...
Résultat de course - 09.06.2021

Falcao de Chenu dompté par Eric Raffin

Très délicat dans sa mise en jambes, Falcao de Chenu (ci-contre) est bien parti ce mercredi. Le plus dur était donc fait pour ce pensionnaire de Jean-Michel Baudouin. La suite n'a été qu'une formalité pour ce fils Rolling d'Héripré déclassé aux gains. Son dernier kilomètre sur le pied de 1'11''2 montre à tel point ce hongre de 6 ans a beaucoup de tenue. La famille Pellerot a donc eu une nouvelle fois raison de placer son représentant dans les boxes de Jean-Michel Baudouin au printemps. « Il s’impose sans doute avec de la marge, juge ce dernier. Avec lui, il faut surtout faire attention au départ car, ensuite, il est sérieux. Je ne sais pas ce que j’ai changé avec lui depuis qu’il est arrivé chez moi par rapport à avant mais je dirais surtout que je l’ai mis à ma main. En tout cas, il a de belles choses à réaliser avec sa condition actuelle. »

Espoir d'Helphigny : 552 jours plus tard

Il fallait remonter au 5 décembre 2019 pour retrouver la dernière victoire d'Espoir d'Elphigny (Panache de l'Iton). En janvier, il avait course gagnée à Vincennes sous la selle de Guillaume Martin lorsqu'il s'est désuni à l'entrée de la ligne d'arrivée. Après avoir bien couru à l'attelage avec son entraîneur, Arnaud Desmottes, le mois dernier sur cette piste, Espoir d'Elphigny a dominé son sujet à l'issue d'un très bon effort. Son jockey a ainsi débriefé sa 200ème victoire sous la selle : « Il adore venir finir sur les autres en venant de derrière. La course s’est disputée avec du rythme et cela a été à notre avantage. Il s’est montré très courageux ». Arnaud Desmottes remporte pour sa part sa 13ème victoire de l'année en tant que metteur au point. Deuxième, la tenace Drusenheim a bien plus à Pierre Groussard, le fils de Loïc : « La jument s’est encore montrée magnifique. Elle était quand même sixième à l’entrée de la ligne d’arrivée. Son jockey (Aurélien Desmarres) m'a cependant dit qu'il ne l'avait pas parfaite dans ses allures ».

5e | PRIX LAVAL AMBULANCES BELLANGER BEAUFILS
Att - 2850 m - Course D - 23 000 €
FALCAO DE CHENU 1'14"4
Rolling d'Heripre x Smala de Chenu (Full Account)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. M. Baudouin
Propriétaire : E. J. Baudouin - Eleveur : F. Pellerot
2e Fameux Destin 1'13"9
3e Fleur du Lupin 1'14"6
4e : First Lady Carjac - 5e : Funny d'Aval - 6e : Fashion Touch - 7e : Fiesta de Froulay
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite