... ©ScoopDyga
Résultat de course - 08.09.2020

BRILLANT MADRIK LE TRIOMPHE D’UN ENFANT DU PAYS

QUAND JE L’AI DÉBOUCHÉ, J’AI COMPRIS QU’IL ALLAIT LE FAIRE.
Christophe Martens

Passé récemment sous l’entraînement de Laurent Abrivard, Brillant Madrik a enlevé facilement le Grand Prix Dynavena Maisagri, ce mardi à Beaumont-de-Lomagne. En s’adjugeant le premier quinté de sa carrière, le fils de Lilium Madrik met en lumière la grande forme "Abrivard" et la casaque d’un propriétaire installé à proximité de l’hippodrome beaumontois.

Son retour sur sa terre du Sud-Ouest aura été gagnant. Installé favori du Grand Prix Dynavena Maisagri, Brillant Madrik (Lilium Madrik) a décroché avec la manière sa première course événement, mardi à Beaumont-de-Lomagne. Passé cet été des boxes de Pascal Manceau à ceux de Laurent Abrivard, le représentant de Gilbert Champié offre par là même un premier quinté cette année à son nouvel entraîneur.
Parti du second échelon, le fils de Lilium Madrik prend la tête à mi-parcours, puis contrôle aisément jusqu’au poteau d’arrivée. « On connait ses qualités, confie son driver Christophe Martens au micro d’Equidia. Il fallait juste faire encore attention au départ mais il est parti du bon pied. (…) Quand je l’ai débouché, j’ai compris qu’il allait le faire. (…) Je suis content de gagner pour la famille Abrivard. » Une famille pour laquelle Brillant Madrik signe-là sa deuxième victoire en quatre sorties, confirmant la forme de l’écurie (sixième succès en septembre commencé par un coup de quatre à Strasbourg).

Une grande casaque régionale
Installée à deux kilomètres de l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, l’écurie de Gilbert Champié est l’une des plus importantes du Sud-Ouest, présente dans le top-10 régional depuis de très nombreuses années. L’effectif est sous la responsabilité de l’Angevin d’origine Pascal Manceau pour lequel Brillant Madrik a remporté ses dix-huit premiers succès et porté ses gains à quasiment 300 000 €. Le dépaysement du représentant de Gilbert Champié dans l'établissement sarthois de la famille Abrivard s'apparente à un nouvel élan de sa carrière.

D'où vient-il ?

Elevé, en association, par Emmanuel Leclerc -naisseur également de son père, Lilium Madrik 1'13''- et Daniel Lourmière, Brillant Madrik est le meilleur produit et l'un des deux vainqueurs engendrés par Made In Coulonces, une fille de Workaholic 1'11'' qui ne s'est pas qualifiée, issue de l'élevage de Bernard Billard, à l'image de Kiss Me Coulonces, la mère du crack Timoko. Made In Coulonces est la propre sœur du précoce et classique Igor Coulonces 1'15'' (113.618 €), placé du Critérium des Jeunes et du Prix Capucine, aujourd'hui Prix Albert Viel. Elle est aussi la demi-sœur de Gocity Coulonces 1'16'' m. (91.401 €), génitrice de Vizzavona 1'13'' (169.630 €) et Quel Imprévu 1'12'' (106.800 €).

2e | GRAND PRIX DYNAVENA MAISAGRI
Att - 2550 m - Course C - 32 000 €
BRILLANT MADRIK 1'12"3
Lilium Madrik x Made In Coulonces (Workaholic)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : G. Champie - Eleveur : D. Lourmiere
2e Defi Pierji 1'12"6 Roc Meslois x Ovelinotte d'Ylea
3e Chibairo d'Iraty 1'13"4 Imoko x Polita de Bidart
4e : Bloomer - 5e : Damour Jiel - 6e : Campione Mio - 7e : Boxing Day
ET LE FAVORI ? BRILLANT MADRIK - 1er
A voir aussi :
...
Ventes des Critériums Arqana Trot : quel est le concept ?

Nouvelle arrivée sur le calendrier des ventes 2022 et venant clore la toute nouvelle journée des Critériums le 18 septembre, la vente du même nom organisée par Arqana Trot se veut d'un nouveau genre. Explications avec Hugues ...

Lire la suite
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite