... ©ScoopDyga
Résultat de course - 07.09.2020

Câlin de Morge en temps record

Il a battu Bold Eagle pour une fois !
Serge Peltier

Son statut de candidat le plus riche au départ du Prix de la Ville de Feurs lui ouvrait d'office de belles perspectives. Il restait à Câlin de Morge à dominer une délégation dense et en forme au premier échelon de départ. Ce qu'il a fait, nouveau record du parcours à la clé.

Il fallait remonter au 8 septembre 2018 pour trouver la dernière victoire de Câlin de Morge (Ozio Royal). Cette référence au calendrier n'est pas anodine puisqu'on est là sur un écart de deux ans, quasiment jour pour jour. En apprenant le chrono signé par son partenaire, 1'12''6 (nouveau record du parcours qui améliore les 1'12''9 de Défi de Retz établis sur 2850m contre 2875m à Câlin de Morge), Serge Peltier réagit sur Equidia : « Il a battu Bold Eagle pour une fois ! » Il s’agit d’une référence au succès du crack aux deux Prix d’Amérique sur cette même piste et même parcours en 2018 dans le chrono de 1’13’’3, une épreuve dans laquelle Câlin de Morge avait conclu quatrième. Le driver continue : « Au heat, j’ai dit à David (Haon, l'entraîneur de Câlin de Morge) : « Il y a très très longtemps que je n’ai pas vu le cheval aussi bien. » Il est très bien parti et ensuite il y a eu beaucoup de train. Nous avons eu un parcours de rêve derrière un cheval qui avait une première chance (Djembé d’Orgères). Dès l’entrée de la ligne d’arrivée, quand je me suis dégagé, j’ai senti que c’était faisable. »
Ce sont finalement les candidats du second échelon de départ qui ont formé le couplé gagnant avec Black d'Arjeanc (Prince d'Espace), cinquième dans le dernier tournant et auteur d'une belle séquence finale. En 1'12''8, il devient le deuxième meilleur performer sur ce parcours forézien.

Le mauvais sort sur Epic Julry
Rapidement disqualifié, Epic Julry (Nice Love) évoluait en queue de peloton à 800m du but quand il n'a pu éviter Bérénice du Loisir (Jag de Bellouet), fautive. Jean-Paul Gauvin n'a pu éviter la chute puis s'est relevé sans mal immédiat. Son cheval a été repris peu après.

D'où vient-il ?

L'un des deux produits qualifiés de sa mère Paradise Princess 1’20 mais son seul vainqueur, Câlin de Morge est apparenté à Viking Tilly 1’16 (222 149 €) et à la semi-classique Foolish Princess 1’14 (188 671 €). Comme tous les Morge de la famille Gardarin, il a été élevé dans le Puy-de-Dôme.

1ère | PRIX DE LA VILLE DE FEURS
Att - 2850 m - Course B - 34 000 €
CALIN DE MORGE 1'12"6
Ozio Royal x Paradise Princess (Extreme Dream)
Driver : S. Peltier - Entraîneur : D. Haon
Propriétaire : E. H.D. Trot - Eleveur : P. Brazier
2e Black d'Arjeanc 1'12"8
3e Eden Basque 1'13"6
4e : Djembe d'Orgeres - 5e : Bleven - 6e : Elu de Dompierre - 7e : Bacherra du Moulin
ET LE FAVORI ? EDEN BASQUE - 3e
A voir aussi :
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Fanal du Garden,
le pur droitier

Redoutable sur les pistes plates corde à droite, Fanal du Garden n'a pas manqué son objectif du jour en triomphant en force avec son mentor Laurent David à son sulky. Ce hongre de 6 ans est assurément à l'aube d'une belle saison estivale ...

Lire la suite
...
Hoyee et Franck Nivard :
une association de feu

En forme olympique depuis le début du mois de février, Franck Nivard a signé sa 28ème victoire de l'année en menant au succès une pouliche intéressante. Son nom : Hoyee. Cette fille de Charly du Noyer ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite