... © Hippodrome de Laval
Résultat de course - 07.05.2021

Icone Madrik maîtrise l'Idole

C’est une grande pouliche qui manque de force.
Jean-Michel Baudouin

Icône Madrik n'est pas encore iconique. Loin de là évidemment. Il reste encore du chemin à parcourir à Icône Madrik avant d'accéder à un statut de grande notoriété. Mais la pouliche très estimée par Jean-Michel Baudouin a bien transformé son deuxième essai en victoire et demeure pour le coup invaincue.

Le succès a été un moment indécis. Quand Idole de Meat (Aldo des Champs) refaisait ses quelques mètres de retard et accédait à l'encolure de sa rivale Icône Madrik (Royal Dream). Placée dans le dos de l'animatrice dans le dernier tour, après un bref passage de relais, la première, confiée à Matthieu Abrivard, a eu beau sprinter, la seconde a conservé ce qu'il fallait. Icône Madrik s'est donnée fond, la tête en mouvement et sous la vigilance d'Eric Raffin, dans des allures heurtées (qui auraient pu appeler un flash enquête) mais correctes. Son entraîneur Jean-Michel Baudouin nous explique : « Elle répond à notre attente. C’est une grande pouliche qui manque encore de force mais qui s’est donnée à fond. Eric avait repris dans le dernier tournant car le danger était dans son dos et le résultat lui a donné raison. » À la question de savoir si Icône Madrik va continue sa campagne ou bénéficier d’une première pause, le professionnel nous apprend : « Elle a encore besoin de se façonner et va continuer à courir dansl’immédiat. »

Idole de Meat, celle qui a donné la réplique
Du côté de la dauphine, Frédéric Guinhut, son entraîneur, déclare : « C’est une bonne pouliche qui m’a toujours montré quelque chose de bien. Aujourd’hui, avec Matthieu, elle avait déjà quinze kilos de moins sur le sulky (rires). Elle confirme sa dernière victoire à Meslay-du-Maine. » Quant à Matthieu Abrivard, il ajoute encore : « Elle a bien sprinté à la fin et c’est déjà un signe de qualité. »

D'où vient-elle ?

Elle est le quatrième produit de Tequila Dara (66 810 € de gains), une fille de Not Disturb, dont les trois précédents sont aussi vainqueurs, à savoir le bon Elvis Madrik (391 370 €), Fronsac Madrik (183 080 €) et Ginger Madrik (63 670 €). La grand-mère Kathalie du Ranch (217 925 €) avait montré de la qualité pour l'entraînement de Franck Anne, remportant sept victoires à Vincennes. Elle est une nièce du classique Triton du Ranch (272 388 €), vainqueur de Groupe 2 et quatrième du Critérium des 4 Ans (Gr.1) de Ténor de Baune.

1ère | PRIX ROQUEPINE
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
ICONE MADRIK 1'17"7
Royal Dream x Tequila Dara (Not Disturb)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. M. Baudouin
Propriétaire : Ec. J.-M Baudouin - Eleveur : E.A.R.L. Ec. l. Boulaies
2e Idole de Meat 1'17"7 Aldo des Champs x Tahita de Jag
3e Intergalactique 1'18"1 Vigove x Luna Vroum
4e : Ice Back - 5e : Island Bond - 6e : Ixana Griff - 7e : In Race Lorraine
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite