’œil de Muscle Hill à Ready Cash !

En prolongement, les profils de Hatchet Man et d’Inouï Danica se font écho, ne serait-ce que parce que Philippe Allaire a été le mentor de la mère du premier, Suricate, nous l’avons dit, et du père du second, Boccador de Simm. Son empreinte est donc toujours là, en filigrane. Comme celle des Tébirent, ses amis et associés, éleveurs de Ready Cash et, en l’espèce, de Hatchet Man ; acheteurs également, en provenance de l’élevage Romarie, d’Inouï Danica, foal, aux ventes de Caen, pour la modique somme de 2.000 euros. Après quoi, le mérite de Philippe Allaire est de savoir être au rendez-vous des uns et des autres, tout à la fois point de rencontre et trait d’union.

Hatchet Man : Philippe Allaire a entraîné les trois premières mères du vainqueur du Sulky Summer Races 4 Ans - Qualf#1

©Aprh

A voir aussi :
...
Juliet Papa Bravo reçu 4 sur 4

Sa mère, Une Lady en Or (Kaisy Dream) avait dû attendre sa 7ème sortie en compétition pour s’imposer avant d'enchaîner ensuite les victoires de Groupe (avec les Prix Roquépine, Masina, Ozo, Albert Viel et placé...

Lire la suite
...
Le grand oral d'août à Deauville

Sur l'invitation de l'Association des Éleveurs de Galop, qui tenait ce matin son Assemblée Générale, plusieurs dirigeants de la filière ont eu l'occasion de s'exprimer sur les sujets d'actualité des courses au galop (voir l'intégrale ...

Lire la suite
...
Quinté de vendredi : transfert de Cabourg à Pornichet

LeTROT a communiqué ce mardi en début d'après-midi un changement important concernant le Quinté+ de vendredi : "En raison d’un nombre insuffisant de partants déclarés dans les courses pouvant être support des paris événementiels à CABOURG, ...

Lire la suite
...
Prix Jean-Luc Lagardère 2022 :
pour conclure le meeting en beauté

L’affiche est belle dans le Prix Jean-Luc Lagardère, au cours d’une réunion qui marquera la fin du meeting estival d’Enghien. Galius n’aura pas Hohneck sur sa route, mais Diable de Vauvert, Elie de Beaufour ...

Lire la suite