... ©Aprh
Résultat de course - 14.06.2021

Incahuasi fait honneur à ses origines

C'est un poulain assez froid qui a un bon moteur.
François Lagadeuc

Né dans la pourpre, Incahuasi est encore loin d'arriver au niveau de ses géniteurs Ready Cash et Sanawa. Appliqué et tenace ce lundi, ce poulain entraîné par Philippe Allaire a remporté une quatrième victoire, le tout en huit sorties publiques.

Philippe Allaire avec ses "I"
166 courses avec 27 chevaux
51 victoires
57% de réussite sur le podium

Le lauréat de ce Prix de Saussay l'an dernier n'est autre qu'un certain Hede Darling (Password), troisième du Prix Albert Viel (Gr.1) quinze jours plus tard. Incahuasi (Ready Cash) a des origines de rêve pour l'emmener au plus haut niveau. Pour l'instant, le propre frère de Dawana (Ready Cash) et Gotland (Ready Cash) fait son petit bonhomme de chemin. Il n'aura pas mis de temps à effacer sa contre-performance du 29 mai à Enghien où il a terminé seulement 8ème. "C'est un poulain qui a beaucoup d'allures. Il ne faut donc pas le précipiter, a expliqué son driver François Lagadeuc sur Equidia Racing. Lors de sa dernière sortie à Enghien, j'ai été un peu vite au dernier passage en face et le cheval avait galopé. Aujourd'hui, j'ai pris mon temps. C'est un cheval assez dur. Le chrono est bon. Il a su repousser toutes les attaques pour finir. C'est un poulain assez froid qui a un bon moteur." Incahuasi reste donc invaincu corde à droite : trois courses, trois victoires. Très à l'aise piste plate, ce poulain va continuer d'avoir des engagements intéressants pourquoi pas sur le plateau de Soisy dès le samedi 17 juillet où il disposera d'une course fermée aux gains à 35 000€ sur le parcours des 2150 mètres derrière l'autostart (Incahuasi a 33 660€ sur son compte en banque).
Le succès d'Incahuasi permet à Philippe Allaire de briller pour la 51ème fois avec ses poulains et pouliches nés en 2018. Le premier gagnant chez les "I" pour l'homme du Haras de Bouttemont avait été obtenu avec Il Conto le 11 juillet 2020. C'était sur l'hippodrome des Sables d'Olonne.

Plaqué des quatre pieds comme lors de son succès vichyssois, Infiniment Citron (Charly du Noyer) réalise une nouvelle très belle valeur en s'emparant de la deuxième place. Depuis ses débuts en compétition, le protégé de William Bigeon n'est jamais sorti des deux premiers en cinq sorties publiques.

D'où vient-il ?

Co-élevé par Jean-Pierre Guay et Philippe Allaire Incahuasi est né, en quelque sorte, de l'union de deux chefs d’œuvre, soit le crack étalon Ready Cash 1'10'' et la toute bonne Sanawa 1'13'' (Jeanbat du Vivier), lauréate du Critérium des Jeunes en 2009. De la sorte, Incahuasi est le propre frère des "classiques" Dawana 1'10'' et Gotland 1'11 mais aussi de Caranca 1'14, génitrice d'un autre cheval de premier plan : Hohneck 1'11.

4e | PRIX DE SAUSSAY
Att - 2450 m - Course B - 27 000 €
INCAHUASI 1'13"9
Ready Cash x Sanawa (Jeanbat du Vivier)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : P. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Infiniment Citron 1'14"1
3e Ivram 1'14"1
4e : Incredible Life - 5e : Iguski Sautonne - 6e : Ideal San Leandro - 7e : Iris de Memartin
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite