... © Aprh
Résultat de course - 15.06.2021

Clegs des Champs ou la rage de vaincre

quand je l’ai vraiment empoigné, il a mis son cœur sur la piste.
David Thomain

On peut les applaudir. Bien fort. Clegs des Champs et Boss du Meleuc ont offert un formidable final, ménageant un dénouement incertain au terme d'une longue lutte. Et c'est le meilleur qui a gagné, comme l'a sportivement reconnu Alexandre Abrivard, le pilote du battu.

Chacun a cru en son champion jusqu'à quelques mètres du poteau d'arrivée. Après avoir voyagé à l'extérieur de Boss du Meleuc (Lucky Blue), qui a mené à allure "modérée" (tout est relatif mais il y a unanimité des professionnels sur ce plan avec un chrono final de 1'11''7 pour le vainqueur), Clegs des Champs (Legs du Clos) a pris le meilleur dans les toutes dernières battues. Dans le clan du battu, ni l'entraîneur Yannick-Alain Briand, ni le jockey Alexandre Abrivard n'ont de regret, exprimant le sentiment d'avoir tout essayer pour bousculer le leader actuel de la catégorie. Yannick-Alain Briand nous déclare ainsi : « Il a été bon encore une fois et s’es bien battu. Si le poteau est vingt mètres avant, il gagne. Ce qui est rageant, c’est d’être battu tête mais il a tout donné. » PourAlexandre Abrivard : « Aujourd’hui, j’y ai cru. Jusqu’à mi-ligne d’arrivée, Clegs ne faisait plus rien. Mais l’autre est meilleur car il a trouvé une ressource pour venir mettre son nez. Ce sont deux cracks mais l’autre a réussi à faire notre tour. Aucun regret, j’ai eu une course de rêve. »
Du côté de David Thomain, le jockey vainqueur, la victoire ne s'est dessinée que tout à la fin : « Ce n’est pas le parcours sur lequel il est le plus à l’aise. Et comme cela n’a pas été rondement mené, les autres ont pu repartir. À la raquette de départ, je pense que je suis battu et, quand je l’ai vraiment empoigné, il a mis son cœur sur la piste et est venu gagner. »

D'où vient-il ?

Clegs des Champs est l'un des trois vainqueurs engendrés par Proserpine 1'22'' (Fortuna Fant), avec, notamment, Val des Champs 1'15'' (Hello Jo), gagnant de deux courses, y compris à Vincennes, et de plus de 55.000 €. Proserpine est issue de Quabrina d'Arc (1982-Patara), à laquelle on doit huit vainqueurs et qui est la soeur de Pontcaral 1'17'' (Chambon P). Celui-ci fut un 2 ans et un 3 ans de premier plan, sous la houlette d'Ali Hawas, grand spécialiste des jeunes chevaux, lauréat, tour à tour, du Critérium des Jeunes, du Prix Capucine, aujourd'hui Prix Albert Viel, du Prix de l'Etoile et du Championnat Européen des 3 Ans. Quant à Legs du Clos 1'13'', le père de Clegs des Champs, il n'est autre que le gagnant de l'édition 2003 du Prix du Président de la République, en un temps alors record. Proserpine est présentement suitée d'une femelle de Vigove et rencontre, ce printemps, Scipion du Goutier.

4e | PRIX PAUL DELANOE
M - 2175 m - Groupe 3 - 90 000 €
CLEGS DES CHAMPS 1'11"7
Legs du Clos x Proserpine (Fortuna Fant)
Jockey : D. Thomain - Entraîneur : T. Raffegeau
Propriétaire : J. Y. Roze - Eleveur : J. B. Vallee
2e Boss du Meleuc 1'11"7
3e Flamboyant Blue 1'12"2
4e : Diamant de Larre - 5e : Delicieux du Cebe - 6e : Baron du Bourg - 7e : Delta Fac
A voir aussi :
...
Who's Who,
un coup de maître sur le mile

Who's Who a inscrit son nom sur le glorieux palmarès du Hugo Åbergs Memorial ce mardi. Le 7 ans en est maintenant à quatre titres de Groupe 1. Ce qui est nettement plus singulier, c'est qu'il participait à son première épreuve sur ...

Lire la suite
...
Le Grand Prix de Wallonie avec Face Time Bourbon

Ils sont 21 sur la liste des engagés au Grand Prix de Wallonie (Gr.1), dimanche à Mons. Une liste bien sûr emmenée par le crack Face Time Bourbon (Ready Cash), le tenant du titre. Jean-Michel Bazire ne confirmera pas ...

Lire la suite
...
Gétéhi du Noyer, la bonne injection

On n'a vu que lui dans le dernier tour de piste du Prix des Jonquilles. Gétéhi du Noyer (Ulf du Noyer) a produit un premier effort devant les tribunes pour s'emparer de la tête puis s'est imposé ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite