...
En bref - 05.06.2021

La nouvelle campagne du PMU : « Tous ensemble, on est bien » avec Antoine Griezmann

Ce n'est évidemment pas une surprise. Depuis l'annonce au début du mois de mai de l'arrivée d'Antoine Griezmann comme ambassadeur du PMU, la mise en scène du footballeur star dans une nouvelle campagne publicitaire sous les couleurs de l'opérateur hippique n'était qu'une question de jours. C'est fait. Le film promotionnel vient d'être dévoilé et sera diffusé ce vendredi en première partie de soirée sur TF1. Nous vous en laissons la découverte avec comme indice : il reprend les paroles d'un tube des années 1960 sur l'amitié, les peines et les joies. Lien vers le compte Twitter du PMU pour visionner le film.
Présenté comme un nouveau film de marque fédérateur et populaire, axé sur l’émotion, le partage et la transmission du pari hippique entre les joueurs et leurs proches, il s'inscrit dans la phase deux de la stratégie d’entreprise du PMU, déployée depuis 2018. La première était une phase de recentrage sur l'ADN hippique et le cœur de cible turfiste, le deuxième volet, qui s'ouvre donc ici, cherche à partager la passion des paris hippiques et à recruter de nouveaux joueurs.
Le lancement de cette campagne accompagne aussi une séquence importante pour le PMU, à quelques jours de la réouverture totale de l’ensemble de son réseau de points de vente, le 9 juin, mais également à moins de deux semaines de l'entrée en scène dans l'Euro 2021 de l'équipe de France de foot avec Antoine Griezmann (le 15 juin contre l'Allemagne).
Directrice Marketing, E-commerce et International du PMU, Emmanuelle Malecaze-Doublet commente en ces mots dans le communiqué de presse présentant la nouvelle campagne : « Turfiste passionné et authentique, Antoine Griezmann est l’incarnation de la nouvelle image du PMU. Cette première activation du partenariat entre le PMU et Antoine Griezmann va permettre de fédérer toutes les communautés du PMU en points de vente, sur hippodrome ou sur Internet. Ce nouveau film de marque met en valeur l’émotion qui anime tous les parieurs et cette passion qui donne envie d’être partagée, avec le PMU comme élément fédérateur de ce lien social. »

Rien d'arrêté pour la prochaine sortie de Bahia Quesnot

Huitième et dernière de sa batterie dans l'Elitlopp, Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) a reçu une invitation pour participer au Jämtlands Stora Pris (Gr.2) le 12 juin en Suède sur l'hippodrome d'Östersund. Après être descendue à 500 000 couronnes suédoises (Sek) l'an dernier, l'allocation de l'épreuve a retrouvé cette année son nominal précédent de 700 000 Sek (environ 70 000 €). Il reste que Junior Guelpa ne sait pas encore si sa représentante sera au départ et nous a confié : « Cela dépendra comment elle aura récupéré de sa tentative dans l'Elitloppet. Car on connaît maintenant les raisons de son échec : elle a eu un souci musculaire quelques jours avant, peut-être en raison d'un coup. Si tout rentre dans l'ordre, elle pourrait donc être au départ le 12 juin dans le Grand Prix Jämtlands dans lequel elle a été invitée. Si elle nous semble pas complètement remise, on ira sur une autre course. »

Entendu dans la matinale Qualifs de Province Courses

Elle propose encore plus dans son nouveau format. La Matinale Qualifs de Province Courses, organisée ce vendredi lors de la séance de 2 ans de Caen, a permis à l'homme orchestre, Fabien Cailler, de recevoir plusieurs invités. Voici le principe d'un direct qui enrichit donc la retransmission des lots et le décryptage des papiers de certains qualifiés d'échanges avec des intervenants de la filière trot. Ce vendredi, la matinale a donné la parole à :
■ Pascal Launey, responsable de l'AFASEC de Graignes, en direct de l'hippodrome de Cabourg. Dans le cadre d'un week-end de compétitions de CSO, organisé par GrandPrix, l'AFASEC participera au forum des formations et des métiers. L'école des courses présentera ainsi aux équitants les différentes opportunités proposées par la filière hippique et les cursus pour la rejoindre. Son intervention par ce lien.
■ Carole Savreux, en charge de la communication et animation de l'hippodrome d'Amiens, pour présenter la réunion de ce samedi sur l'hippodrome, « développée autour de la thématique du bien-être équin ». C'est une première en France et la préparation de ce rendez-vous, ouvert au public, a demandé six mois de préparation. Sa présentation par ce lien.
■ Franck Bézier, responsable Osarus Trot, qui a évoqué la vente de yearlings du 26 août à Argentan, dans un format extérieur, et la nouvelle vente organisée le 7 octobre, sur l'hippodrome de Laval. Il s'agira d'une première en Mayenne doublée d'un important salon expo. La vente se déroulera dans un barnum extérieur avec foals, chevaux à l'entraînement et une partie élevage. Sa présentation par ce ce lien.

A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite