... ©SEPT
En bref - 06.09.2020

Premier vainqueur de Doberman

Alors qu'il figure au douzième rang des étalons au nombre de qualifiés parmi les 2 ans (sa première production), avec 19 reçus (8 mâles ou hongres et 11 pouliches), Doberman (Prodigious) a enregistré, dimanche à Alençon, grâce à la débutante In Love Again, sa première victoire. La représentante de Mme Ottavia Roffi-Urano, entraînée et drivée par Dominik Locqueneux, avait reçu deux étoiles, lors de sa qualification à Caen le 25 mai dernier, en 1'17''1, par Province Courses. Elle a dominé lors ce succès une autre débutante, It's Now or Never (Charly du Noyer), présentée par Philippe Allaire. In Love Again défend les couleurs de Mme Ottavia Roffi-Urano, la fille de Lucien Urano, dans le cadre d'une association avec l'Ecurie des Charmes. C'est la même association qui est l'éleveur de la pouliche.

Co propriété de Richard Cohen et de l'Ecurie des Charmes, Doberman compte trois partants à ce jour dont Isola Farnese, placée à Vincennes et Enghien. Classique en courses (3e du Critérium des Jeunes, Gr.I) et riche de 448 510 € de gains, Doberman a effectué sa saison 2020 à l'Ecurie des Charmes au prix de 4500 € HT (200 € à la résa et 4300 € poulain vivant).

Première victoire : cinq l'ont fait ce week-end

Deux apprentis - lads-jockeys ont ouvert leur palmarès ce dimanche. D'une part, Emma Hervé à Feurs, lors de sa 33e tentative publique, avec Emara du Goutier (Coktail Jet), pour le compte de son employeur Bruno Bourgoin. D'autre part, Sébastien Godon, à Oraison lors de sa 190e tentative, au sulky de Flore Phil (Niky) pour l'entraînement de Mickaël Messager.
Trois amateurs ont également connu leur premier succès pendant ces deux jours. On commence par Tom Vallette, dimanche à Gournay-en-Bray, au sulky de Cambada d'Or (Rican Way) lors de sa 6e sortie publique. Samedi, aux Andelys, Héloïse Lenault avait fait de même lors de sa 5e sortie, en selle sur Dandy (Milord Drill). Durant la même réunion, Maxime Meyer de Wulf a aussi ouvert son compteur pour sa 5e tentative au sulky d'Epicure Mabri (Racing Rainbow). Bravo à eux.

Ventes Kolgjini : un top-price signé Propulsion

Les traditionnelles Ventes Kolgjini ont fait dans la nouveauté en 2020, en proposant aux acheteurs une vacation virtuelle en ligne. Les achats sont eux bien réels et le plus élevé d'entre eux a été signé par Bordeaux Face, fils de Propulsion et d'une mère par Love You. Il a fait afficher 3 millions de couronnes (environ 290 000€). Un achat teinté d'une dimension spéculative puisque le frère de Bordeaux Face, Ultion Face, était en lice quelques heures plus tard dans le Derby suédois (dans lequel il sera non placé).

Dans le TOP-10 des achats on retrouve deux produits de Bold Eagle : Beyonce Face (84 542€) et Blue Boy Face (65 220€).
Dominik Locqueneux s'est, quant à lui, porté acquéreur d'un des deux Ready Cash figurant dans le TOP-10 : Star Cash qui devrait faire un retour à la case départ puisqu'il s'agit d'une élève de l'Ecurie des Charmes.

A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite