... ©ScoopDyga
Présentation de course - 08.09.2020

Delfino en tête d'affiche de la Der Eric Raffin, n°1 de l'été sablais

Le Prix Marcel Bousseau sera l'attraction du programme sablais, ce mercredi, dans le cadre de la dernière réunion du meeting d'été de la société des courses vendéenne. Le prochain rendez-vous nous porte en effet au octobre.

Le Prix Marcel Bousseau a incontestablement perdu son lustre. Jusqu'en 2013, il était en effet disposé au cœur du meeting, dans la première quinzaine du mois d'août, et a même servi pour certains très bons 5 ans de tremplin vers le Critérium de leur génération. Cela a, par exemple, été le cas en 2009, lors du succès de Quisling d'Anjou, protagoniste malheureux du Critérium quelques semaines plus tard (disqualifié sur gêne dans le dernier tournant), ou en 2010, quand Royal Lover s'imposait avant de conclure quatrième du classique un mois plus tard. L'épreuve sacre encore néanmoins de très bons chevaux. Il suffit de citer Ghazi B.R. l'an dernier, Cash Gamble en 2016 et Valko Jenilat deux ans plus tôt.
Cette année, l'attraction a pour nom Delfino (Speedy Blue). Le représentant de la famille Mottier n'a pas toujours brillé par sa constance. Or, depuis la reprise des courses en mai, il s'est présenté par trois fois pour autant de succès. Un sans faute qui en dit long sur ses possibilités actuelles, d'autant plus que, lors de sa dernière sortie à Enghien, il a dominé avec de la marge Cash du Rib, Divine Mesloise et consorts. Au premier échelon de départ, le 5 ans et délicat Free Man (Ready Cash) peut lui compliquer la tâche s'il reste... sage.

L'heure des bilans : Eric Raffin... évidemment
L'enfant du pays, par ailleurs Sulky d'Or en titre, Eric Raffin, devrait finir en tête des pilotes. Il compte onze victoires aux Sables durant l'été et précède Jean-Philippe Monclin et Antoine Wiels, tous les deux à sept succès. Eric Raffin aura sept montes ce mercredi (4 à l'attelé et 2 au monté), ses poursuivants respectivement cinq et quatre. Dans le tableau du combiné, le leader vendéen compte deux titres d'avance sur Antoine Wiels et a, là aussi, toutes les chances de s'imposer. Chez les entraîneurs, Jean-Paul Marmion a cartonné (9 victoires) et précède Laurent Abrivard (6 titres).

Dream To Gis, le cheval de l'été
En attendant le verdict final, le cheval de l'été a été Dream To Gis (Niky). Le représentant de l'Ecurie Maréchal a disputé trois courses sur l'hippodrome de la Malbrande pour une victoire et deux premiers accessits. Il est actuellement le n°1 sur le plan des gains (21 400 €) devant Feliciano (Ready Cash), vainqueur du Grand Prix. Trois compétiteurs ont réussi un doublé durant l'été : Flamenco Jiel, Général Sly et Géode du Cherisay.

PARTANTS LES SABLES D'OLONNE - Mercredi 09 Septembre
4 PRIX MARCEL BOUSSEAU - (18H12)
Course Premium - Attelé - Course C - Europeenne - 31 000 € - 2 775 m
1DANCELLI(NOR)D4O. Raffin
2DIEGO DU CANTERM. Abrivard
3FREE MANA. Abrivard
4MINNESTADS EL PASOD4R. Dahlen
5THOR DI GIRIFALCODPJ. P. Monclin
6BARBUE (+25 m)L. Guinoiseau
7DIGNE ET DROIT (+25 m)A. Barrier
8DELFINO (+25 m)DPM. Mottier
9CARIOCA DE LOU (+25 m)L. C. Abrivard
10CALINA (NOR) (+25 m)D4E. Raffin
11DAELIA DE VANDEL (+25 m)C. Megissier
12CREPE DE SATIN (+25 m)D4A. Lamy
13BANJO DE LA NOEMIE (+25 m)P. Boutin
14BE BOP HAUFOR (+25 m)DPC. J. Bigeon
A voir aussi :
...
Héraut d'Armes,
un potentiel à façonner

Invaincu en trois courses en 2020 avant de faire une rentrée discrète il y a deux semaines, Héraut d'Armes ouvre son palmarès parisien dans ce Prix de Lauzun. Le chrono est très prometteur (1'14''1 sur 2850...

Lire la suite
...
Hemma de Brikvil révèle
Reinier Feelders

Déjà lauréate précédemment à La Capelle et à Mauquenchy, Hemma de Brikvil triple la mise en remportant le Prix de Gavray, synonyme de première victoire parisienne pour elle mais aussi pour son entraîneur Reinier Feelders. Faisons ...

Lire la suite
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite