En bref - 12.05.2021

Qualifications : 121 "J" déclarés à Caen

Après quatre premières séances ouvertes aux 2 ans depuis le 4 mai à Marseille-Borély, voici le tour de Caen de recevoir, ce mercredi, la jeune génération en piste pour leurs qualifications. 121 poulains et pouliches se sont vus souscrire un engagement confirmé ce mardi en fin d'après-midi. Les cinq plus gros contributeurs sont Thierry Duvaldestin (18 inscrits), Fabrice Souloy (14), Philippe Allaire (12), Nicolas Bridault (8) et Sébastien Guarato (7).
Retrouvez cette séance en direct sur le site de Province Courses par ce lien. Des informations enrichies sont proposées aux abonnés de Province Courses, incluant des commentaires et des données techniques (origines, statistiques, etc.). Abonnement par ce lien.

Pierre-Charles Boudot et Pierre Bazire en garde à vue lundi

L'information a été officialisée lundi en fin d'après-midi par le procureur de la République de Senlis. Les jockeys de plat Pierre-Charles Boudot et Pierre Bazire ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Chantilly dans le cadre d'une enquête diligentée à la suite d'une plainte déposée au mois de février au commissariat de Cagnes-sur-Mer par une jeune femme de 22 ans. Les chefs d’accusation qui sont actuellement formulés par le procureur de la République sont au nombre de deux : « viol » d'une part et « abstention volontaire d’empêcher un crime contre l’intégrité d’une personne et non dénonciation de crime » d'autre part. La garde à vue d’une durée initiale maximale de 24 heures, reconductible une fois, pouvait donc se prolonger jusqu’à mercredi matin. C'est bien dans le cadre de cette procédure qu'il faut comprendre l'absence, ce mardi, de Pierre-Charles Boudot et Pierre Bazire du programme de la réunion de Chantilly. Ni l'un ni l'autre n'ont pu honorer leurs différentes montes. Selon le quotidien Jour de Galop, le procureur de la République devrait faire une nouvelle communication sur le dossier ce mercredi.

Junior Guelpa confiant avec Bahia Quesnot

Confirmée au départ de la Copenhagen Cup (Gr.2), dimanche à Charlottelund, Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) enchaîne après sa prestation du dernier week-end dans le Prix Kerjacques (Gr.2), où elle a conclu sixième. Avec le 9 au Danemark, sa tâche se complique mais Junior Guelpa aborde l'épreuve avec confiance selon ses propos sur Equidia ce mardi : « La Copenhagen Cup était dans son programme et normalement elle doit rester ensuite en Scandinavie pour les autres courses à venir. Elle a un bon programme à l’étranger, dont éventuellement une participation à l’Elitloppet [NDLR : elle n’est pas encore invitée officiellement]. On a le 9 dimanche. Il fallait bien que quelqu'un l’ait. Si la jument est bien, elle devrait quand même disputer la victoire. On sera évidemment tributaire du parcours. Si elle gagne dimanche, elle sera qualifiée pour l’Elitloppet. Pour moi, le principal est que ma jument revienne en forme au fur et à mesure des courses. 2000 mètres sur piste plate, elle adore cela. L’été, c’est aussi la saison où elle est dix fois mieux. J’espère qu’elle va nous faire une nouvelle belle saison comme depuis deux ans maintenant. »

Very Kronos s'ajoute sur la liste des invités de l'Elitloppet

Ce mardi, Very Kronos (Ready Cash) a fait son apparition sur la liste des invités officiels de l'Elitloppet. Son entourage s'est vu offrir le fameux carton rose après la belle prestation du 7 ans dimanche dernier dans la Paralympiatravet (Gr.1) où il a endossé le rôle de premier dauphin de la reine Délia du Pommereux (Niky). Ce pensionnaire de Svante Båth est titulaire de 23 victoires en 45 sorties avec des gains d'environ 460 000 € de gains. Ils sont dorénavant sept invités officiels dans l'Elitloppet : Ecurie D. (Infinitif), Don Fanucci Zet, Vivid Wise As, Aetos Kronos, Dorgos de Guez, Hickothepooh et Very Kronos.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite