... (© APRH)
Résultat de course - 05.05.2021

I Still Loving You, on l'aime surtout comme ça

Il n'est pas encore très concentré mais c'est déjà bien.
Alexandre Abrivard

C'est sous son meilleur visage que I Still Loving You s'est présenté en ouverture de la réunion d'Enghien pour s'imposer dans un style convaincant. Cela n'avait pas été toujours le cas lors de ses sorties précédentes depuis ses débuts au cours de l'hiver.

Retour en arrière. Mai 2020. Lors de la première séance de qualifications réservée aux 2 ans sur l'hippodrome du Mans, l'écurie de Laurent Abrivard en qualifie cinq dont I Still Loving You qui réussit le meilleur chrono en 1'19''1, avec sa compagne d'écurie, I Wanna Be Queen (Bilibili). "C’est sûrement un bon poulain car il fait tout au ralenti. Il est très froid", commente alors Alexandre Abrivard. Un an plus tard, ce fils de Prince Gédé conserve toujours l'estime de la famille Abrivard quand bien même il n'a pas toujours justifié cette confiance, se montrant fautif à quatre reprises en six tentatives depuis ses débuts (une victoire quand même à Angers entre-temps). Si rien n'est définitivement acquis, son succès du jour à Enghien dans la réduction kilométrique de 1'16''3 (2 875m.) et le style de celui-ci sont annonciateurs de lendemains plutôt souriants. "Il est encore vert, un peu "loulou", mais il a fait aujourd'hui (lire mercredi) ce que l'on lui a demandé. Il a un peu les oreilles dans tous les sens et n'est pas encore très concentré mais c'est déjà bien. Ça va faire un bon cheval", se projette Alexandre Abrivard sur Equidia.
Il s'agit de la 23ème victoire de l'entraînement de Laurent Abrivard dans cette génération, ce qui le situe au quatrième rang parmi les metteurs au point derrière Sébastien Guarato (47), Philippe Allaire (45) et Thierry Duvaldestin (40).
Vingt-quatre heures après la victoire de Hégate Love (Bilibili) pour les couleurs de sa compagne, Prescylia Salque, le fils aîné de Laurent Abrivard s'impose cette fois avec sa propre casaque, une heure avant un nouveau succès de l'écurie familiale avec Grazzia (Severino).

D'où vient-il ?

Sa mère, Song of Love, qui n'a pas couru et dont les trois premiers produits qualifiés ont tous gagné, à commencer par Chanson d'Amour (110 820 €), est une propre sœur du champion Love You (1 416 537 €), devenu l'un des tout meilleurs étalons, de Nice Love (435 550 €) de Repeat Love (290 680 €). Après ce fils de Prince Gédé, Song of Love a donné naissance à des produits de Scipion du Goutier, une femelle nommée Jealousy Love et un mâle appelé Kalifet.

1ère | PRIX DU PONT NOTRE-DAME
Att - 2875 m - Course D - 33 000 €
I STILL LOVING YOU 1'16"3
Prince Gede x Song Of Love (Coktail Jet)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. A. Abrivard - Eleveur : J. Dubois
2e Infiniment Citron 1'16"5 Charly du Noyer x Couleur Citron
3e I Am Happy 1'16"6 Turbo Jet x Tornade du Rieu
4e : It's Pat - 5e : Ideal Chaleonnais - 6e : Iacynthe Didjeap - 7e : Irlando des Lucas
A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite