... © Aprh
Résultat de course - 09.05.2021

Davidson du Pont la victoire tant attendue

La ligne d’arrivée, ça été le kiff quand il a accéléré.
Nicolas Bazire

Son coup de reins final a été imparable et tellement rassurant. Davidson du Pont a remporté le Prix Kerjacques (Gr.2) au terme d'une fin de course éblouissante pour battre un autre excellent finisseur Détroit Castelets.

La génération des 8 ans, celle des "D" a été à la fête dans ce Groupe 2. Davidson du Pont (Pacha du Pont) a pris l'ascendant au sprint sur Détroit Castelets (Néoh Jiel). Dans une épreuve animée par Dorgos de Guez (Romcok de Guez), un temps épaulé par Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) - ces deux-là baisseront les armes tôt ensuite -, ce sont les deux meilleurs finisseurs qui ont fait la loi. Davidson affiche un partiel de 1'07''9 (en réduction kilométrique) pour ses derniers 500 mètres ; Détroit Castelets 1'08''5.

Un premier Gr.2 à la saveur particulière pour Nicolas Bazire
Sa mère Céline Bazire, née Rayon, est venue le féliciter très vite. Nicolas Bazire signe ici son premier succès dans un Groupe 2 et savoure : « C’est super. Gagner avec un tel cheval et avec la casaque familiale, c’est cool. On était un peu dans le doute forcément avec lui mais on a vu que, quand il est à Vincennes, il sait ce qu’il a à faire tout simplement. Il était mieux aussi dans l’avant-course. On a eu le bon parcours en prenant le dos de Détroit Castelets. C’était un peu le dos de la course pour ne pas être dans le match trop vite. Cela s’est super bien passé. La ligne d’arrivée, ça été le kiff quand il a accéléré. » Driver de Détroit Castelets, David Thomain nous apprend : « J’y ai cru à l’entrée de la ligne d’arrivée mais on est battus par le meilleur cheval de la course qui est retrouvé aujourd’hui. Je pense que Détroit est revenu au top et refait ses bonnes valeurs. Il est toujours très bien à cette époque de l’année. »

D'où vient-il ?

Davidson du Pont est un pur produit de l'historique élevage de la famille Rayon, développé dans l'Orne par Albert Rayon, qui entraîna jadis dans l'aventure des courses et du trot, un certain Pierre de Montesson. Davidson du Pont ressortit à la première année de production de Pacha du Pont 1'13'' m., fils d'un autre étalon maison, l'améliorateur Baccarat du Pont 1'13''. Sa mère, Laguna du Pont 1'16'' (Pélican du Pont), lauréate de deux tournois provinciaux, a donné, en tout, à ce jour, quatre vainqueurs et est la propre sœur d’Indiana du Pont 1'13'' (207.165 €), d’où le semi-classique Rachmaninov Seven 1'11'' (418.975 €). Intéressants sont les inbreedings, féminins, du pedigree, sur Roquépine (4x4) et, surtout, sur Bragance (4x3), matrone de l'élevage Rayon.

5e | PRIX KERJACQUES
Att - 2700 m - Groupe 2 - 100 000 €
DAVIDSON DU PONT 1'11"9
Pacha du Pont x Laguna du Pont (Pelican du Pont)
Driver : N. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. A. Rayon - Eleveur : E. A. Rayon
2e Detroit Castelets 1'12"
3e Carat Williams 1'12"2
4e : Chica de Joudes - 5e : Dorgos de Guez - 6e : Bahia Quesnot - 7e : Bugsy Malone
A voir aussi :
...
John Wick : une apothéose signée Dijon pour Romain Derieux

En s'imposant dans la dernière épreuve du programme avec John Wick (Dijon), Romain Derieux additionne les récompenses. Il signe son premier coup de trois sur un hippodrome parisien, est l'artisan du succès d'un premier produit de son é...

Lire la suite
...
Formidable Mec porte bien son nom

S'il avait finalement hérité du succès le 23 septembre à Vincennes aux dépens des « Bazire » Armour As et Ibra Boko (distancés des première et deuxième places pour un problème d'engagement), Formidable Mec (Offshore Dream) s'est ...

Lire la suite
...
Balsamine Font,
valeur en hausse

Des trois courses européennes du début de réunion à Enghien ce dimanche, le Prix de la Bourse (course B) avait suscité le plus de candidatures étrangères, principalement d'Italie d'ailleurs. Et c'est justement une jument venue de l'autre ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite