... ©ScoopDyga
Résultat de course - 02.09.2020

Elie de Beaufour se sort de tous les pièges !

L'incident d'avant-course aurait pu pencher dans la balance à la fin.
Eric Raffin

La première édition d'une étape du Grand National du Trot (Gr.III) a donné lieu à un superbe final entre les deux favoris de l'épreuve, Elie de Beaufour et Diable de Vauvert. Le premier est sorti vainqueur au terme d'un duel à couteaux tirés.

L'avant course et le premier départ ont pourtant donné bien des sueurs froides à l'entourage d'Elie de Beaufour (Royal Dream). Eric Raffin lance son partenaire tout à l'extérieur mais son sulky monte sur celui d'un rival et le driver tombe, réussissant heureusement à garder en main son cheval. Un changement de sulky plus tard et un nouveau faux départ, sans conséquence cette fois pour aucun des candidats, l'épreuve se lance bien, avec plus de dix minutes de retard. Elie de Beaufour met à peine un tour pour s'installer en tête. Rejoint par Diable de Vauvert (Prince d'Espace), le duo se livre à un magnifique mano a mano dans le final qui tourne du minimum à l'avantage du pensionnaire de Jean-Michel Bazire. Les événements d'avant-course donnent encore un relief supplémentaire à cette victoire comme le justifie Eric Raffin sur Equidia Racing : « Il a perdu de l'influx lors de l'incident du premier départ. Les chevaux ne sont pas habitués à cela et il s'est affolé. Cela aurait pu pencher dans la balance à la fin. Quand Gaby (Gabriele Gelormini au sulky de Diable de Vauvert est venu, il a bien répondu à son attaque. » En signant 1'12''2, Diable de Vauvert (qui rendait 25m) à égalé le record du parcours de Châtelaillon détenu par Caprice du Lupin depuis l'an dernier.

Le propre-frère racheté la veille à Deauville
Quelques heures après avoir racheté le propre frère d'Elie de Beaufour, lors de la première journée de ventes de yearlings d'Arqana Trot (Jet Dream Beaufour, n°76) pour 52 000 €, Eric Levallois et Bertrand de Folleville, ses éleveurs et propriétaires, peuvent pleinement savourer leur succès et conforter encore leur décision de rachat.

D'où vient-il ?

Royal Dream 1'10'' est un étalon en pleine réussite et il s'illustre ici grâce à Elie de Beaufour, qui s'impose, une fois de plus, aisément. Elie de Beaufour est le frère utérin de Buster de Beaufour 1’12'' m. (243.890 €), Athos de Beaufour 1'13'' (145.870 €) et Dinata de Beaufour 1’15'' (41.040 €). Leur mère, Pignata 1’17'' (Capriccio), a gagné trois courses et 23.630 €. Elle est d'une grande famille Levesque, celle de Plume Au Vent 1'16'' (1981-Bellino II), sa grand-mère, d'où Ingen 1’11'' (488.550 €), Barcarolle 1’15'' (213.093 €), Calumet 1'14'' (172.33 €) ou encore Falkland 1'14'' (157.709 €). Les produits répertoriés les plus récents de Pignata sont Iman de Beaufour, un mâle de Dollar Macker, et Jet Dream Beaufour, propre frère d'Elie de Beaufour.

1ère | GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Att - 2625 m - Groupe 3 - 75 000 €
ELIE DE BEAUFOUR 1'12"8
Royal Dream x Pignata (Capriccio)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. Levallois - Eleveur : E. Cheffreville
2e Diable de Vauvert 1'12"2
3e Dayan Winner 1'13"1
4e : Baccarat de Niro - 5e : Belle du Matin - 6e : Elite du Ruel - 7e : Cocktail Julino
ET LE FAVORI ? ELIE DE BEAUFOUR - 1er
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite