... © ScoopDyga
En bref - 09.06.2021

Le public lavallois répond présent

La réunion du G.N.T. a connu le succès que l'on espérait dans le contexte particulier du moment.
La confirmation par décret gouvernemental, dans les dernières heures, de l'obligation du pass sanitaire pour avoir le droit d'accueillir plus de 1000 personnes a conforté l'équipe lavalloise dans son choix « des moindres contraintes pour le public » en restant dans la jauge de 1000 personnes maximum. Il reste qu'avec le quota des invités, des personnels techniques, et des autres ayant-droit non comptabilisés dans les 1.000, il devait y avoir 1.500 personnes ce mercredi sur l'hippodrome de Laval. La société en charge des entrées nous a confirmé s'être préparée à fermer les portes juste avant la deuxième course lorsque leur compteur approchait du millier. Mais les sorties du public simultanées, après l'arrivée de la première course, l'étape du G.N.T. support du Quinté+, a permis au compteur de rester sous le seuil fatidique des 1.000 personnes.
Président de la société des courses lavalloises, Alexandre Lanoë nous a exprimé sa satisfaction : « C'est évidemment une édition du G.N.T. particulière comme l'an dernier quand nous avons couru à huis clos. On peut parler de succès aujourd'hui avec un public bien présent et l'expression sur de nombreux visages du plaisir de retrouver les courses. Le succès, c'est un ensemble qui comprend de belles courses, le beau temps, une ambiance. Et nous avons eu tout cela aujourd'hui à Laval. Le fait d'avoir permis au public d'accéder aux courses sans pass sanitaire était le bon choix à cette étape de déconfinement. Si nous l'avions imposé, nous aurions esssuyé les plâtres et créé trop de déception de la part de personnes qui ne sont pas encore en mesure de produire un pass sanitaire. »

Avant le G.N.T. : Eric Raffin, Anthony Barrier et Franck Nivard dans un PMU

Pour accompagner la réouverture des cafés et restaurants, en espaces intérieurs, ce 9 juin, Eric Raffin, Anthony Barrier et Franck Nivard ont accepté de jouer les ambassadeurs des courses. Ils ont tous les trois été à la rencontre de joueurs dans le PMU Le Sulky d'Or de L'Huisserie, l'un des points PMU le plus proche de l'hippodrome lavallois de Bellevue-la-Forêt à vol d'oiseau. Premier arrivé sur les lieux, Eric Raffin a donné de bons conseil, nous déclarant après l'arrivée de l'étape du G.N.T. : « Franchement, j'ai été de bon conseil. J'ai dit à tous ceux qui m'ont demandé le gagnant du Quinté+ de Laval : « Si j'étais un parieur, je jouerais Crack Money. Il a tout pour lui aujourd'hui. » » Bien vu, puisque Crack Money (Singalo) a dominé Firello (Goetmals Wood) et Dreamer de Chenu (Timoko), ce dernier drivé par un certain... Eric Raffin.

Blé du Gers défend son titre dans le Grand Prix d'Oslo

Tenant du titre du Grand Prix d'Oslo (Gr.1), Blé du Gers (Quinoa du Gers) sera en mesure de le défendre dimanche prochain à Oslo, sur l'hippodrome de Bjerke. Désormais sous la férule de Frode Hamre, le trotteur français s'élancera de la position 7 et sera confié à Asbjorn Tengsareid. L'entraîneur sera pour sa part au sulky de son second représentant Bill's Man. Le lot comporte dix partants et l'épreuve se dispute sur 2 100 mètres départ autostart. Parmi les rivaux de Blé du Gers, citons Ferrari B.R. (n°2), Guzz Mearas (n°8) et Vitruvio (n°10).

A voir aussi :
...
By And By en
conquête verte pour Matthieu Varin

Direction le Pas-de-Calais pour la 7ème étape du Trophée Vert ce dimanche à Arras. Lauréat de la cinquième étape à Villeneuve-sur-Lot, By And By partira avec la confiance de son mentor Matthieu Varin. En cas de succès, il ...

Lire la suite
...
Crack Money attendu mercredi à Toulouse

Le double lauréat d'étape (à Maure de Bretagne et à Laval) dans le GNT 2021 Crack Money (Singalo) est attendu mercredi prochain à Toulouse pour la 7ème étape. Après les forfaits de ce samedi, il fait partie de la liste des 19 ...

Lire la suite
...
Féerie Wood avait bien
les épaules assez larges

L'an dernier le Prix de New York avait été remporté par le héros français du jour Ce Bello Romain, dans une course alors délocalisée à Laval. Douze mois plus tard et alors que le tenant du titre ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite