...
En bref - 09.06.2021

Plus de joueurs et plus de paris en ligne : la tendance se confirme

L'Autorité Nationale des Jeux a publié ce lundi les résultats du marché des paris en ligne sur le premier trimestre 2021. Au-delà des comparaisons avec un premier trimestre 2020 forcément sinistré (avec les arrêts des compétitions sportives et des courses), ce sont les chiffres bruts qui révèlent des niveaux d'activité inédits sur un trimestre : "Le chiffre d’affaires du secteur des jeux en ligne s’élève à 587 millions d’euros. L’activité a été portée par 3,1 millions de joueurs sur comptes, soit un bassin de joueurs en hausse de 19% par rapport à 2020" annonce ainsi le rapport.
Si les paris sportifs génèrent les progressions les plus fortes pour atteindre la barre des 2,5 millions de comptes actifs joueurs pour 2, 2 milliards d'euros d'enjeux, les paris hippiques sont eux soutenus par 402 000 comptes joueurs actifs générant 481 millions d'euros de paris, "ce qui correspond là encore au volume d’enjeux le plus élevé enregistré sur un trimestre" précise l'ANJ.
On notera deux autres données importantes relevées dans ce même rapport, à savoir les tendances dans ce qu'on appelle le réseau en dur des deux opérateurs-phares français : "L’offre de paris hippiques en points de vente reste affectée par les restrictions sanitaires provoquant fermetures de nombreux établissements d’enregistrements de paris. En conséquence, le PMU affiche une baisse de 23% des enjeux placés dans son réseau de points de vente pour un total d’enjeux d’1,3 milliard d’euros" quand "la FDJ communique quant à elle un volume de mises en paris sportifs enregistrées sur les deux canaux de distribution égal à 1,1 milliard d’euros au 1er trimestre 2021, ce qui correspond à une progression de 46% en comparaison avec ses résultats du 1er trimestre 2020."
Vendredi débutera l'Euro 2021 (officiellement le 2020 déplacé à cette année) et nous verrons quels seront son effet sur les paris hippiques alors que les dix derniers jours se sont avérés très positifs en termes de chiffre d'affaires au PMU.

Onze restants engagés dans le Prix Chambon P

Après la déclaration des forfaits de ce mardi matin, ils sont encore onze sur la feuille de match du Prix Chambon P de samedi prochain à Vincennes. À la pointe de l'attaque, Davidson du Pont (Pacha du Pont) lequel a recouvré la plénitude de ses moyens ces dernières semaines comme le prouvent sa victoire dans le Prix Kerjacques et sa deuxième place dans le Prix des Ducs de Normandie derrière Étonnant (Timoko) lequel fait aussi partie des onze. Le très en forme et régulier Détroit Castelets (Neoh Jiel) a déjà sa drive validée : il retrouvera son pilote attitré David Thomain.
La course sera aussi synonyme de retour en piste d'un des acteurs principaux des Prix d'Amérique Races du dernier meeting : le très populaire Diable de Vauvert. Après s'être consacré à sa saison de monte au printemps, le protégé de Bertrand Le Beller n'a plus été revu depuis sa 5ème place dans le Prix du Bois de Vincennes qui faisait elle-même suite à sa très belle médaille d'argent dans le Prix de Paris - Marathon Race.
La déclaration des partants est programmée pour demain mercredi à la mi-journée.

La répartition automatique des gains repoussée

L'information figurait au bulletin officiel de la SECF du 27 mai mais vient d'être rappelée par le service professionnel Infonet. La mise en place de la répartition automatique des gains entre le propriétaire, l'entraîneur et le jockey ou driver, initialement programmée au 1er juin 2021, est décalée au 1er septembre, ceci dans l'attente de nouvelles informations sur le statut social de la part des allocations revenant au pilote. Voici l'information donnée par LeTROT : « En raison de l'incertitude persistante sur le statut social des pourcentages d'allocations versées aux jockeys, la mise en place de la répartition propriétaire / entraîneur / jockey à la source est décalée au 1er septembre 2021. »

A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite