...
Actualité - 26.06.2021

Assemblée Générale de l'UET

L'Union Européenne du Trot tenait ce samedi son Assemblée Générale en formule mixte, semi présentielle (à Grosbois), semi visio-conférence. Avant toute chose, nous vous proposons de prendre connaissance du rapport annuel de la Présidente de l'UET, Marjaana ALAVIUHKOLA, en cliquant ici.
Si le sujet de la pandémie fut encore une fois au coeur de toutes les discussions et notamment en termes organisationnels, de nombreux thèmes ont été abordés sur les travaux réalisés par les différentes commissions (technique, élevage, bien-être animal), sur les modifications au code ou encore à propos de la publication des statistiques européennes.
Nous relèverons de notre côté quatre informations principales.

Précision sur l'utilisation de la cravache et de la notion "main au-dessus de l'épaule"
Le texte proposé par l'UET en fin d'année dernière a été précisé afin d'éviter des interprétations trop sévères ou à la la lettre comme on a pu le constater lors de la Paralympiatravet avec le "cas Éric Raffin". La notion de main au-dessus du niveau de l'épaule ne doit intervenir dans une sanction que lorsque le geste se conclut par un coup. Tout dégagement de main ou/et de rêne ou de simple positionnement propre au driver ne devrait donc plus être sanctionné.

Le débat du déferrage relancé
Dans une ambiance générale toujours plus sensible au bien-être animal, les membres de l'UET ont acté le fait de rouvrir le dossier du déferrage. Un sujet transversal et international puisque toute mesure d'interdiction potentielle (imaginons qu'un pays en décide) aurait des conséquences sur l'organisation globale sur le continent. C'est donc clairement une question dont doit s'accaparer l'UET et sur laquelle elle doit mettre en lumière son rôle. Doit-on interdire le déferrage et n'admettre qu'a minima des pieds protégés (si non ferrés) ? Doit-on réguler le nombre de déferrages successifs sur une année ou selon le principe de la séquence (jamais deux fois de suite) ? Les questions ne manquent pas et les différences de sensibilités entre les pays, notamment nordiques contre latins, seront encore sûrement au coeur des discussions.

La Data-base pour l'automne
Le secrétaire général de l'UET Guillaume Maupas espérait en disposer dès ce mois de juin comme il nous l'avait annoncé à la fin de l'hiver dans 24h au trot mais il faudra encore un peu patienter, jusqu'à l'automne, pour voir arriver la data-base européenne commune des différentes fédérations de courses. Le travail principal a été accompli mais il convient encore d'adapter toutes les terminologies notamment sur les disqualifications, comment est défini un non-placé dans tel ou tel pays, etc...

Le calendrier des événements européens
La volonté de remodeler la formule des UET Masters Series a été réaffirmée par l'assemblée après une année 2021 marquée par l'annulation du challenge. La formule précédente devrait être modifiée afin de s'adapter à la nouvelle donne sur les transports en général, et ceux des chevaux en particulier.
Le Championnat d'Europe des Apprentis aura lui bien lieu en 2021 : le 13 octobre en Finlande.

A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite