... ©Scoopdyga
En bref - 20.06.2021

Who's Who fait parler son finish

Au prix d'un superbe sprint, Who's Who (Maharajah) a remporté samedi soir à Boden en Suède l'important Norrbottens Stora Pris qui offre 1 million de couronnes suédoises (environ 100 000€) à son vainqueur. Alors que la course semblait à la merci de Very Kronos (Ready Cash), Örjan Kihlström a lancé son partenaire à mi-virage pour finalement ajuster son rival sur le poteau. C'est un nouveau succès de prestige pour Who's Who, vainqueur en 2018 du Derby Suédois (4 millions de couronnes) et l'année suivante du Jubileumspokalen. Un autre fils de Maharajah, Moni Viking complète le podium. Wild Love (Love You), qui avait battu Who's Who dans le Harper Hanovers à Solvalla, n'a fini que 7ème.

Prix de Diane Longines : la trilogie Ioritz Mendizabal

Le jockey basque Ioritz Mendizabal vit un printemps totalement exceptionnel. Après avoir remporté la Poule d'Essai des Poulains à ParisLongchamp avec St Mark's Basilica, le Prix du Jockey Club avec le même cheval irlandais, le voici désormais vainqueur du Prix de Diane Longines avec Joan Of Arc, elle aussi entraînée par l'Irlandais Aidan O'Brien lequel aura fait main basse sur trois des quatre classiques français au printemps. C'est une histoire formidable pour ce jockey de 47 ans qui, depuis douze mois, enchaîne les victoires de Groupe 1 avec des chevaux entraînés hors de chez nous, une séquence débutée justement à Chantilly l'an dernier quand il remportait le Prix du Jockey Club avec Mishriff, considéré comme l'un des meilleurs pur-sang de la planète. Ioritz Mendizabal remporte aujourd'hui son premier Prix de Diane Longines.

Dispariton de "Philousports"

Son nom ne vous disait peut-être rien si vous n'êtes pas connecté à Twitter. Pourtant Philippe (alias Philousports) était une véritable sommité. Il n'y a qu'à voir la multitude d'hommages qui ont suivi l'annonce de son décès brutal hier à l'âge de 49 ans. Il s'était fait connaître par son sens aigu de l'observation, son à-propos, son humour et sa bienveillance dont il avait fait sa marque de fabrique. "Si tu distribues de la bienveillance, elle revient sur toi comme un boomerang" avait-il un jour déclaré et cette phrase était devenue comme son emblème. De la Ministre des Sports Roxana Maracineanu à Kylian Mbappé en passant par un océan d'anonymes mais aussi ceux qui avaient décidé d'en faire un partenaire comme le PMU ou le TOP 14, les messages ne cessent d'affluer depuis hier en fin d'après-midi. Les valeurs de courage et de combat resteront aussi en mémoire car "Philousports" était atteint de myopathie et sa battait contre son handicap avec force. Il y a quelques jours seulement encore, il déclarait dans un reportage sur Brut : "c'est formidable de se dire qu'on n'est pas inutile."

A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite