...
En bref - 10.06.2021

Une star de la NBA américaine aime le trot

Nikola Jokić n'est pas n'importe quel joueur de la NBA, la ligue de basket la plus puissante du monde si ce n'est même de tous les sports confondus. Serbe de 26 ans, toisant 2,11 mètres, le joueur des Nuggets de Denver vient d'être élu MVP 2021 de la NBA, soit le meilleur joueur de la saison (MVP pour Most Valuable Player, "joueur le plus précieux" littéralement). Parmi les loisirs de Nikola Jokić, le trot occupe une place importante. Son père, président de la société des courses de Sombor, lui a transmis la passion des courses et du trot en particulier, ce qui permet au joueur d'entretenir une écurie de trotteurs. Il a notamment acheté une trotteuse française nommée Belle Marguerite (Nobody du Chêne) dans le cadre des opérations d'exportation de trotteurs français avec la trentaine de pays qui ont signé la convention de production du Trotteur Français, dont la Serbie.
Et si cela donnait des idées à d'autres basketteurs de la NBA ? Ou d'ex basketteurs ? N'est-ce pas Tony Parker ? La star française du basket a lancé il y a quelques mois une écurie au galop sous le label Infinity Nine Horses.

Le Grand Prix d'Aby pourrait devenir la course la plus dotée d'Europe en 2024

Le directeur sportif de l'hippodrome d'Åby, Jon Walter Pedersen, vient d'annoncer que le Grand Prix d'Åby (Gr.1) deviendrait le Grand Prix Mondial d'Åby (World Grand Prix) en 2024 avec à la clé une allocation globale de 1 million d'euros dont 600 K€ réservés au vainqueur. Cela en ferait la course la plus dotée en Europe pour son vainqueur - si rien ne change par ailleurs d'ici là. Le Prix d'Amérique offre bien une allocation globale de 1 M€ mais propose "seulement" 450 K€ à son vainqueur. Les autres poids lourds européens en termes d'allocations en 2021 sont le Derby italien (800 K€), le Prix de Cornulier (700 K€) et la Lotterie (600 K€). Cette valorisation de l'épreuve (qui affiche une dotation de 385 K€ cette année) s'inscrit dans le cadre d'un cofinancement entre la société des courses suédoises, des sponsors et l'opérateur national de paris ATG. Le projet passe aussi par la modification de la distance du Groupe 1 qui se déroule, depuis 2018, sur 3 140 mètres. L'épreuve a d'ailleurs changé plusieurs fois de format depuis les années 1970. Initialement disputée sur 2 600 mètres à ses origines, elle a proposé la distance de 2 140 mètres de 1978 à 2004 puis 1 640 mètres (avec 2 batteries et finale entre les deux premiers des batteries) de 2005 à 2017. L'idée est de pouvoir attirer des chevaux américains a déclaré sur ce point Jon Walter Pedersen. La place de l'épreuve pourrait aussi changer et être avancée de quelques semaines. Elle est placée au 14 août cette année. Le palmarès de ce Groupe 1 est d'une rare densité, mobilisant tous les champions européens de leur époque, incluant les français Idéal du Gazeau, Ourasi, Rêve d'Udon et Un Mec d'Héripré, et les légendes suédoises The Onion, Utah Bulwark, Queen L, Zoogin, Victory Tilly, Gidde Palema et Sebastian K..

3e plan de soutien du PMU à son réseau

Pour accompagner son réseau de points de vente en cette période de réouverture, le PMU annonce la mise en place d'un plan de stimulation de l’activité de ses commerçants partenaires doté d’une enveloppe de plus de 2 millions d’euros. Ce plan permettra d’accompagner le retour des parieurs dans leur établissement et de dynamiser l’activité « course par course » des paris hippiques durant l’été. Il proposera notamment du 1er au 15 juillet 2021 à environ 9000 points de ventes le doublement de leurs commissions après 14h00. Sur les douze mois, le PMU a versé plus de 25 M€ de soutien à son environnement, soutenant ainsi directement l'économie nationale.

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite