... © Hippodrome de Laval
Résultat de course - 07.05.2021

Ibis de Freca, la relève de Matthieu Abrivard

Je préfère l’avoir dans mes boxes que de le savoir chez des concurrents.
Matthieu Abrivard

Dans la génération des 3 ans, il pourrait être la locomotive de l'effectif de Matthieu Abrivard. Ibis d'Or réalise un début de carrière impeccable en signant ce vendredi son deuxième succès en autant de sorties.

Les mâles et hongres ont été plus vite que l'épreuve pour pouliches remportée par Icône Madrik [lire page précédente]. 1'16''9 contre 1'17''7 en réduction kilométrique. L'écart est aussi plus net en faveur d'Ibis de Freca (Charly du Noyer) qui a pris le meilleur à la fin sur Impérial Mabon (Booster Winner) en plongeant à son intérieur. L'impression est bonne pour les deux premiers, ce que confirme Matthieu Abrivard, entraîneur et driver du vainqueur : « C’est un bon poulain et peut-être ce que j’ai de mieux à la maison dans la génération des 3 ans. Il avait bien gagné à Durtal mais ne montre pas forcément grand-chose le matin. Là, c’est encore très bien car il lui a fallu faire un premier effort pour venir se placer en tête et un deuxième à la fin pour revenir sur Eric [Raffin, au sulky d’Impérial Mabon] qui avait pris du champ dans le dernier tournant. Il est bien né et efficace dans ses allures. Je préfère l’avoir dans mes boxes que de le savoir chez des concurrents. »

Mention bien pour Impérial Mabon
Lauréat lors de ses premiers pas à Saint-Malo le 18 avril, Imperial Mabon a eu un bon passage dans le dernier tournant et à l'entrée de la ligne d'arrivée. D'un modèle plus massif qu'Ibis de Freca, ce représentant d'Yves Dreux possède incontestablement une importante marge de progrès. Son entraîneur nous a déclaré : « C’est un bon poulain qui doit encore apprendre son métier. Il va encore courir une fois ou deux prochainement, pourquoi pas faire ses débuts à Vincennes, puis devrait un break. On le reverra ensuite pour l’hiver. » Longtemps en queue de peloton, In The Air (Prodigious) a réglé le sprint pour la troisième place.

D'où vient-il ?

Signé du label des Charentes-Maritimes de la famille Fradin, Ibis de Freca est le premier produit de Charmeuse de Freca (1 victoire). Celle-ci est une soeur de Turbo d'Or (95 620 €), d'Urlando d'Or (182 600 €) et d'Elixir de Freca (60 460 €). L'arrière grand-mère Epée d'Or (310 090 €) a gagné à bon niveau à Vincennes et dans le Sud-Ouest sous la responsabilité de Richard Denechère. Au haras, elle a donné Avenir d'Or (171 160 €).

2e | PRIX JAMIN
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
IBIS DE FRECA 1'16"9
Charly du Noyer x Charmeuse de Freca (Coktail Jet)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : E. Freca - Eleveur : S. Fradin
2e Imperial Mabon 1'17"
3e In The Air 1'17"4
4e : Ideal des Yedrag - 5e : Iron Bond - 6e : Incredible Talent - 7e : Illico de Javie
A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite