... ©ScoopDyga
Présentation de course - 08.09.2020

Delfino en tête d'affiche de la Der Eric Raffin, n°1 de l'été sablais

Le Prix Marcel Bousseau sera l'attraction du programme sablais, ce mercredi, dans le cadre de la dernière réunion du meeting d'été de la société des courses vendéenne. Le prochain rendez-vous nous porte en effet au octobre.

Le Prix Marcel Bousseau a incontestablement perdu son lustre. Jusqu'en 2013, il était en effet disposé au cœur du meeting, dans la première quinzaine du mois d'août, et a même servi pour certains très bons 5 ans de tremplin vers le Critérium de leur génération. Cela a, par exemple, été le cas en 2009, lors du succès de Quisling d'Anjou, protagoniste malheureux du Critérium quelques semaines plus tard (disqualifié sur gêne dans le dernier tournant), ou en 2010, quand Royal Lover s'imposait avant de conclure quatrième du classique un mois plus tard. L'épreuve sacre encore néanmoins de très bons chevaux. Il suffit de citer Ghazi B.R. l'an dernier, Cash Gamble en 2016 et Valko Jenilat deux ans plus tôt.
Cette année, l'attraction a pour nom Delfino (Speedy Blue). Le représentant de la famille Mottier n'a pas toujours brillé par sa constance. Or, depuis la reprise des courses en mai, il s'est présenté par trois fois pour autant de succès. Un sans faute qui en dit long sur ses possibilités actuelles, d'autant plus que, lors de sa dernière sortie à Enghien, il a dominé avec de la marge Cash du Rib, Divine Mesloise et consorts. Au premier échelon de départ, le 5 ans et délicat Free Man (Ready Cash) peut lui compliquer la tâche s'il reste... sage.

L'heure des bilans : Eric Raffin... évidemment
L'enfant du pays, par ailleurs Sulky d'Or en titre, Eric Raffin, devrait finir en tête des pilotes. Il compte onze victoires aux Sables durant l'été et précède Jean-Philippe Monclin et Antoine Wiels, tous les deux à sept succès. Eric Raffin aura sept montes ce mercredi (4 à l'attelé et 2 au monté), ses poursuivants respectivement cinq et quatre. Dans le tableau du combiné, le leader vendéen compte deux titres d'avance sur Antoine Wiels et a, là aussi, toutes les chances de s'imposer. Chez les entraîneurs, Jean-Paul Marmion a cartonné (9 victoires) et précède Laurent Abrivard (6 titres).

Dream To Gis, le cheval de l'été
En attendant le verdict final, le cheval de l'été a été Dream To Gis (Niky). Le représentant de l'Ecurie Maréchal a disputé trois courses sur l'hippodrome de la Malbrande pour une victoire et deux premiers accessits. Il est actuellement le n°1 sur le plan des gains (21 400 €) devant Feliciano (Ready Cash), vainqueur du Grand Prix. Trois compétiteurs ont réussi un doublé durant l'été : Flamenco Jiel, Général Sly et Géode du Cherisay.

PARTANTS LES SABLES D'OLONNE - Mercredi 09 Septembre
4 PX MARCEL BOUSSEAU - (18H12)
Premium - Att. - (C) - Euro. - 31 000 € - 2 775m
1. DANCELLI(NOR)O. Raffin
2. DIEGO DU CANTERM. Abrivard
3. FREE MANA. Abrivard
4. MINNESTADS EL PASOR. Dahlen
5. THOR DI GIRIFALCOJ. Ph. Monclin
6. BARBUEL. Guinoiseau
7. DIGNE ET DROITA. Barrier
8. DELFINOM. Mottier
9. CARIOCA DE LOUL. Cl. Abrivard
10. CALINA (NOR)E. Raffin
11. DAELIA DE VANDELC. Megissier
12. CREPE DE SATINA. Lamy
13. BANJO DE LA NOEMIEPh. Boutin
14. BE BOP HAUFORCh. J. Bigeon
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite