... ©Aprh
Résultat de course - 01.05.2021

Harvest de Bulière établit le record des "H" sur 2700m

L'avenir lui appartient
Éric Raffin

Séquence émotion à l'issue de ce Prix Maginus. Benoît Vassard qui gère la carrière d'Harvest de Bulière avec Estelle Dessartre, a les trémolos dans la voix d'un homme fier du travail accompli et de la performance remarquable réalisée par son protégé.

Et il peut être fier. On a certainement assisté à une course-clé dans la carrière de ce 4 ans tout neuf (il ne courait que pour la 21ème fois) et au gros potentiel. Il y a la victoire, toujours importante surtout qu'il s'agissait d'une course A, et il y a le style et le chrono. Celui-ci est exceptionnel : c'est tout simplement le nouveau record pour un membre de la promotion de 2017 sur le parcours classique des 2700m. 1'11''7, c'est mieux que les temps réalisés par les ténors, un dixième de mieux que la précédente marque de référence signée par Hokkaido Jiel. Prochaine étape pour Harvest de Bulière (Charly du Noyer) ? Les meilleures courses de 4 ans, comme nous l'a confirmé Benoît Vassard : "Depuis le début de l'année je pense au Critérium des 4 Ans, c'est un rêve. Je ne dis qu'on aura une première chance mais si tout va bien et qu'on arrive à l'amener comme il faut, on se fera plaisir. On reste cela dit les pieds sur terre. Avec le temps il s'est assagi et avec la force qu'il a prise aussi ça lui permet d'être de mieux en mieux. Je suis content qu'on ait pris le temps nécessaire au début avec lui. On voit bien que ce n'est plus le même à la maison : il s'étoffe. Eric m'a dit, je serais toi je le mettrais au repos. Plus il va vieillir, mieux ça ira, en tout cas, je pense qu'il sera encore mieux à 5 ans." Confirmation du côté d'Éric Raffin qui nous a dit : "L'avenir lui appartient."
Le pilote vendéen signait ici son 99ème succès depuis le début de l'année, quelques minutes avant le 100ème décroché au sulky d'Inshot Josselyn (Carat Williams). Éric Raffin aura ainsi remporté quatre des sept courses du programme.

D'où vient-il ?

Harvest de Bulière ressortit à l'élevage de son propriétaire, Christian Cavanna. Issu du croisement de Charly du Noyer 1'10'' (Ready Cash) avec une fille de Coktail Jet 1'10'', il est le fruit, ce faisant, d'une combinaison ayant fait ses preuves. Il est le frère de trois vainqueurs, parmi lesquels le plus titré est Twistess Lili 1'14'' (Jag de Bellouet), gagnante de six courses et de près de 85.000 €. La troisième mère, Keep Up 1'22'' (1976-Nonant le Pin), est une propre soeur du crack et étalon de premier plan Buffet II 1'16''. L'inbreeding sur Armbro Glamour (3x4), arrière-grand-mère de Charly du Noyer et mère de Coktail Jet, est, par ailleurs, le trait marquant de ce pedigree.

6e | PRIX MAGINUS
Att - 2700 m - Course A - 53 000 €
HARVEST DE BULIERE 1'11"7
Charly du Noyer x Modern Dance (Coktail Jet)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : E. Dessartre
Propriétaire : C. Cavanna - Eleveur : C. Cavanna
2e Hermes d'Ecotay 1'11"7
3e Hastronaute 1'12"1
4e : Handy Bourbon - 5e : Hells Bells - 6e : Hakim Griff - 7e : Hyacinto Bello
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite