... ©Aprh
Actualité - 10.06.2021

Accueil du public depuis le 9 juin : que dit le cahier des charges ?

La Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) a diffusé ce jeudi le nouveau cahier des charges d'accueil du public intégrant les nouvelles obligations liées à la nouvelle phase du déconfinement, depuis le 9 juin.

Le document de 9 pages (consultable par ce lien) est sa précédente mouture précis, explicatif et pédagogique. Il précise l'alternative dans laquelle s'inscrivent les hippodromes : comment accueillir un public de moins de 1 000 personnes (sans compter les organisateurs et compétiteurs - entraîneurs, lads, drivers et jockeys) ou comment accueillir plus de 1 000 personnes, dans la limite de 5 000 personnes et de la limite maximale autorisée pour l'hippodrome dans sa condition d'ERP (Etablissement Recevant du Public). L'organisation des courses entre dans ce cas-là sous le régime du pass sanitaire obligatoire.

Le CdC précise notamment qui est habilité à contrôler le pass sanitaire et la procédure à suivre : « Les personnes en charge du contrôle doivent, via l’application « TousAntiCovid Verif », lire le QR Code présenté par le spectateur souhaitant accéder à l’hippodrome et exiger en parallèle la présentation d’une pièce d’identité concordante avec les données du QR Code : le spectateur ne peut accéder que si le résultat de la lecture est valide. La présentation de la pièce d’identité ne constitue pas un contrôle d’identité au sens pénal. »
Peu d'hippodromes sont concernées par la limite maximale de 5 000 personnes qui renvoie à un effectif maximal autorisé de 7 690 personnes dans sa déclaration d'ERP (Etablissement Recevant du Public). C'est bien la limite de 65 % de l'effectif autorisé qui doit s'appliquer pour chaque hippodrome. Un champ de courses autorisé à accueillir 4 000 personnes ne pourra donc sur la période accueillir que 2 600 personnes (avec le recours au pass sanitaire).



Pour le reste, le cahier des charges reprend en partie des contenus de la précédente version, dès lors que les nouvelles règles en cours depuis le 9 juin, ne modifient pas certaines activités déjà documentées dans le cadre cette crise sanitaire. Il s'agit par exemple de la gestion des guichets de pari mutuel, des jeux d'enfants, des visites guidées sur hippodrome.

Si le cahier des charges est indispensable à l'organisation des courses dans la période qui court jusqu'au 30 juin, il ne prodigue aucun conseil aux sociétés de courses sur le scénario le plus pertinent pour chacune d'elles : se déclarer auprès de la préfecture dans la limite de 1 000 personnes ou faire une déclaration pour accueillir plus de monde en passant du coup dans l'organisation plus contraignante du pass sanitaire. On imagine que la fédération nationale et les fédérations régionales vont jouer leur rôle d'interlocuteur et de conseil auprès des petites sociétés de courses, celles qui n'ouvrent que pour une ou quelques réunions à cette époque de l'année.

Le pass sanitaire n'inclut pas les organisateurs et les personnes de l'entourage des chevaux partants sauf les propriétaires
Si l’effectif de public admis sur l’hippodrome est susceptible de dépasser 1.000 personnes, la présentation d’un pass sanitaire est obligatoire pour tout spectateur de 11 ans et plus pour l’accès à l’hippodrome et la Société des courses doit mettre en place aux entrées un dispositif spécifique pour contrôler ce pass sanitaire.
Le pass sanitaire n’est pas exigé pour les organisateurs et l’entourage des chevaux partants du jour (entraîneurs, lads, jockeys). Il est exigé pour les propriétaires.

A voir aussi :
...
Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de ...

Lire la suite
...
20 restants dans le Saint-Léger à Caen

Alors qu'ils étaient 22 engagés validés lundi, le premier forfait du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) n'a pas vu la liste profondément bouleversée. Ils sont encore 20 restants ce mardi, à la veille de la déclaration des partants ...

Lire la suite
...
Jack Tonic :
une réussite en forme d’hommage

Valeur montante au sein de la génération des 3 ans, venant de s’octroyer deux Groupes 3 consécutivement, Jack Tonic 1’12’’ (Charly du Noyer) est de grande naissance, sa famille maternelle remontant à la championne et matrone Neuilly 1’16’’ (1979-Amyot), puis à la ...

Lire la suite
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite