... ©Hippodrome de Laval
Résultat de course - 29.04.2021

Flash de Vely ou les standards Sébastien Ernault

Dans le dernier tournant, j'allais mieux que mes adversaires. J'attendais juste l'ouverture.
Jean-Philippe Monclin

Avec un doublé ce jeudi à Laval, Jean-Philippe Monclin a remporté sa onzième victoire au mois d'avril. Pour la deuxième fois, il s'est imposé avec un protégé de Sébastien Ernault : Flash de Vely. Ce hongre de 6 ans affiche un taux de réussite de plus de 50 % à la gagne depuis ses débuts.

Comme très souvent, Sébastien Ernault ménage ses pensionnaires et ces derniers lui rendent très bien sur les hippodromes. A l'âge de 7 ans, Flash de Vely (Un Mec d'Héripré) est un cheval tout neuf. Qualifié à l'automne de ses deux ans par son mentor, il a couru seulement deux fois à l'âge de trois ans pour un score parfait : deux victoires. En 2019, il a enchainé par trois succès de rang avant de connaître sa première défaite à l'été de ses quatre ans. Défaite est un grand mot étant donné que le 4 septembre 2019, il courrait ferré sans ambitions. Cette course avait surtout pour but de le préparer en vue de sa première sortie à Vincennes, course qu'il a remportée avec Sébastien Ernault. L'an dernier, Flash de Vely a brillé à quatre reprises. Depuis qu'il se présente pieds nus, ce trotteur a franchi un pallier. Son propriétaire et éleveur, Philippe Dequeker, peut être fier de son cheval puisqu'il a su renouer avec la victoire ce jeudi avec Jean-Philippe Monclin à son sulky (Sébastien Ernault étant sous le coup d'une mise à pied ce jeudi 29 et vendredi 30 avril). "Dans le dernier tournant, j'allais mieux que mes adversaires. J'attendais juste de trouver l'ouverture, a débriefé Jean-Philippe Monclin sur Equidia Racing. Quand cela se passe comme ça, c'est des sensations que tout driver aiment. Sébastien m'avait dit de le driver calmement car le cheval venait d'avoir deux parcours difficiles. J'avais donc les ordres de courir à la corde pour redonner du moral à mon partenaire. Au sprint, il a été le meilleur." Suite à ce succès du jour, le palmarès de Flash de Vely est remarquable : 21 courses, 11 victoires, 67% de réussite dans les quatre premiers. La marque Sébastien Ernault en quelque sorte.

D'où vient-il ?

Ce fils d'Un Mec d'Héripré est le meilleur des six rejetons en âge de courir de sa génitrice Vely du Goutier (non qualifiée). La dernière de la famille, Kaline de Vely, est une fille de Rocklyn. Vely du Goutier a une soeur utérine qui se nomme, Thalie du Goutier (deux victoires), elle même mère de la prometteuse Ghalie du Goutier (127 360€) mais aussi de la 3 ans Ilya du Goutier (lauréate pour ses débuts le 18 avril à Tours-Chambray).

6e | PRIX THIERRY DENUAULT
Att - 2850 m - Course D - 23 000 €
FLASH DE VELY 1'14"5
Un Mec d'Heripre x Vely du Goutier (Goetmals Wood)
Driver : J. Monclin - Entraîneur : S. Ernault
Propriétaire : P. Dequeker - Eleveur : P. Dequeker
2e Falco Fun 1'14"5
3e Forto Deo 1'14"6
4e : Feder Fouteau - 5e : Fast Wind - 6e : Forever d'Ariane - 7e : Feline de Calvi
A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite