...
En bref - 14.05.2021

Réunion de gala dimanche au Danemark

Alors que la Copenhagen Cup a été rétrogradé de Groupe 1 à Groupe 2, son plateau 2021 est pourtant du plus haut niveau avec la présence de la double lauréate de Gr.1 Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Cyber Lane (Raja Mirchi), lauréat de 26 courses dont la très riche Müllers Memorial 2020 devant Very Kronos et Moni Viking, ou encore le jeune danois Extreme (Chocolatier), 23 fois sur le podium (dont 13 victoires) lors de ses 28 courses. Dénicheur du Vif (Redlight Jet) sera l'autre tricolore dans cette très belle édition 2021 de l'événement danois. Mais c'est un programme complet de gala qui est prévu et la France sera aussi représentée dans d'autres courses grâce à Épona du Passage (Réal de Lou) pour Aymeric Thomas, Dextase Montaval (Ryder de Tagor) pour Junior Guelpa, Belle Émotion (Prodigious) et Digne et Droit (The Best Madrik) pour Pierre-Alain Rynwalt-Boulard.

Moni Viking, 10ème invité à l'Elitloppet

Le vainqueur de la Copenhagen Cup recevra dimanche son billet pour l'Élitloppet et devrait devenir le 11ème sur une liste qui s'est enrichie ce vendredi du nom de Moni Viking (Maharajah). Le Norvégien bien connu sur notre sol pour avoir participé à plusieurs meetings d'hiver sous la houlette de Pierre Vercruysse et 3ème du dernier Prix de Paris - Marathon Race, sera donc l'atout de Björn Goop qui est son entraîneur depuis son retour en Scandinavie. Or le pilote était aussi annoncé sur Ecurie D. et l'élève de Jean-Pierre Dubois entraîné par la team Hamre devra trouver un nouveau driver.

Illico de Busset confirme dès sa rentrée

Dans nos radars depuis sa qualification (2 étoiles en juillet 2020 pour Province Courses l'Hebdo) synonyme de belle impression confirmée par des débuts tonitruants à Nantes en novembre dernier, Illico de Busset (Charly du Noyer) effectuait son retour à la compétition ce jeudi à Fougères, tout près de son écurie chez Jean-Michel Baudouin. Rentrée gagnante pour ce neveu de la semi-classique Valse de Rêve acquis sur le ring d'Arqana Trot à Deauville par Philippe Dewulf. Dans une interview réalisée récemment autour d'un succès d'Hirondelle Sibey et de son excellent début d'année, Jean-Michel Baudouin avait naturellement cité ce poulain parmi ses espoirs chez les "I". Nos radars risquent donc d'être actifs un petit moment à son sujet.
Ci-dessous son pedigree.

Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Charly du Noyer 1'10''3 Kidea 1'18''2
Ornella Jet 1'18''4 Halimede 1'16''2
ILLICO DE BUSSET 1'14''8 Delmonica Jet 1'16''0
Password 1'14''3 Goetmals Wood 1'11''9
Bamba Nouba 1'15''6 Feraine d'Occagnes
Nouba Houba 1'13''3 Viking's Way 1'15''6
Fiesta Bellemoise 1'16''7
A voir aussi :
...
Who's Who,
un coup de maître sur le mile

Who's Who a inscrit son nom sur le glorieux palmarès du Hugo Åbergs Memorial ce mardi. Le 7 ans en est maintenant à quatre titres de Groupe 1. Ce qui est nettement plus singulier, c'est qu'il participait à son première épreuve sur ...

Lire la suite
...
Le Grand Prix de Wallonie avec Face Time Bourbon

Ils sont 21 sur la liste des engagés au Grand Prix de Wallonie (Gr.1), dimanche à Mons. Une liste bien sûr emmenée par le crack Face Time Bourbon (Ready Cash), le tenant du titre. Jean-Michel Bazire ne confirmera pas ...

Lire la suite
...
Gétéhi du Noyer, la bonne injection

On n'a vu que lui dans le dernier tour de piste du Prix des Jonquilles. Gétéhi du Noyer (Ulf du Noyer) a produit un premier effort devant les tribunes pour s'emparer de la tête puis s'est imposé ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite