... © Hippodrome de Laval
Résultat de course - 07.05.2021

Icone Madrik maîtrise l'Idole

C’est une grande pouliche qui manque de force.
Jean-Michel Baudouin

Icône Madrik n'est pas encore iconique. Loin de là évidemment. Il reste encore du chemin à parcourir à Icône Madrik avant d'accéder à un statut de grande notoriété. Mais la pouliche très estimée par Jean-Michel Baudouin a bien transformé son deuxième essai en victoire et demeure pour le coup invaincue.

Le succès a été un moment indécis. Quand Idole de Meat (Aldo des Champs) refaisait ses quelques mètres de retard et accédait à l'encolure de sa rivale Icône Madrik (Royal Dream). Placée dans le dos de l'animatrice dans le dernier tour, après un bref passage de relais, la première, confiée à Matthieu Abrivard, a eu beau sprinter, la seconde a conservé ce qu'il fallait. Icône Madrik s'est donnée fond, la tête en mouvement et sous la vigilance d'Eric Raffin, dans des allures heurtées (qui auraient pu appeler un flash enquête) mais correctes. Son entraîneur Jean-Michel Baudouin nous explique : « Elle répond à notre attente. C’est une grande pouliche qui manque encore de force mais qui s’est donnée à fond. Eric avait repris dans le dernier tournant car le danger était dans son dos et le résultat lui a donné raison. » À la question de savoir si Icône Madrik va continue sa campagne ou bénéficier d’une première pause, le professionnel nous apprend : « Elle a encore besoin de se façonner et va continuer à courir dansl’immédiat. »

Idole de Meat, celle qui a donné la réplique
Du côté de la dauphine, Frédéric Guinhut, son entraîneur, déclare : « C’est une bonne pouliche qui m’a toujours montré quelque chose de bien. Aujourd’hui, avec Matthieu, elle avait déjà quinze kilos de moins sur le sulky (rires). Elle confirme sa dernière victoire à Meslay-du-Maine. » Quant à Matthieu Abrivard, il ajoute encore : « Elle a bien sprinté à la fin et c’est déjà un signe de qualité. »

D'où vient-elle ?

Elle est le quatrième produit de Tequila Dara (66 810 € de gains), une fille de Not Disturb, dont les trois précédents sont aussi vainqueurs, à savoir le bon Elvis Madrik (391 370 €), Fronsac Madrik (183 080 €) et Ginger Madrik (63 670 €). La grand-mère Kathalie du Ranch (217 925 €) avait montré de la qualité pour l'entraînement de Franck Anne, remportant sept victoires à Vincennes. Elle est une nièce du classique Triton du Ranch (272 388 €), vainqueur de Groupe 2 et quatrième du Critérium des 4 Ans (Gr.1) de Ténor de Baune.

1ère | PRIX ROQUEPINE
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
ICONE MADRIK 1'17"7
Royal Dream x Tequila Dara (Not Disturb)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. M. Baudouin
Propriétaire : E. J. Baudouin - Eleveur : E. E. l. Boulaies
2e Idole de Meat 1'17"7
3e Intergalactique 1'18"1
4e : Ice Back - 5e : Island Bond - 6e : Ixana Griff - 7e : In Race Lorraine
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite