... (© ScoopDyga)
Inoui Danica
En bref - 16.05.2021

Le Saint-Léger a fait le plein

Il a fallu procéder à des éliminations dimanche matin au moment de la déclaration des partants du Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1), à l'affiche de la réunion de mercredi à Caen, pour arriver à un peloton de seize unités. Un peloton dont les deux pensionnaires de Philippe Allaire, Inoui Danica (Boccador de Simm) et Ici C'est Paris (Dollar Macker), respectivement montés par Eric Raffin et Christopher Corbineau, devraient être les plus en vue dans une course que leur entraîneur a déjà remportée à huit reprises. Déjà vainqueur corde à droite à l'attelé, le premier vient de faire grosse impression pour ses débuts sous la selle où il dominait plusieurs adversaires qu'il retrouve dont son compagnon d'entraînement.
L'opposition aux "Allaire" sera probablement emmenée par la très bien née I Love You (Love You et la classique Victoire), dont le coup d'essai dans la spécialité à la fin mars s'est soldée par un net succès, et par Ibra du Loisir (Booster Winner), certainement capable de prendre le rythme à son compte et d'aller loin ainsi.

Ce Bello Romain de nouveau "normand"

Les 13 chevaux restants après le premier forfait de samedi ont tous été déclarés partants dans cette édition 2021 du Prix des Ducs de Normandie (Groupe 2). A lui seul, Jean-Michel Bazire, (3 fois vainqueur comme entraîneur, 6 comme driver), présente trois chevaux : Davidson du Pont, présenté plaqué aux antérieurs et déferré des postérieurs soit dans la même configuration que lors de son succès dans le Prix Kerjacques, Dorgos de Guez (Romcok de Guez), au sujet duquel son entraîneur-driver faisait amende honorable après sa dernière course où il jugeait s'être retrouvé trop tôt dans la bataille, et Valokaja Hindo (Great Challenger), très bon deuxième sur le mile d'Argentan dernièrement. Ce jour-là, celui-ci était dominé par Ce Bello Romain (Jam Pridem), qui revient lui aussi en Normandie avec de très légitimes ambitions sur une piste où il compte 100 % de réussite en deux tentatives. A Argentan, Etonnant a mieux couru que ne l'indique son classement, Anthony Barrier regrettant que la course ne se soit pas prolongée trois cents mètres supplémentaires. L'un des deux vainqueurs de Groupe 1 au départ de cette édition sera donc avantagé par l'allongement de la distance sur ce parcours de 2400m. que Busgy Malone (Ready Cash) connaît sur le bout des sabots

Et le public dans tout ça ?

Pas d'information encore définitive ce soir mais confirmation de ce que nous vous révélions dans notre édition de vendredi, à savoir si la question de l'opportunité d'ouvrir les portes au public (selon un principe de 1000 personnes maximum) est pertinente, ou pas.
D'autant que les nouvelles règles demandées par le groupe inter-ministériel orchestré par Matignon impliquent de nouvelles exigences "difficilement compréhensibles" nous a dit ce dimanche Pierre Belloche, membre du Conseil d'Administration de LeTROT, avant de préciser : "Il est demandé aux professionnels de réaliser un test tous les trois jours contre un rythme hebdomadaire aujourd'hui. Un, c'est très difficile à mettre en pratique pour des drivers/jockeys courant tous les jours et parfois sur deux hippodromes ; deux, ces tests PCR ne sont pas anodins d'un point de vue physique ; trois, on pensait avoir été collectivement de bons élèves dans le cadre du respect des règles sanitaires. Alors pourquoi ce durcissement ?"
Le rapport bénéfices/contraintes est donc au coeur des réflexions du moment et les représentants gouvernementaux sont clairement appelés par les professionnels à infléchir leur position d'ici mardi. À suivre.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite