... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 12.06.2021

I Love Me va maintenant défier les mâles

Pour être bon, il faut battre des bons ! Donc maintenant direction le Groupe 1 face aux mâles !
Tony Le Beller

Lauréate de son deuxième Groupe 3 dans ce Prix d'Istres en clôture de cette réunion de samedi à Vincennes, la très bien née I Love Me va s'aligner face aux mâles dans la Sulky 3 Ans Finale - Prix Albert Viel (Groupe 1) dans deux semaines.

Tony Le Beller a le sens de la formule alors que sa pensionnaire I Love Me (Love You) vient tout juste de remporter le Prix d'Istres quand on l'interroge : « Pour être bon, il faut battre des bons ! Donc maintenant direction le Groupe 1 face aux mâles ! ». Évidemment, le professionnel normand a conscience que la marche sera peut-être un peu haute pour la pouliche de Florence Dreux mais il étaye son raisonnement par les arguments suivants : « Elle est peut-être encore verte pour courir contre les mâles et n'a peut-être pas non plus encore suffisamment couru pour pouvoir s’exprimer bien comme il faut mais ce qu'elle montre au travail sort de l'ordinaire. Aller devant contre les mâles est délicat et, d’un autre côté, ça va lui apprendre à courir. Et puis vu son papier (lire ci-contre), on l’exploite de bonne heure car je pense qu’elle sera saillie par Ready Cash l’an prochain à moins qu’elle ne devienne la leader de la génération ».
C'est tout en contrôle que Yoann Lebourgeois a construit le succès de I Love Me, le quatrième de sa carrière, respectant ainsi les ordres de l'entraîneur (« J’avais dit à Yoann d’aller devant mais le moins vite possible et c’est ce qu’il a fait ») : « J’ai contrôlé sans vouloir trop casser le rythme car c’est une pouliche qui a une grande allure. J’ai mené la course que je voulais. J’ai fait attention de ne pas faire de bêtise dans la ligne droite car elle est très regardante. Mais, quand la jument de David (Thomain) est venue à son épaule, elle est repartie avec. Elle fait le minimum et a encore une marge de progression ».

D'où vient-elle ?

I Love Me évolue sous les couleurs de Florence Dreux et pour son élevage, en partenariat avec celui de son entraîneur, Tony Le Beller. I Love Me est la soeur de deux bons vainqueurs, Gallica Gédé 1'13'' (Look de Star), qui eut des prétentions, l'an passé, face aux meilleures de sa promotion, et For Me Gédé 1'14'' (Ready Cash), qui a signé, il y a peu, sa quatrième victoire, à Cagnes-sur-Mer. Viennent ensuite Harley Géma 1'18'' (Bold Eagle), une fois deuxième, en deux sorties, Jeudi Gédé (Goetmals Wood) et Katinka Géma (Bold Eagle). Leur mère à tous est la toute bonne Réédite Gédé 1'11'' (Buvetier d'Aunou), gagnante de dix-neuf courses, dont le Groupe III Prix de Brest, pour près de 500.000 € de gains. Réédite Gédé descend de la championne et matrone de l'élevage Dreux, Champenoise 1'17'' (1968-Pacha Grandchamp). Soulignons, pour conclure, que I Love Me est le fruit d'un bel inbreeding sur la jument base de Jean-Pierre Dubois, Nesmile (4x3).

9e | PRIX D'ISTRES
Att - 2700 m - Groupe 3 - 70 000 €
I LOVE ME 1'15"
Love You x Reedite Gede (Buvetier d'Aunou)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : T. le Beller
Propriétaire : F. Dreux - Eleveur : Ec. T. le Beller
2e Ivensong 1'15"1 Ready Cash x Amy Crown
3e Iseult Flower 1'15"2 Nahar de Beval x Amilka
4e : Intuition - 5e : Italienne - 6e : Ilga de l'Ormerie - 7e : Chloe Bar
A voir aussi :
...
Ça commence fort pour Thaïs Peltier avec Folie Mix

Jeune apprentie qui a fait ses premières armes auprès de Thierry Raffegeau puis de Maxime Bézier, la jeune Mayennaise Thaïs Peltier ne pouvait espérer mieux commencer dans sa nouvelle écurie, elle qui vient tout juste ...

Lire la suite
...
Et de trois pour Ida de Boitron !

Déjà lauréate de ses deux dernières courses à Caen et à Dieppe, Ida de Boitron (Roc Meslois) confirme sur la piste de Cabourg en ouverture de ce programme de jeudi. Malgré le rendement de distance, Franck Anne lui a ...

Lire la suite
...
2022 : l'année Benjamin Rochard

L'an dernier, Benjamin Rochard avait son entrée dans le club des 100 pour la première fois. À peine dix mois plus tard, le jeune homme de 26 ans fait mieux que confirmer son ascension parmi les pilotes français. Il est ...

Lire la suite
...
Investissements français aux ventes de Lexington

Les ventes de yearlings sélectionnés de Lexington ont poursuivi sur leur lancée mercredi enregistrant des résultats toujours élevés (bien que moins spectaculaires que celles de lundi). Trois achats ont été signés par Florent Fonteyne (...

Lire la suite