Résultat de course - 08.05.2021

Tjacko Zaz s'amuse avec ses adversaires

Drivé pour la première fois par Franck Nivard, Tjacko Zaz a franchi le poteau d'arrivée avec un réel brio dans la plus belle épreuve de ce samedi sur l'hippodrome de la Thièrache. Avec son propriétaire Bernard Piton, Fil Rouge a, pour sa part, renoué avec le succès qui le fuyait depuis presque deux ans.

Jean-Michel Bazire présentait le petit mais élégant Tjacko Zaz pour la onzième fois sur notre sol. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce hongre de 9 ans d'origine suédoise ne boxe pas encore dans la catégorie qui devrait être la sienne. Pas bien loti avec le numéro 8 derrière les ailes de l'autostart, Franck Nivard ne s'est pas affolé, sachant que son partenaire avait de la marge pour triompher face à ses concurrents du jour. "C'est un bon cheval. L'an dernier, il s'est imposé à un bon niveau. Avant le coup, c'était une course facile pour lui aujourd'hui (lire samedi). Il fallait juste que je prenne mes précautions dans les premiers mètres de course car il avait galopé lors de sa dernière course au départ derrière l'autostart à Toulouse. J'ai vraiment gagné très facile. Le cheval est déclassé dans ce type de course". Depuis son arrivée au mois d'août 2020 dans les boxes de Jean-Michel Bazire, Tjacko Zaz s'est imposé à quatre reprises en onze essais. Avec un compte en banque qui dépasse 180 000€ de gains, ce bon élément a largement le potentiel pour aligner les succès au cours des prochaines semaines.

Fil Rouge ne manque pas sa cible
Pieds nus contrairement à ses six dernières sorties publiques, Fil Rouge (Singalo) a réalisé la plus belle valeur de sa carrière en triomphant facilement à la manière des forts dans la septième épreuve du programme. "Je me rappelle très bien que ce cheval-là a déjà fait des bonnes valeurs en début de carrière, notamment lorsqu'il avait conclu deuxième à Laval avec Antoine Wiels. En étant pieds nus aujourd'hui (lire samedi) avec ses œillères plates, le cheval était parfait. J'avais essayé de préparer au mieux cette course, a expliqué le frère de Jean-Paul Piton. Quand il est au mieux de sa forme, les chevaux qui lui rendent la distance ont souvent fort à faire. Franchement, quand il est muni des oeillères plates, il est beaucoup plus motivé que lorsqu'il court tête nue." Il fallait tout de même remonter au 22 juin 2019 pour retrouver le seul succès de Fil Rouge, c'était sur l'hippodrome de Chartres avec Alexandre Abrivard. Ce jour-là, il avait animé les débats quasiment de bout en bout. En s'imposant ce samedi au sulky de son représentant, Bernard Piton signe sa deuxième victoire en tant qu'entraîneur et propriétaire depuis le début de l'année et sa huitième en tant que driver.

D'où vient-il ?

Vainqueur de onze courses dans son pays d’origine la Suède, Tjacko Zaz est un fils de Crazed et Kinoras Zaz, jument aux origines américaines gagnante de trois courses modestes. Tjacko Zaz est son 2ème produit et de loin le plus riche et performant.

8e | PRIX FEDERATION DES COURSES DU NORD
Att - 2700 m - Course E - 27 000 €
TJACKO ZAZ 1'14"9
Crazed x Kinoras Zaz (Angus Hall)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : . Kings Arms I Avesta Ab - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Ever Dream Music 1'15"
3e Havbergs Knight 1'15"
4e : Vanity Luis - 5e : Duc d'Or - 6e : Drop de Colleville - 7e : Be Bop Marceaux
Goetmals Wood 1'11''9 And Arifant 1'16''5
Singalo 1'11''2 Tahitienne
Ingala 1'13''3 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
FIL ROUGE Tangala 1'23''1
Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
Lambada Jet 1'15''1 Armbro Glamour (US)
Glad To Meet You 1'19''9 Jiosco 1'15''8
Velvet Star

L'association Nivard/Bazire en réussite

Depuis 2010, Jean-Michel Bazire a fait appel aux services de Franck Nivard à seulement treize reprises pour driver ses pensionnaires. Avec neuf chevaux différents, "Francky la main froide" s'est imposé à trois reprises (Gently de Muze, Hooker Berry et Tjacko Zaz) et a terminé cinq fois sur le podium, soit 62% de réussite dans les trois premiers.

A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite