... © Aprh
Actualité - 19.05.2021

Public, soleil et champions : quand le rêve devient réalité

Depuis de nombreux mois, il ne s'agissait que d'un rêve. Se rendre aux courses, sentir, entendre, voire toucher les chevaux : tout cela était du registre de l'impossible et relégué au futur. Le futur est devenu présent ce mercredi et le rêve réalité. Les manifestations de joie, exubérantes ou pudiques, ont scandé le rendez-vous caennais du déconfinement.

Pour parfaire la réussite de la journée, il fallait un allié difficile à maîtriser : Madame météo. Elle a eu l'obligeance de répondre présent avec un soleil normand généreux. La joie des retrouvailles a commencé tôt, largement avant le premier sacre de la journée, celui d'Etonnant (Timoko) dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2). Driver de ce dernier, Anthony Barrier partagera son plaisir au micro d'Equidia : « Cela fait vraiment plaisir. Quand je suis arrivé aux courses, j’ai vu des grands sourires. C’est magnifique de revoir du monde venir supporter leurs champions. »

Un grand-public impatient
Les marques et témoignages d'impatience de retrouver les courses n'ont pas manqué ce 19 mai, jour 1 de la phase 2 du déconfinement 2021. C'est ainsi que Laëtitia Loir, venue de l'Eure avec Yannick, nous explique : « J'avais pausé ma journée depuis déjà quelque temps en espérant que le public serait autorisé pour cette réunion où il y a très souvent des champions. On vient régulièrement avec mon père pour cette journée. Il y a deux ans on avait vu Aubrion du Gers. Cette année, c'est particulier naturellement, vu le contexte. Mon père a été tiré au sort sur internet. On était ravis évidemment. »
Les gagnants du tirage au sort profitent de leur chance
Le contingent de 500 places proposé au grand-public par LeTROT via un tirage au sort, organisé la veille (lire mardi), a fait des heureux qui se sont exprimés ce mercredi. Axel Mathieu (Hédouville) nous apprend ainsi : « Mon grand-père, Michel Lemarchand, est éleveur. Je n'aurais pas raté cette réunion où il y a beaucoup de champions comme les années précédentes, excepté l'an dernier bien sûr. J'étais très content d'avoir été tiré au sort hier après-midi. Ce n'est pas du tout la même chose d'être sur l'hippodrome, d'échanger avec les pros que de vivre les courses devant son écran. Je pense aussi que les pros sont contents de voir enfin un peu de monde dans les tribunes, ils étaient demandeurs. »
Pour M. Lemoine, la soixantaine dynamique, il s'agissait quasiment d'un besoin vital : « Je viens sur cet hippodrome depuis l'âge de 10 ans. Ne pas pouvoir venir aux courses me manquait. J'ai continué à jouer sur internet mais ce n'est pas du tout la même chose que de vivre les courses sur un hippodrome, même s'il n'y a pas l'ambiance que l'on peut connaître lors de certaines réunions. Quand j'ai vu le mail qui m'indiquait que j'avais été tiré au sort, j'étais super content ! »

La patience des propriétaires récompensée
Parmi les profils rencontrés ce mercredi sur l'hippodrome de la Prairie, il y a aussi et bien sûr de nombreux propriétaires et/ou éleveurs. Frédéric Morel, animateur de l'Ecurie du Vieux Chêne, est de ceux-là. Il nous fait part de ses sentiments : « J'étais à Vichy pendant deux jours et j'ai concilié quelques jours en Normandie pour venir assister à cette réunion à laquelle j'assiste pour la première fois. Je n'ai pas de partants mais il n'y a que des belles courses ! Pour le jeu, c'est une réunion intéressante car il y a des partants et les courses sont ouvertes. »


Une réunion sous ambiance supersonique
Cinq records ont été établis à Caen lors de cette journée.
■ 1'10''4 par Etonnant (Prix des Ducs de Normandie) : record de la course et général ;
■ 1'11''7 par Diamant de Larré (Prix du Calvados) : record général au monté ;
■ 1'12''3 par Héros de Fleur (Prix Henri Ballière) : record de l'épreuve et général au monté pour les 4 ans ;
■ 1'13''3 par Ici C'Est Paris (Saint-Léger des Trotteurs) : record de l'épreuve et général au monté pour les 3 ans ;
■ 1'11''7 par Gold Mencourt (Prix Hubert Hardy) : record de l'épreuve et du parcours pour les 5 ans attelés.

897 personnes sur l'hippodrome (hors professionnels)
La jauge des 1 000 personnes (hors professionnels et organisateurs) a permis de comptabiliser 897 personnes lors de cette réouverture (public et invités).

Ça fait du bien au moral

A voir aussi :
...
Gangster Davaness dans son meilleur rôle

Même si sa palette est assez large, lui qui a gagné sur des profils de piste différents, à l'attelé et au monté, il y a une situation qui convient vraiment à merveille à Gangster Davaness (Booster Winner) : c'est la course d'attente. ...

Lire la suite
...
Deko de Tilou en mode bulldozer

En ouverture de programme, dans le cadre de la course support du Quinté+, Deko de Tilou (Royal Dream) a fait fort pour remporter le Prix d'Erbray en force. Résultat, un excellent chrono : 1'11''1. Pour Christophe Martens son driver, ...

Lire la suite
...
Hip Hop Haufor en très bon cheval

Et de quatre pour le très bon Hip Hop Haufor (Up And Quick). Il devient le deuxième cheval de l'hiver à afficher pareil score mais il prend surtout rendez-vous avec des sphères plus élevées tant son potentiel ...

Lire la suite
...
Les 15 partants du Prix de Cornulier

Les partants du Prix de Cornulier (Gr.1) ont été validés ce jeudi. Ils seront 15 dimanche à se disputer le titre de meilleur trotteur au monté. Quatorze des quinze candidats sont déclarés déferrés des quatre pieds. Seul ...

Lire la suite