...
En bref - 28.05.2021

Un pari en terrasse en attendant le 9 juin

La première phase du déconfinement a apporté son lot de soulagement mais la deuxième partie s'annonce encore plus cruciale, pour tous. Et notamment pour le réseau du PMU qui souffre toujours de la fermeture de très nombreux points de ventes et notamment les bars. Pour patienter d'ici le 9 juin prochain, date tant attendue, le PMU organise une opération parisienne "Happy terrasse" ce samedi dans quatre établissements de la capitale. "Un rendez-vous ludique et convivial. Cette opération ciblée est une marque de soutien avant la réouverture complète" nous a dit le PMU qui mobilisera pour l'occasion un animateur/pronostiqueur, offrira des goodies à ses clients et proposera une initiation sur la prise de paris par QR Code. Un dernier sujet capital par les temps qui courent et certainement trop méconnu par les parieurs hippiques en rapport aux habitudes de consommation des clients des paris sportifs en points de vente.

Ventes de l'Elitlopp en cours

Les traditionnelles ventes de l'Elitloppet ont lancé le grand week-end attendu à partir de demain avec une vacation new-look, mixant présentiel pour les animateurs sur un plateau TV avec fond vert et présentation vidéo des yearlings. Les acheteurs eux ont pu poser leurs premières enchères depuis dimanche dernier avant une dernière séquence en direct ce vendredi soir à partir de 18h pour les premiers numéros. À l'heure où nous bouclons ces pages, deux yearlings avaient fait afficher le prix le plus élevé : 775 000 couronnes suédoises, soit un peu plus de 76 000€ pour Limonetta Pellini (SJ's Caviar) et un poulain par Face Time Bourbon et une mère par Saxo de Vandel, Nigel di Quattro, acquis la Stall Lugauer. Parmi les yearlings les plus attendus, un fils de Bold Eagle, King Of Twilight est celui qui a fait monté les premières enchères le plus haut (550 000 SK) : nous vous dirons dans notre édition de demain samedi à combien est tombé le marteau.

Les hippodromes enregistrés à huis clos auprès de la Fédération Nationale

Quatre hippodromes ont déclaré auprès de la Fédération Nationale des Courses (FNCH) de pas pouvoir accueillir de public en l'état actuel des choses. Il s'agit de :
■ Le Neubourg (Haute-Normandie) dans le cadre d'une décision préfectorale,
■ de Châtillon-sur-Chalaronne (Centre-Est), dans le cadre d'une décision volontaire,
■ d'Issigeac (Sud-Ouest), dans le cadre d'une décision préfectorale,
■ et de Monpazier (Sud-Ouest), dans le cadre d'une décision préfectorale.
Parmi ces quatre hippodromes, seul celui de Monpazier a une réunion de programmée dans les prochains jours : en l'occurrence dimanche 6 juin.

A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite