... © ScoopDyga
Résultat de course - 07.06.2021

Huit sur neuf : Héraut d'Armes dans la spirale du succès

Son dernier kilomètre en 1'09''. Ce n'est pas rien !
Christophe Martens

Héraut d'Armes répond présent dans ce Prix du Vivarais, enregistrant la huitième victoire de sa carrière, en neuf sorties. Il continue tranquillement son chemin.

Récent vainqueur ici même, sur la même distance et le même parcours avec autostart, Héraut d'Armes (Ready Cash) réitère, face, cette fois, à certains de ses aînés, âgés de 5 ans. L'un des trois 4 ans au départ, il apparaît assez tendu derrière la voiture et Christophe Martens, à son sulky, assure les premiers mètres de course. Le poulain s'en trouve en position d'attente, à l'arrière du peloton, avant de faire son effort en face et de créer facilement la décision dans la ligne droite. Sur Equidia Racing, Christophe Martens souligne, en substance : « Il fait son dernier kilomètre en 1'09'', ce n'est pas rien ! On a changé deux ou trois choses depuis sa dernière course, mais il y a encore à améliorer. L'enrênement était trop court, par exemple, aujourd'hui, et, au début, il se fâchait un peu dessus. Et puis c'est un "Ready Cash". Il est normal qu'il ait du "sang". C'est le contraire qui ne le serait pas ! Au bout du compte, il le fait bien. C'est un bon cheval. »
On sait l'estime dans laquelle Jean-Michel Bazire, son mentor, tient Héraut d'Armes. Il se montre d'autant plus patient avec lui, escomptant le voir prendre place au sein de l'élite à 5 ans. Pour l'heure, le cheval n'a vu Vincennes que trois fois, pour deux succès. Sinon, il s'est imposé à Sablé-sur-Sarthe, à Royan, à Agen ou encore à Vichy. Un tour de France comme aime à les faire l'homme de Solesmes pour façonner ses champions.

D'où vient-il ?

Prestigieux élevage que celui d'Héraut d'Armes (Ready Cash), puisqu'il s'agit de celui de la famille Wildenstein, dont Caolica de Sucé 1'15'' (1990-Workaholic), la grand-mère de notre sujet, fut l'une des premières représentantes, au trot, sous la férule d'Alain Roussel. Elle se montra d'un niveau juste en dessous des meilleurs et donna, plus tard, ses produits les plus performants en Jitterburg 1'13'' (Passionnant), gagnant du Groupe II Prix Paul Karle, et en Statue of Liberty 1'11'' (Goetmals Wood), semi-classique attelée (troisième des Prix Guy Le Gonidec et Louis Jariel) et montée (deuxième du Prix Xavier de Saint-Palais). Statue of Liberty se trouve être la mère d'Héraut d'Armes, après Empire State 1'15'' (Coktail Jet), vainqueur à Vincennes, et avant I Love New York (Love You), qualifiée le mois dernier.

6e | PRIX DU VIVARAIS
Att - 2150 m - Course D - 25 000 €
HERAUT D'ARMES 1'13"2
Ready Cash x Statue Of Liberty (Goetmals Wood)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : New Blue 1 Llc - Eleveur : New Blue 1 Llc
2e Galopin de Conde 1'13"3 Blue Dream x Quarina de Conde
3e Golden Flower 1'13"4 Supervisor x Sunflower
4e : Huperla Mag - 5e : Guerrier Ludois - 6e : Gamichel Ludois - 7e : Gracieuse Mic
A voir aussi :
...
Ventes des Critériums Arqana Trot : quel est le concept ?

Nouvelle arrivée sur le calendrier des ventes 2022 et venant clore la toute nouvelle journée des Critériums le 18 septembre, la vente du même nom organisée par Arqana Trot se veut d'un nouveau genre. Explications avec Hugues ...

Lire la suite
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite