...
Résultat de course - 04.05.2021

Ibaya des Forges, le style d'une grande

Elle a un truc à part, elle dégage quelque chose de spécial.
Sébastien Guarato

Les superlatifs s'enchaînent à l'arrivée du Prix Arachne, pur pouliches de 3 ans. Ibaya des Forges a remporté l'épreuve en solitaire, avec style et supériorité. Elle a aussi signé un chrono d'exception (1'12''4 au final) et pose déjà sa candidature au plus haut niveau dans sa promotion.

Il y a d'abord les chronos d'Ibaya des Forges (Carat Williams). Installée en tête précautionneusement par Eric Raffin en bas de la descente, la représentante de l'Ecurie Louis d'Aur a inscrit des partiels d'exception (en réduction kilométrique) : 1'09'' à 1.500 mètres du but, 1'10''7 aux mille derniers mètres et 1'12''1 aux 500. En réalisant une réduction finale de 1'12''4, elle signe la troisième performance chronométrique de sa génération, après les 1'12''2 d'Italiano Véro et les 1'12''3 d'Idéal Ligneries et devient même la numéro 1 avec un départ volté. Sébastien Guarato est sous le charme et confie sur Equidia Racing : « Elle a un truc à part cette pouliche. Déjà, elle est belle et possède un beau jeu de jambes. Et en plus elle est dure. Elle a un gros, gros moteur car il y avait du vent de face en montant. Elle était bien posée devant les tribunes. Eric l’a gardée comme il fallait, bien en ligne. Il a forcé gentiment (sic !) et a été au poteau gentiment (resic !). Après le poteau, on s’aperçoit qu’elle pourrait encore faire cinq-cents mètres comme cela, au même rythme. Quand je l’ai drivée en province, j’ai senti qu’elle avait beaucoup de potentiel. Elle montre aujourd’hui que c’est une top-top jument. Elle a un truc : elle dégage quelque chose de spécial, elle est grande, elle est fine. » Carat Williams compte neuf vainqueurs individuels chez les "I" pour un total de 18 victoires.

D'où vient-elle ?

Sa mère Ottawa d'Orgères (Gabor Star), qualifiée mais nos placée en trois tentatives, présente la particularité de compter ses dix premiers produits qualifiés. Ibaya des Forges (Carat Williams) est justement le dixième de la liste après notamment Unix des Forges (126 680 €) et Emir des Forges (44 070 €). La grand-mère Urbina d'Orgères (50 773 €) compte dans sa descendance Spirit d'Orgères (134 630 €), Eminent d'Orgères (186 460 €) et Gezireha d'Orgères (40 350 €).

2e | PRIX ARACHNE
Att - 2175 m - Course C - 38 000 €
IBAYA DES FORGES 1'12"4
Carat Williams x Ottawa d'Orgeres (Gabor Star)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : E. Louis d'Aur - Eleveur : G. Baijot
2e Ironie du Guelier 1'13"5
3e Image de Neret 1'14"6
4e : Ines Fligny - 5e : Idylle du Chatault - 6e : Ixelle Bleue - 7e : Ivana de Bertrange
A voir aussi :
...
Davidson du Pont
la victoire tant attendue

Son coup de reins final a été imparable et tellement rassurant. Davidson du Pont a remporté le Prix Kerjacques (Gr.2) au terme d'une fin de course éblouissante pour battre un autre excellent finisseur Détroit Castelets.

Lire la suite
...
Eric Raffin sanctionné en Suède :
une décision qui ne passe pas

La victoire de Délia du Pommereux et d’Eric Raffin connait un rebondissement inattendu. Le driver s’est en effet vu infliger une amende de 1500 € environ (15 000 Sek) et trois jours de mise à pied pour avoir un moment eu « sa ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Une nouvelle "grosse" semaine s'annonce avec la séquence du jeudi de l'Ascension qui propose, sur cette seule journée fériée, 13 réunions. De jeudi à dimanche, ce ne sont pas moins de 39 réunions au trot dans l'hexagone ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite