... ©Aprh
En bref - 19.05.2021

Richard Westerink n'enverra pas Etonnant en Suède pour l'Elitlopp

La victoire dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2) d'Etonnant (Timoko) devrait logiquement lui ouvrir le livre d'invitation de l'Eliloppet (Gr.2). L'an dernier, le vainqueur caennais Earl Simon (Prodigious) s'était vu proposer une place par les organisateurs suédois. Ce scénario ne se reproduira pas cette année. Peu après la démonstration de son pensionnaire Etonnant, Richard Westerink nous a en effet déclaré : « Je pourrais choisir la course que je veux durant le week-end de Solvalla mais je ne pense pas que ce soit la chose à faire, c’est trop tôt. » C'est donc l'option "sagesse" qui tient la corde au sein de l'entourage d'Etonnant.

Cokstile et Seismic Wave rejoignent la liste des invités de l'Elitloppet

Vainqueur de la dernière édition de l'Elitloppet (Gr.1) sur tapis vert, après la disqualification de Propulsion dans le cadre d'une névrectomie non enregistrée en Suède, Cokstile (Quite Easy) pourra défendre son titre. Il vient d'être invité par les organisateurs de l'épreuve et devient le onzième membre d'une liste qui inclut toujours Dorgos de Guez que Jean-Michel Bazire a décidé de ne pas envoyer en Suède. Cokstile vient de conclure deuxième, dimanche à Copenhague, du français Digne et Droit (The Best Madrik) dans le Charlottenleund Open lors de sa rentrée. Il n'avait plus été vu en piste depuis sa victoire dans le Gran Premio Costa Azzurra (Gr.1) à Turin en septembre 2020. Seismic Wave (Explosive Matter) a également reçu son carton rose. Ce pensionnaire de 6 ans de Timo Nurmos revendique un record de 1'08''5 et 15 victoires en 28 sorties. Il s'est imposé lors de sa rentrée à Örebro le 1er mai et vient de conclure deuxième de Heavy Sound, lui-même invité dans l'Elitloppet.

Le courroux de Philippe Allaire contre le projet des Summer Races

Vainqueur pour la neuvième fois du Saint Léger des Trotteurs avec Ici C'est Paris, Philippe Allaire a profité du podium pour signifier avec vigueur son total rejet du projet des Paris Summer Races, dont le Saint Léger fait partie. Il a aussi et surtout affirmé que le plus ancien des classiques français pourrait par ailleurs être rétrogradé au rang de Groupe 2. Directeur Technique LeTROT, Guillaume Maupas, présent à proximité du podium, a tout de suite rétorqué que c'était inexact, nous apportant le complément suivant : "Dans le cadre d'une réflexion globale sur le programme de sélection, il a été proposé le maintien du statut de Groupe 1 du Saint-Léger à une autre date que celle d'aujourd'hui".

A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite