...
Helitlopet, de retour à Vincennes mardi
En bref - 02.05.2021

Agenda de la semaine

La semaine qui s'ouvre, et avant le week-end du 8 mai (28 réunions dans l'hexagone sur les deux jours du week-end), proposera huit réunions, toutes au format Premium. En voici la teneur, de lundi à vendredi.
Lundi 3 mai : Vichy ouvre ses portes pour une saison qui comprendra 22 rendez-vous au trot jusqu'au 25 septembre dont le Festival du Trot, du 4 au 10 juillet. Le Quinté+ aura lieu dans le Prix de Chaise Dieu avec Eliska Berry (Rocklyn) dans la position de candidate la plus riche de l'épreuve. Le Prix d'Effiat, pour 3 ans, sera comme une revanche entre Ister Man (Doberman) et Item Buissonnay (Very Nice Marceaux). Mais l'épreuve comprend d'autres éléments d'avenir comme Illustre Julry (Tag Wood), Ivanka de Jilme (Ni Ho Ped d'Ombrée) et Iguski Sautonne (Village Mystic).
Mardi 4 : deux réunions : Chartres et Vincennes. À Chartres, dans le Prix Ambulance Phénix, pour 3 ans, pas moins de 5 des 10 partants restent sur un succès. Citons les : Isocrate d'Ela (Bird Parker), Indy de Mai (Insert Gédé), Impressive Ti (Kénor de Cossé), Invincible Bourbon (Love You) et Infiel (Goetmals Wood). À Vincennes, la réunion permettre aux bons 4 ans montés de se rencontrer dans le Prix René Palyart (Gr.2). On y retrouvera notamment Helitlopet (Un Charme Fou) en appel de ses deux échecs du meeting d'hiver.
Mercredi 5 : Enghien et Maure-de-Bretagne sont à l'affiche. En région parisienne, deux lots de 5 ans, l'un au monté et l'autre à l'attelé s'annoncent attractifs.
Jeudi 6 : Bordeaux est la seule réunion au trot du jour avec un Grand Prix Maisagri Duran (Gr.3) qui compte dans ses engagés Fire Cracker (Quaro) et Bilooka du Boscail (Look de Star).
Vendredi 7 : Laval et Vincennes forment le programme.

Moni Viking gagne pour son retour en Scandinavie

Comme prévu, Moni Viking (Maharajah) a quitté les boxes de Pierre Vercruysse après sa campagne hivernale française pour réintégrer l'entraînement de son propriétaire et éleveur, le Norvégien Jan Lyng. Il vient d'effectuer une réapparition victorieuse à Örebro, en Suède, dominant facilement Ivoire di Quattro (Love You) sur la distance de 3 140 mètres. Le programme initial annoncé par l'entourage de Moni Viking et toujours d'actualité est la défense de son titre dans le Harper Hanovers (Gr.2), lors du week-end de l'Eliloppet à Solvalla à la fin du mois de mai. Pour cet objectif et ses autres cibles estivales, Moni Viking doit maintenant passer dans l'effectif d'entraînement de Björn Goop.

Bengurion Jet prend sa revanche sur Bleff Dipa à Naples

Largement dominé l'an dernier par Bleff Dipa (Mister J.P.) dans le Derby italien (Gr.1), Bengurion Jet (Maharajah) en est cette année à 2 à 1 à son avantage contre son rival. Il a en effet dominé ce dernier le 28 mars dernier à Turin lors de sa rentrée mais avait laissé les honneurs au même Bleff Dipa dans le Gran Premio di Citta di Torino (Gr.2) la fois suivante lorsqu'il s'était montré fautif au départ. Ce dimanche, il a pris sa revanche en dominant nettement les débats sur le parcours des 2 100 mètres (autostart) du Gran Premio Reggione Campania (pour mâles) (Gr.2) de Naples. Il s'est imposé en 1'12''7 quand son dauphin Bleff Dipa a fait afficher 1'13''6. On peut donc parler d'une démonstration du pensionnaire et partenaire d'Alessandro Gocciadoro. Ces deux 4 ans auront bien sûr de nombreuses occasions de se retrouver cette saison.
À noter que Bengurion Jet n'est pas tout à fait inconnu de notre côté des Alpes. Il est en effet le frère cadet de Tessy d'Eté (Ganymède) que l'on a vue longtemps s'exprimer sur notre sol sous l'entraînement de Philippe Billard. Cette fille de Ganymède s'était retirée avec 580 470 € de gains avec à son actif plusieurs victoires de Groupe 3 et une troisième place dans le Prix de l'Atlantique (Gr.1).

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite