Résultat de course - 02.09.2020

Harmonie Picarde, l’œil de James Carpentier

Laurent Verva pensait déjà gagner lors de ses deux premières courses.
James Carpentier

Il est rare que les couleurs de James Carpentier brillent avec un cheval qui ne soit pas issu de son élevage. C'est pourtant bien le cas de Harmonie Picarde (Ganymède) qui a ouvert son palmarès mercredi à Amiens.

Laurent Verva entraîneur en 2020
182 COURSES
12 VICTOIRES
19 PLACES

James Carpentier a enchaîné les réunions professionnelles ce mercredi si bien que c'est en consultant les messages sur son portable que le propriétaire de Harmonie Picarde a appris la première victoire de sa pouliche à Amiens. "J'ai juste compris qu'elle avait gagné vu la teneur des messages mais je ne sais même pas comment cela s'est passé", confie-t-il entre deux portes.
Éleveur, propriétaire, président de la société des courses de La Capelle depuis l'an dernier, James Carpentier est impliqué à divers titres dans la filière. C'est ainsi qu'il occupe aussi la présidence de l'UPECT-NORD. Cette association d'éleveurs organise un concours de yearlings sur l'hippodrome d'Amiens dans la foulée des habituels concours de modèle. Or, c'est justement lors de l'édition 2018 de ce concours que James Carpentier a repéré cette pouliche élevée par Joël Riquier (Écurie des Trotteurs Picards). "Elle était faite comme les bonnes femelles de Ganymède, avec une bonne tête et un modèle assez ramassé, se rappelle-t-il. Je suis donc allé voir son éleveur et je l'ai placée chez Laurent Verva chez qui je n'avais plus eu de chevaux depuis quelque temps. On a mis la pouliche au repos cet hiver chez Philippe Paris (N.D.L.R. : le label "du Houlet" dont une "I" a gagné dernièrement au Touquet en débutant), ce qui lui a sûrement fait beaucoup de bien."
Revenue à l'entraînement, Harmonie Picarde s'est qualifiée dans le temps rapide de 1'16''4 à Amiens au mois de mai, piste sur laquelle elle a donc signé son premier succès ce mercredi. "Laurent Verva pensait déjà gagner lors de ses deux premières courses, dont les lignes étaient bonnes d'ailleurs. Ça s'annonce donc plutôt bien, et puis ce sera bien pour l'élevage." L'éleveur n'est jamais loin.

D'où vient-elle ?

5ème produit de sa mère Une Picarde qui avait déjà donné Dalton Picard (2 victoires/40 450€) et Emir Picard (6 victoires/78 745€). La star de la famille maternelle est Ugor du Beauvoisin (390 440€/7 vict.).

1ère | PRIX LAFLEUR
Att - 2400 m - Course F - 14 000 €
HARMONIE PICARDE 1'16"5
Ganymede x Une Picarde (Kiwi)
Driver : L. Verva - Entraîneur : L. Verva
Propriétaire : J. Carpentier - Eleveur : J. Riquier
2e Halizee des Isles 1'16"7
3e Humeur Di Pao 1'17"8
4e : Hautecombe Etoilee - 5e : Histoire Magique - 6e : Homaya du Bocage - 7e : Holea de Vive
ET LE FAVORI ? HARMONIE PICARDE - 1er
Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4 Royal Prestige (US)
Ganymede 1'11''4 Nesmile 1'17''4
Udames Quioco
HARMONIE PICARDE Gadames
Kiwi 1'11''2 Coktail Jet 1'11''2
Une Picarde Fantasia
Ina du Beauvoisin 1'16''6 Sancho Panca 1'15''2
Vive du Beauvoisin 1'18''4
A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite