... © ScoopDyga
Actualité - 31.05.2021

Week-end : Charles Cuiller et Pierre-Louis Desaunette au top

Comme chacun lundi, voici le tour d'horizon des faits notables du week-end.

Dans les rangs des entraîneurs, deux professionnels que l’on peut classer dans la jeune vague, Pierre-Louis Desaunette (25 ans) et Charles Cuiller (32 ans), ont été les plus en verve lors du dernier week-end. Chacun d’eux a enregistré quatre succès avec des contingents contenus : huit présentés pour Charles Cuiller (soit 50 % de réussite gagnante) et sept pour Pierre-Louis Desaunette (soit 57 % de réussite gagnante). Ce dernier peut encore ajouter deux places sur le podium et affichent ainsi un bilan quasiment parfait avec six de ses sept partants dans les trois premiers, soit 86 % de réussite. Du point de vue des gains collectés, les deux entraîneurs concluent au coude à coude : 36 790 € pour Charles Cuiller contre 34 050 € pour Pierre-Louis Desaunette.
Sous le seul angle des gains, c’est l’effectif de Sébastien Guarato qui a été le plus productif. Grâce à trois victoires et deux places (avec neuf candidats, soit 56 % de concurrents sur le podium), les représentants « Guarato » ont accumulé 75 040 €. Ce cumul a été porté par Et Voila de Muze (Royal Dream) et Horace du Goutier (Ready Cash), vainqueurs samedi à Enghien. En revanche, le crédit de la victoire de Billie de Montfort (Jasmin de Flore), samedi à Solvalla, n’est évidemment par inclus dans ce bilan uniquement hexagonal. Vient ensuite Emmanuel Ruault dont les pensionnaires ont engrangé 47 000 € lors des 48 heures du week-end. C’est la victoire de Fiable (Ready Cash), samedi à Enghien, qui aura joué pour lui le rôle de booster.

Les premières du week-end et les chiffres marquants
■ Première victoire de Margaux Pillon comme propriétaire avec Ipana d’Occagnes (Saxo de Vandel), dimanche à Ecommoy
■ Première victoire de l’Ecurie Pécale (dirigeant : Emmanuel Lerendu) comme propriétaire avec Georges l’Aventure (Nahar de Béval), dimanche à Rambouillet
■ Première victoire de Sébastien Blondeau comme driver amateur avec Diva Grange l’Abbé (Kuadro Wild), dimanche à Rambouillet
■ 50e victoire comme père de vainqueurs pour l’étalon Théo Josselyn avec Fine Perle of Love, dimanche à Rambouillet

L'Ecurie Comte Pierre de Montesson en tête des propriétaires
On ne peut parler de domination nette d'un propriétaire sur les autres durant le dernier week-end. Ils sont six à afficher deux victoires (Ecurie Comte Pierre de Montesson, Union Stable, Ecurie d'Embeli, Ecurie du Haras d'Erable, Ecurie Oasis et Gérard Manzi). Le premier cité (Ecurie Comte Pierre de Montesson) conclut pour sa part en tête par les gains avec 47 000 € récoltés, notamment grâce à la contribution victorieuse de Fiable à Enghien samedi. Union Stable, Ecurie d'Embeli et Gérard Manzi se singularisent par leur réussite totale : deux succès avec deux partants.

David Thomain, n°1 sur les deux tableaux
Avec 5 succès durant le week-end, David Thomain conclut en tête du classement des pilotes. Il a même fait le trou avec ses quatre collègues les plus proches qui ont tous "plafonné" à trois succès, en l'occurrence Yoann Lebourgeois, Eric Raffin, Jean-Philippe Monclin et Matthieu Abrivard. David Thomain finalise également ces deux jours en tête par les gains, de peu sur Yoann Lebourgeois, mais en tête néanmoins avec 76 560 € contre 76 100 € au précité.

Tous les pilotes qui ont gagné 3 fois ce week-end
Driver-jockey : Courses / Vict. / Places / (% vict)
David Thomain : 16 / 5 / 4 / 31
Yoann Lebourgeois : 15 / 3 / 3 / 20
Eric Raffin : 15 / 3 / 4 / 20
Jean-Philippe Monclin : 9 / 3 / 2 / 33
Matthieu Abrivard : 10 / 3 / 0 / 30

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite