...
Actualité - 19.06.2021

Ce Bello Romain impérial dans un Kymi Grand Prix très français

On a fondu en larmes avec Anthony
Sylvain Dupont

On l'espérait fermement et même si le tirage au sort avait légèrement refroidi l'atmosphère avec le 8 derrière la voiture pour Délia du Pommereux, les Français ont été brillants ce samedi dans le Kymi Grand Prix à Kouvola en Finlande. Et notre ambassadeur se nomme Ce Bello Romain (Jam Pridem), drivé de main de maître par Anthony Barrier et préparé avec tout autant de maestria par Sylvain Dupont.

Cela fait plusieurs années qu'il a conquis le coeur des turfistes en donnant toujours son maximum et notamment au niveau Quinté, courses dans lesquelles il a souvent fait afficher de belles cotes. Il faut dire que son entraîneur Sylvain Dupont n'est pas de ceux qui font automatiquement baisser le rapport probable de plusieurs points. Qu'importe ! Cet homme-là fait partie de ces "petits" entraîneurs dont le talent n'a d'égal que son accessibilité et son humilité. "J'aurais jamais cru tomber sur un cheval comme lui" nous a-t-il encore dit ce samedi en direct de Finlande alors que son cheval souscrivait aux obligations de contrôle vétérinaire. Ce Bello Romain a en effet encore changé de dimension en ce 19 juin : il remporte dès sa première participation à ce niveau de compétition son premier Groupe 1, consécration d'autant plus rare que le 9 ans est hongre. C'est donc jour de sacre pour "le beau Romain" comme nous le commente Sylvain Dupont : "Je suis vraiment heureux pour mon cheval. Depuis un an, jour pour jour quand il remportait le Prix de New York à Laval, on a compris que derrière la voiture ce n'était plus le même. Et ses chronos n'ont cessé de confirmer cette tendance depuis, notamment à Argentan (Critérium de Vitesse de Basse-Normandie - 1er) et à Caen (3ème du Prix des Ducs de Normandie). Cela dit, tout le protocole nécessaire à notre venue aujourd'hui a fait monter la pression. Je ne le montre pas toujours mais aujourd'hui j'étais drôlement tendu !" L'entraîneur angevin remporte ici son premier Gr.1 et n'est pas prêt d'oublier cette superbe expérience : "On a fondu en larmes avec Anthony. Et cette ferveur ! Tout est fait pour mettre les chevaux en vedette, c’était superbe avant, pendant et après." Même sensation pour Anthony Barrier qui, ému au micro du speaker local, a parlé d'un "rêve car le petit père s'est encore donné à fond."
La course
La physionomie de la compétition a changé au deuxième virage quand Anthony Barrier a décidé de passer à l'attaque quand il a vu David Thomain lancer Délia du Pommereux, dans l'obligation de faire mouvement après un départ prudent. Cote-à-cote les deux Français ont alors pris le large et survolé les débats, Sylvain Dupont analysant : "Aujourd’hui le numéro 3 nous a sûrement avantagés vis-à-vis de Délia qu’on rencontrait pour la première fois, c’était un test aussi. Mais les courses on ne peut pas les refaire, il a été le plus fort aujourd’hui. Il a fait ça comme un grand cheval !" Un impérial Ce Bello Romain devant une vaillante Délia du Pommereux, le jumelé bleu-blanc-rouge est superbe dans une course qui a souvent souri aux Français, la tradition étant ainsi respectée !
Rien n'est vraiment établi pour la suite mais Sylvain Dupont a précisé qu'il garderait sa ligne de conduite avec des courses à un mois et le respect du cheval avant tout. Le Hugo Abergs Memorial du 27 juillet serait une option.

Kymi Grand Prix 2021 - 19 juin 2021 - Kouvola (Finlande)
1. Ce Bello Romain (Jam Pridem - Miss Echo Bella)
Driver : Anthony Barrier
Entr./Propriéraire : Sylvain Dupont
Éleveur : Jackie Bourreau
2. Délia du Pommereux (Niky)
3. Seismic Wave (Explosive Matter)
réd.km : 1'11''6 sur 2140m


Billie de Montfort, l'éternité faite trotteuse
Plus tôt dans la journée, la phénoménale Billie de Montfort (Jasmin de Flore) avait elle aussi fait briller les couleurs françaises en remportant une 24ème victoire dans sa carrière, une seconde consécutive loin de nos frontières sur des pistes et des distances qui lui vont parfaitement. À 10 ans, Billie de Montfort ne cesse de nous émerveiller. En fin de journée, l'élevage français a été aussi à l'honneur grâce au succès de Don Williams (Opus Viervil), lauréat de la course-marathon.

A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite