Résultat de course - 03.09.2020

Coumba Kuky deux ans plus tard

Trente-et-une courses et presque deux ans. Voilà en chiffres l'écart qui mesure l'éloignement de la dernière victoire de Coumba Kuky.

La victoire ne fait pas tout. Depuis le 29 octobre 2018, date du dernier titre de Coumba Kuky (Matador de Vrie), a accumulé sept places sur le podium et monté son compte en banque de plus de 100 000 €. Avec la victoire du jour, il faut encore ajouter 12 600 € à ce bilan. La 7 ans de Gabriel Angel Pou Pou a construit son succès en deux fois. Rapidement rapprochée des premiers, alors qu'elle devait rendre 25 mètres, elle a voyagé sur le troisième rang, puis a mis tout le monde d'accord dans le final après s'être libérée des contraintes du peloton dans le dernier tournant.

Il manque sans doute encore une victoire à Vincennes à celle qui a pris part à 39 épreuves sur le plateau de Gravelle. Histoire d'ajouter du prestige parisien à une jument éclectique qui a décrocher ses huit titres sur sept hippodromes différents.

A noter que Gabriel Angel Pou Pou a doublé la mise lors de cette réunion lyonnaise, Essence et Sens lui apportant son deuxième titre. L'entraîneur ibérique est apparu sur nos programmes en 2005 puis a accentué sa présence au début des années 2010. C'est Trebol (Hot Blues), avec qui il s'est imposé pour la première fois à Vincennes en 2013, qui a lancé véritablement sa carrière chez nous. L'an dernier, Caliu des Bosc et Flaya Kalouma lui ont encore permis de gagner à Vincennes. 2019 est d'ailleurs sa meilleure saison dans l'Hexagone avec 27 succès et plus de 665 000 € de gains.

Sur le sulky, comme driver, le professionnel est très actif. Il a enregistré 19 victoires l'an dernier pour plus de 530 000 € d'allocations cumulées.

D'où vient-elle ?

Sa mère Indiana de Fligny (66 076 €) n'a donné que cinq produits pour deux qualifiés. Coumba Kuky est dès lors son meilleur. L'arrière grand-mère, Joueuse 1'21 (Patara), compte une large descendance incluant notamment Ugo du Loisir (337 070 €), Pike Blue (220 310 €), Vainqueur d'Echal (184 270 €), Janouk du Boulay (334 594 €) ou Colorado Blue (293 750 €).

8e | PRIX URANIE
Att - 2850 m - Course D - 28 000 €
COUMBA KUKY 1'14"2
Matador de Vrie x Indiana de Fligny (Criterium d'Ombree)
Driver : D. Bekaert - Entraîneur : G. A. Pou Pou
Propriétaire : G. A. Pou Pou - Eleveur : M. Seoane-gil
2e Dragon Rouge 1'15"
3e Carat des Corvees 1'15"1
4e : Djembe du Pont - 5e : Baron Daidou - 6e : Calina de Blain - 7e : Boy du Rib
Passionnant 1'15''1 Florestan (US)
Matador de Vrie 1'13''5 Vesubie Iii
Creole de Vrie 1'19''6 Neric Barbes 1'14''7
COUMBA KUKY 1'11''0 Konchita 1'22''2
Criterium d'Ombree 1'15''0 Workaholic (US)
Indiana de Fligny 1'16''7 Pangelina 1'20''4
Aicha des Essarts 1'26''0 Lutin d'Isigny 1'14''3
Joueuse 1'21''1

Une association à 100 %

Gabriel Angel Pou Pou ne sollicite pas très souvent David Bekaert. C'est logique pour un entraîneur installé à Grosbois dont la zone d'exercice a pour centre de gravité le Nord et le grand Ouest. Il n'empêche que depuis le début de l'année le professionnel d'origine espagnole a confié quatre partants à David Bekart pour deux victoires et deux places. Un joli 100 % de réussite.

A voir aussi :
...
Vol de sulkys : un réseau démantelé

C'est une longue enquête qui a permis de démanteler un réseau, dont les commanditaires seraient basés en Italie avec des ramifications jusqu'à Malte, à l'origine de nombreux vols de sulkys - on parle d'une cinquantaine de vols, ...

Lire la suite
...
Vernissage Grif vainqueur en Suède, Bahia Quesnot 6ème

Groupe 2 international disputé ce samedi à Östersund, le Jämtlands Stora Pris (2140m) réunissait un lot de haut niveau. Bien que parti avec le numéro 9, l'Italien Vernissage Grif (Varenne) a remporté une victoire de prestige en venant à bout de ...

Lire la suite
...
Grande Copine en lever de rideau

La journée de Thierry Raffegeau avait bien débuté grâce au succès convaincant de Grande Copine (Royal Dream), son premier dans la spécialité du monté. Le chrono est excellent, 1'12''9 sur les 2850m de la ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite