... ©Aprh
Actualité - 10.06.2021

Accueil du public depuis le 9 juin : que dit le cahier des charges ?

La Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) a diffusé ce jeudi le nouveau cahier des charges d'accueil du public intégrant les nouvelles obligations liées à la nouvelle phase du déconfinement, depuis le 9 juin.

Le document de 9 pages (consultable par ce lien) est sa précédente mouture précis, explicatif et pédagogique. Il précise l'alternative dans laquelle s'inscrivent les hippodromes : comment accueillir un public de moins de 1 000 personnes (sans compter les organisateurs et compétiteurs - entraîneurs, lads, drivers et jockeys) ou comment accueillir plus de 1 000 personnes, dans la limite de 5 000 personnes et de la limite maximale autorisée pour l'hippodrome dans sa condition d'ERP (Etablissement Recevant du Public). L'organisation des courses entre dans ce cas-là sous le régime du pass sanitaire obligatoire.

Le CdC précise notamment qui est habilité à contrôler le pass sanitaire et la procédure à suivre : « Les personnes en charge du contrôle doivent, via l’application « TousAntiCovid Verif », lire le QR Code présenté par le spectateur souhaitant accéder à l’hippodrome et exiger en parallèle la présentation d’une pièce d’identité concordante avec les données du QR Code : le spectateur ne peut accéder que si le résultat de la lecture est valide. La présentation de la pièce d’identité ne constitue pas un contrôle d’identité au sens pénal. »
Peu d'hippodromes sont concernées par la limite maximale de 5 000 personnes qui renvoie à un effectif maximal autorisé de 7 690 personnes dans sa déclaration d'ERP (Etablissement Recevant du Public). C'est bien la limite de 65 % de l'effectif autorisé qui doit s'appliquer pour chaque hippodrome. Un champ de courses autorisé à accueillir 4 000 personnes ne pourra donc sur la période accueillir que 2 600 personnes (avec le recours au pass sanitaire).



Pour le reste, le cahier des charges reprend en partie des contenus de la précédente version, dès lors que les nouvelles règles en cours depuis le 9 juin, ne modifient pas certaines activités déjà documentées dans le cadre cette crise sanitaire. Il s'agit par exemple de la gestion des guichets de pari mutuel, des jeux d'enfants, des visites guidées sur hippodrome.

Si le cahier des charges est indispensable à l'organisation des courses dans la période qui court jusqu'au 30 juin, il ne prodigue aucun conseil aux sociétés de courses sur le scénario le plus pertinent pour chacune d'elles : se déclarer auprès de la préfecture dans la limite de 1 000 personnes ou faire une déclaration pour accueillir plus de monde en passant du coup dans l'organisation plus contraignante du pass sanitaire. On imagine que la fédération nationale et les fédérations régionales vont jouer leur rôle d'interlocuteur et de conseil auprès des petites sociétés de courses, celles qui n'ouvrent que pour une ou quelques réunions à cette époque de l'année.

Le pass sanitaire n'inclut pas les organisateurs et les personnes de l'entourage des chevaux partants sauf les propriétaires
Si l’effectif de public admis sur l’hippodrome est susceptible de dépasser 1.000 personnes, la présentation d’un pass sanitaire est obligatoire pour tout spectateur de 11 ans et plus pour l’accès à l’hippodrome et la Société des courses doit mettre en place aux entrées un dispositif spécifique pour contrôler ce pass sanitaire.
Le pass sanitaire n’est pas exigé pour les organisateurs et l’entourage des chevaux partants du jour (entraîneurs, lads, jockeys). Il est exigé pour les propriétaires.

A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite