...
Actualité - 16.05.2021

Cyber Lane S'OFFRE une 2ème Copenhagen Cup

Battre le tenant du titre de l'Elitloppet Cokstile, c'est une grande performance
Pierre-Alain Rynwalt-Boulard

La Copenhagen Cup était le temps fort sportif de cette journée dominicale et la victoire revient au suédois Cyber Lane (Raja Mirchi), déjà vainqueur de la course en 2018. Les français Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) et Dénicheur du Vif (Redlight Jet) finissent aux 3ème et 4ème places. Digne Et Droit (The Best Madrik) a quant à lui gagné sa course, pour le compte de Pierre-Alain Rynwalt-Boulard.

Quand il l'avait remporté en 2018, la course était encore labellisée Groupe 1. Désormais descendue d'un étage hiérarchique, la Copenhagen Cup reste un rendez-vous prisé sur la scène européenne d'autant qu'elle sert de tremplin logique pour l'Elitloppet. De quoi bien motiver un Johan Untersteiner décidé à prendre un départ canon avec Cyber Lane, volontaire pour ne pas laisser la tête et la corde à un autre concurrent. Dénicheur de Vif et Aymeric Thomas en ont bien profité, calés dans son sillage après avoir défendu sa place dans les premiers mètres. Bahia Quesnot n'a elle pas eu le choix des armes en début de course avec son 9 en seconde ligne et a pu constater la motivation du leader quand elle s'est rapprochée à un tour du but pour se poser à sa droite. Courageuse, la lauréate du Prix de Cornulier sauvegardera la 3ème place devant Dénicheur de Vif mais ni l'une ni l'autre n'a pu contrer l'italien fils de Ready Cash Zaccaria Bar, auteur d'un bon dernier kilomètre pour finir 2ème. Devant, Cyber Lane a pleinement rempli sa mission, parvenant même en final après plusieurs contres à reprendre ses distances avec ses rivaux. Le chrono final d'1'10''9 est le 3ème meilleur temps de la course. Digne d'un Groupe 1.

Appel d'Éric Raffin rejeté
L'information a été publiée ce dimanche après-midi : l'appel d'Eric Raffin contre sa sanction (amende de 1 500 € + 3 jours de mise à pied) suite à la Paralympiatravet a été rejeté par la commission d'appel des commissaires suédois, inflexibles. Per Nordström, lui aussi sanctionné samedi dernier et ayant lui aussi fait appel, a également vu sa demande rejetée par la cour. Dès lors, les propos d'Eric Raffin dimanche dernier, à froid (ou à tiède), résonnent nettement : "Si je suis sanctionné pour ça, il ne faut plus y aller, c'est trop grave."

La 27ème (!) de Cyber Lane
27 victoires et 53 sorties, ces stats font de Cyber Lane (8 ans) un trotteur majeur de la scène européenne. Surtout quand on ajoute que dans son palmarès figurent le très convoité Kriterium (à 4 ans), une Finale de Breeders' Crown et à présent deux Copenhagen Cups. Il participait ce dimanche à sa troisième course en 2021 et le chrono affiché aujourd'hui le situe tout près de son niveau optimal. Le timing est très bon à deux semaines de l'Elitloppet pour lequel Johan Untersteiner espère bien recevoir une première invitation dans la carrière de son champion. D'autant que sa victoire précédente, à l'automne dernier dans le Müllers Memorial 2020, avait été décrochée devant Very Kronos (Ready Cash) et Moni Viking (Maharajah), lesquels sont d'ores et déjà conviés à la fête du 30 mai prochain.

Copenhagen Cup - 16 mai 2021
1. Cyber Lane - J. Untersteiner
2. Zaccaria Bar - A. Gocciadoro
3. Bahia Quesnot - J. Guelpa
4. Dénicheur du Vif - A. Thomas
réduction kilométrique : 1'10''9

Digne Et Droit marque des points
Excellent 3ème du Critérium de Vitesse de Basse-Normandie à Argentan derrière Ce Bello Romain et Valokaja Hindo qu'on retrouvera mercredi dans le Prix des Ducs de Normandie à Caen, Digne et Droit (The Best Madrik) a remporté plus tôt dans l'après-midi le Charlottenlund Open (10 000 € au 1er) sur 1600m,. associé à Gabriele Gelormini qui a joué la carte tactique en tête : "J'ai très vite pris la tête et j'ai laissé deux nez au vent Cokstile. J'ai fait la différence dans le virage sur notre rival qui est revenu dans la ligne droite mais on a gardé un petit quelque chose. C'est top." C'est un premier succès international pour le jeune entraîneur normand Pierre-Alain Rynwalt-Boulard qui nous a dit : "Battre le tenant du titre de l'Elitloppet Cokstile (NDLR : après la disqualification de Propulsion), c'est clairement une grande performance. Je suis très fier de mon cheval et du travail réalisé par mon équipe. Cette victoire, je la dédie à la mémoire de mon père."
En faisant afficher l'excellent chrono 1'10'' en réduction kilométrique (soit le record de la piste égalé !), Digne et Droit aura sa place lors du week-end de l'Elitloppet. Reste à savoir dans quelle course.





Don Fanucci Zet affiche sa forme, Bergh sanctionné
Hier samedi, à Umaker en Suède, le 5 ans Don Fanucci Zet (Hard Livin) a marqué les esprits en parvenant à résister à l'assaut musclé d'Hail Mary (Googoo Gaga) dans le Berth Johansson's Memorial, bonne course sur 2140m. Chrono final : 1'12''7. Ce succès permet au représentant de Daniel Redén d'être l'invité pour l'Elitloppet le plus percutant des dernières semaines.
Les commissaires suédois ont encore sévi en sanctionnant Robert Bergh, pilote d'Hail Mary, notamment de trois jours de mise à pied entre les 29 et 31 mai, soit le week-end de l'Elitloppet ! Le professionnel a aussitôt annoncé qu'il renonçait à toute participation éventuelle de son champion à la course majeure.

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite