... ©Scoopdyga
Résultat de course - 29.05.2021

Et Voilà de Muze hérite d'un succès mérité

c'est une victoire heureuse
Éric Raffin

Même si la notion de mérite est tout à fait discutable en sport en général et aux courses en particulier, la victoire d'Et Voilà de Muze (Royal Dream) dans le Prix de l'Obélisque est à la fois (très) heureuse, sans être pour autant être due au hasard. Explications.

Et Voila de Muze et Éric Raffin
15 courses
6 victoires
4 podiums

Et Voilà de Muze a passé le poteau en 2ème position mais aurait dû finir 3ème si Equinoxe Jiel ne s'était montré fautif. Une quinzaine de minutes plus tard, il est déclaré vainqueur après que les commissaires ont jugé Carnaval du Viver coupable d'un changement de ligne et donc d'avoir gêné Derby Du Dollar (en jaune sur la photo ci-dessus). Le succès revient donc à Et Voilà de Muze, qui fut avant ces péripéties l'animateur du dernier kilomètre après un effort prolongé pour venir prendre la pole-position. Succès heureux mais pas seulement comme le confirme Éric Raffin : "Il a fait le grand tour pour venir et il a été bon. Il ne sort pas très vite de la voiture et il a fallu évoluer en troisième épaisseur au début et finalement ne rien lâcher vraiment. De troisième on se retrouve premier, c'est une victoire heureuse. La configuration piste plate l'aide beaucoup."
Cette victoire comptera en tout cas comme les autres à l'heure des totaux de l'année pour le double Sulky d'Or en titre Éric Raffin, lequel tentera de boucler son mois de mai sur un chiffre rond comme il les aime (surtout cette année lui qui aura 40 à l'automne) : il en est à 37 victoires rien que ce mois-ci, attelé et monté. Et demain à Maure-de-Bretagne, il aura bien assez de cartouches pour au minimum atteindre cette barre, voire la dépasser.

D'où vient-il ?

C’est le quatrième produit de Nolaila (384 350 €) et son seul vainqueur. Nolaila avait fait carrière chez Joël Van Eeckhaute pour qui elle remporta notamment les Prix Joules Roucayrol à Cagnes et de Boissy-Saint-Léger à Vincennes. Elle est la sœur de Jack L’Eventreur (300 599 €), de Regina (206 580 €) et de Côte d'’Azur (77 140 €).

3e | PRIX DE L'OBELISQUE
Att - 2150 m - Course B - 67 000 €
ET VOILA DE MUZE 1'11"7
Royal Dream x Nolaila (Colt Fortysix)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Union Stable - Eleveur : J. de Brabander
2e Denicheur du Vif 1'11"9
3e Whole Lotta Love 1'11"9
4e : Beppe Am - 5e : Vincent Ferm - 6e : Conchitana Jenilou - 7e : Say That Again
A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite