En bref - 12.06.2021

Vernissage Grif vainqueur en Suède, Bahia Quesnot 6ème

Groupe 2 international disputé ce samedi à Östersund, le Jämtlands Stora Pris (2140m) réunissait un lot de haut niveau.
Bien que parti avec le numéro 9, l'Italien Vernissage Grif (Varenne) a remporté une victoire de prestige en venant à bout de la scandinave un peu française Wild Love (Love You), deuxième devant Click Bait (Cantab Hall). La déception scandinave vient du vainqueur du Derby Hail Mary (Googoo Gaga) totalement dépassé au moment décisif. La Française Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) n'a pu faire mieux que 6ème.
Vernissage Grif offre à son mentor Alessandro Gocciadoro une nouvelle victoire sur la scène européenne et signe à 7 ans une 25ème victoire dans sa carrière, dont dix en 2020.

Jämtlands Stora Pris
1. Vernissage Grif - A. Gocciadoro - 1'11''3
Varenne - Dalia Grif
2. Wild Love - 1'11''4
3.

La 50ème de Jérémy Condette

Il y a quelques semaines, sur l'hippodrome d'Argentan, alors qu'il venait de s'imposer en selle sur Flora Suédoise (Quido du Goutier) quatre jours après un précédent succès avec Dorgali (Real de Lou), également pour l'entraînement de Thierry Duvaldestin, Jérémy Condette nous avait fait cette réflexion suivante avec un grand sourire : "Je gagne trop ! Ça va un peu trop vite par rapport à ce que j'imaginais mais tout mieux !". Originaire du Pas-de-Calais où son grand-père éleveur lui a transmis le virus des chevaux de courses, le jeune homme de 23 ans avait en effet pour objectif au cours de cette saison 2021 de décrocher le titre de meilleur apprenti au trot monté, un classement où, avant même la réunion de ce samedi à Lisieux, il caracolait en tête avec plus de 40 points d'avance sur son poursuivant immédiat, Antoine Voisin. Ce passage dans les rangs des professionnels après cette 50ème victoire en selle sur Féminine (Rieussec), avec laquelle il s'était déjà imposé récemment à Chartres, bouleverse quelque peu ses plans mais il ne va pas s'en plaindre, lui qui remporte là son 20ème succès de l'année.
Formé à l'AFASEC de Graignes avec pour maître d'apprentissage Jean-Rémi Delliaux, puis à la MFR de La Capelle où il a passé son Bac Pro CGEH alors qu'il était chez Luigi Saccomandi qui l'a fait débuter en 2016, Jérémy Condette a vu sa carrière décoller à partir de 2018 et plus encore l'an dernier, les entraîneurs appréciant sa façon très attentiste de monter. "C'est vrai que c'est devenu un peu une marque de fabrique. Mon but est avant tout de ne pas faire mal à mes partenaires. J'essaye toujours de les préserver et de cette façon de respecter le travail de l'entraîneur. C'est une tactique qui me plaît car elle permet souvent aux chevaux de terminer plus vite."
Alors qu'il travaille depuis déjà un certain temps à mi-temps chez Eric Ledoyen, Jérémy Condette a pour projet de passer sa licence d'entraîneur d'ici à la fin de l'année.

A voir aussi :
...
Fleur du Lupin ouvre le score à Vincennes

À 7 ans, Fleur du Lupin (Othello Bourbon) ne disputait que sa cinquième course sur la cendrée de Vincennes. Plus revue depuis un an sur cette piste, elle a passé le poteau en tête pour la première fois. ...

Lire la suite
...
Is Magic Haufor enchaîne

Après une fin de meeting précédent manquée, Is Magic Haufor (Prodigious) attaque 2022/2023 tambour battant et s'adjuge déjà sa deuxième course depuis le 3 novembre (date de lancement officiel), et imite Hannah (Vulcain de Vandel), Hoche (...

Lire la suite
...
Jablonski a de l'avenir

Un lot de poulains prometteurs a évolué dans l'épreuve de clôture ce lundi. En piste, la lutte fut belle et les trois premiers sont assurément des éléments d'avenir. Rapidement aux avant-postes, Jablonski (Gazouillis) et Jazz Up (...

Lire la suite
...
Just Lovely se montre appliquée

Coup d'essai, coup de maître, selon la formule. Pour ses premiers pas en compétition au trot monté, Just Lovely (Ubriaco) en a même profité pour ouvrir son palmarès. Son jockey Alexandre Abrivard, qui a répondu à ...

Lire la suite