... ©Twitter
En bref - 06.09.2020

Flavien Prat des deux côtés de l'Atlantique

Vainqueur hier samedi à Vincennes en qualité de propriétaire avec Héros de Fleur (Ludo de Castelle), Flavien Prat a continué de briller dans sa journée mais à l'autre bout de la planète en égalant le record du nombre de victoires (13) de courses principales (appelées Stakes) lors du meeting estival de Del Mar (Californie).
Il lui reste encore cinq occurrences pour devenir le seul recordman alors qu'il est en même temps à la lutte avec l'Italien Umberto Rispoli pour finir tête de liste des jockeys à Del Mar.
L'enfant du trot réalise une carrière exceptionnelle aux États-Unis. En 2019, il remportait le plus grand événement hippique de la saison, le Kentucky Derby dont l'édition 2020 s'est disputée hier soir à huis-clos. Flavien Prat, contraint de rester en Californie du fait des obligations sanitaires, n'a pu défendre son titre. Ce ne sera que partie remise.

Dans le même esprit de connexion entre le trot et le galop, on peut aussi relever la victoire du 2 ans Bouttemont (Acclamation), dimanche à Longchamp, pour la casaque de... Philippe Allaire. Acheté 125 000 € yearling à Deauville l'an dernier, le poulain est entraîné par Yann Barberot.

Ready For Moni continue de gagner

Ready For Moni, fils de Ready Cash et petit-fils de Moni Maker (rien que cela !) a remporté samedi à Woodbine (Canada), pour sa sixième sortie de l'année, sa cinquième victoire, un mois après avoir fini excellent deuxième de l'Hambletonian de Meadowlands.
Devancé ce jour-là par une pouliche sortant de l'ordinaire, Ramona Hill, Ready For Moni s'affirme donc clairement comme le meilleur poulain de 3 ans sur le continent américain. Il est aujourd'hui titulaire d'un palmarès riche de neuf victoires en quatorze sorties. Il était confié à son pilote attitré Yannick Gingras.

Hail Mary triomphe dans le Derby suédois

Le Derby suédois (pour les 4 ans) disputé ce dimanche à Jägersrö est revenu à Hail Mary, un protégé de Robert Bergh, lequel était également installé au sulky. Le professionnel scandinave inscrit son nom au palmarès pour la quatrième fois, après ses victoires avec des chevaux qu'on connait bien en France : Remington Crown, Hilda Zonett et Tsar d'Inverne.
Hail Mary revendique un pedigree très américain et met à l'honneur son étalon de père, Googoo Gaagaa, très prisé dans le Nord de l'Europe. Sa mère Dream US n'est autre qu'une soeur de la crack Moni Maker. Elle avait déjà donné des gagnants mais pas à ce niveau de compétition. Le favori Don Fanucci Zet (Hard Livin) est deuxième, résistant à Aetos Kronos (Bold Eagle), très bon finisseur.

Dans l'équivalent pour les juments, Daniel Redén a trusté le podium avec ses trois pensionnaires aux trois premières places : Diana Zet (Hard Livin) devançant Milady Grace (Ready Cash) et Alaska Kronos (Trixton).

A voir aussi :
...
Le grand oral du mois d'août à Deauville

Sur l'invitation de l'Association des Éleveurs de Galop, qui tenait ce matin son Assemblée Générale, plusieurs dirigeants de la filière ont eu l'occasion de s'exprimer sur les sujets d'actualité des courses au galop (voir l'intégrale ...

Lire la suite
...
Quinté de vendredi : transfert de Cabourg à Pornichet

LeTROT a communiqué ce mardi en début d'après-midi un changement important concernant le Quinté+ de vendredi : "En raison d’un nombre insuffisant de partants déclarés dans les courses pouvant être support des paris événementiels à CABOURG, ...

Lire la suite
...
Prix Jean-Luc Lagardère 2022 :
pour conclure le meeting en beauté

L’affiche est belle dans le Prix Jean-Luc Lagardère, au cours d’une réunion qui marquera la fin du meeting estival d’Enghien. Galius n’aura pas Hohneck sur sa route, mais Diable de Vauvert, Elie de Beaufour ...

Lire la suite
...
Quadruplé pour Matthieu Abrivard à Pontchâteau

En Loire-Atlantique et plus précisément sur l’hippodrome de Pontchateau, Matthieu Abrivard aura été sans contestation possible l’homme de la réunion. Le professionnel angevin a remporté pas moins de quatre courses. Trois ont été obtenues avec ...

Lire la suite