... (© ScoopDyga)
En bref - 12.06.2021

Vol de sulkys : un réseau démantelé

C'est une longue enquête qui a permis de démanteler un réseau, dont les commanditaires seraient basés en Italie avec des ramifications jusqu'à Malte, à l'origine de nombreux vols de sulkys - on parle d'une cinquantaine de vols, principalement de sulkys haut de gamme en carbone - dans toute la France depuis 2017, aussi bien Normandie que dans le Sud-Est ou dans la région parisienne. On se rappelle ainsi des effractions commises dans l'écurie de Sébastien Guarato en 2017 avec le vol entre autres du sulky avec lequel Bold Eagle a gagné son premier Prix d'Amérique mais aussi dans différentes cours du domaine de Grosbois. Dans son édition de samedi, notre confrère Ouest-France revient sur le dénouement de ce trafic qui a conduit à la saisie en avril 2019 de la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Rennes, alors que la section de recherche de Caen a mené l'enquête avec l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante avec le groupement de Gendarmerie de l'Orne, "pour vols et recels en bande organisée, et participation à une association d malfaiteurs". L'enquête a permis de prendre en flagrant délit trois individus de nationalité italienne au Haras de Mardilly (Écurie Quick Star), dans l'Orne, au cours de l'été 2017. Les investigations vont alors conduire les enquêteurs en Italie où est arrêté un quatrième suspect (au total trois seront placés en détention provisoire puis sous contrôle judiciaire) et à Malte où sont retrouvés au début de l'année 2020 plusieurs sulkys dont celui de Bold Eagle chez un négociant. "Avec les assurances, on a estimé que le préjudice total oscillait entre 300 000 et 400 000 €", avance Stéphane Meunier, le président du SEDJ, selon les propos rapportés par le quotidien. Toujours selon ce dernier, les recherches des enquêteurs se sont concentrées sur une famille de la région de Naples dont les membres sont soupçonnés d'être les commanditaires de ce trafic.

Etude technique et économique sur l'entraînement de trotteurs en 2020

Produit par le Réseau Equin National, regroupant dans le cas présent des représentant des Chambres d'Agriculture de Normandie, du Conseil des Chevaux de Normandie et de l'Institut de l'Elevage (IDELE), un rapport pointu sur l'entraînement au trot en 2020 vient de sortir (à retrouver par ce lien). Conçu comme une étude technico-économique de l'activité d'entraînement du trot dans l'hexagone, ce projet s'adosse sur les données de six entraîneurs sélectionnés mais "anonymisés" dans le rapport. Le document est instructif pour tout profil de lecteur, fournissant des données nouvelles, y compris pour un lectorat expert. L'étude permet :
■ de comprendre le fonctionnement des écuries d’entraînement de trotteurs,
■ d'élaborer des premiers repères technico‐économiques sur ce système,
■ d'évaluer la rentabilité de ces structures,
■ de partager ces repères dans le cadre de la formation, de l’installation et du conseil,
■ de permettre aux professionnels de se situer,
■ d'identifier les facteurs clés de réussite de ce système,
■ d'amener des solutions concrètes pour améliorer les résultats de ces entreprises.
Voilà un document qui éclaire de manière nouvelle l'activité d'entraînement par le nombre de ses entrées et la richesse de ses données. À découvrir et à partager absolument.

La nouvelle offre de bienvenue de pmu.fr

Al'occasion du coup d'envoi vendredi de l'Euro de Football, et alors que l'équipe de France joue son premier match lundi soir contre l'Allemagne, pmu.fr a lancé une campagne axée sur un nouvelle offre de bienvenue boostée sport/hippique. L'objectif recherché par l'opérateur de paris est de "recruter des parieurs hippiques fans de sports, à un moment de forte dynamique, mais aussi transmettre la passion du pari hippique à de nouveaux parieurs". Concrètement, l’offre combinée de 150 € propose jusqu’à 100 € remboursés en paris sportifs et jusqu’à 50 € en paris hippiques. Cette campagne est portée par un spot publicitaire diffusé sur les réseaux sociaux et sur les chaines BeIN Sports et L’Équipe.

A voir aussi :
...
Fleur du Lupin ouvre le score à Vincennes

À 7 ans, Fleur du Lupin (Othello Bourbon) ne disputait que sa cinquième course sur la cendrée de Vincennes. Plus revue depuis un an sur cette piste, elle a passé le poteau en tête pour la première fois. ...

Lire la suite
...
Is Magic Haufor enchaîne

Après une fin de meeting précédent manquée, Is Magic Haufor (Prodigious) attaque 2022/2023 tambour battant et s'adjuge déjà sa deuxième course depuis le 3 novembre (date de lancement officiel), et imite Hannah (Vulcain de Vandel), Hoche (...

Lire la suite
...
Jablonski a de l'avenir

Un lot de poulains prometteurs a évolué dans l'épreuve de clôture ce lundi. En piste, la lutte fut belle et les trois premiers sont assurément des éléments d'avenir. Rapidement aux avant-postes, Jablonski (Gazouillis) et Jazz Up (...

Lire la suite
...
Just Lovely se montre appliquée

Coup d'essai, coup de maître, selon la formule. Pour ses premiers pas en compétition au trot monté, Just Lovely (Ubriaco) en a même profité pour ouvrir son palmarès. Son jockey Alexandre Abrivard, qui a répondu à ...

Lire la suite