... © DR
En bref - 02.07.2021

Julius Le Tutour, nouveau chef des hippodromes de Vincennes et d'Enghien

Depuis hier [jeudi 1er juillet], les hippodromes parisiens de LeTROT, Vincennes et Enghien, comptent un nouveau responsable. Julius Le Tutour, 31 ans, vient d'être recruté comme « chef des hippodromes » avec la mission, selon le communiqué de LeTROT « de garantir au public et aux professionnels les meilleures conditions d’accueil et de déroulement des épreuves à l’occasion des 193 réunions annuelles organisées par LeTrot en région parisienne. Il exercera cette mission sous la responsabilité de Guillaume Maupas, Directeur Technique du Trot. »
Titulaire d’une licence de Management de l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Equitation), Julius Le Tutour occupait ces deux dernières années les fonctions de régisseur des hippodromes de Lyon. Rose Vigorito-Somson, qui avait fait l’intérim ces derniers mois à la tête des hippodromes parisiens, conserve son rôle de chef adjointe à ses côtés.

Biarritz : le meeting débute samedi

Le traditionnel rendez-vous estival du trot sur la Côte Basque débute ce samedi et va se prolonger tout au long du mois de juillet pour se terminer le vendredi 30, date à laquelle se dispute le non moins traditionnel Grand Prix de la Ville de Biarritz (course B). A raison de trois rendez-vous hebdomadaires, ce sont treize réunions qui vont se dérouler en présence d'un public où se mêlent turfistes et estivants, avec une jauge limitée à 1 000 personnes selon la présidente Claudie Hassenforder Chabriac. « Comme d'habitude, les professionnels viennent de toutes les régions pour venir disputer le meeting, rappelle cette dernière. Nous avons 80 boxes à leur disposition à cinq minutes de l'hippodrome, sans compter ceux qui louent des boxes chez des particuliers. Comme tous les ans, la piste a été rechargée et, cette année, nous aurons à notre disposition une herse suédoise pour toute la durée du meeting ce qui va permettre d'avoir une piste régulière jusqu'au bout, ce qui devrait satisfaire les entraîneurs. Par ailleurs, nous avons avons procédé à l'amélioration de l'éclairage, notamment dans le dernier tournant. »

Hippodromes : le nouveau cahier des charges

La Fédération Nationale des Courses Hippiques a fait parvenir à toutes les sociétés le nouveau cahier des charges concernant l'accueil du public, applicable à compter du 1er juillet, avec l'assouplissement des mesures sanitaires. Globalement, les hippodromes ne sont plus soumis à une limitation du nombre de spectateurs mais le pass sanitaire reste obligatoire au-delà de 1 000 personnes. En revanche, il n'y a plus de jauges à faire respecter dans les espaces intérieurs, y compris pour les restaurants (pas de consommation au bar) où le port du masque reste obligatoire, contrairement aux espaces extérieurs sauf dans les zones de regroupement. « L'été sera encore compliqué au niveau de l'accueil du public, il ne faut pas s'attendre à retrouver le niveau de fréquentation d'avant la crise », a jugé Pierre Préaud, le secrétaire général de la FNCH.

A voir aussi :
...
Grégor impressionne Charley Mottier

Auteur d’une année 2021 remarquable avec six victoires à la clé avant sa course de ce mercredi aux Sables-d’Olonne dans le Trot Open des Régions – Ouest réservé aux chevaux de 5 ans, Grégor (Rolling d'Héripré) a ...

Lire la suite
...
Izoard Védaquais reçu 10/10

Démonstration, c'est le mot juste pour qualifier la nouvelle victoire de l'impressionnant Izoard Védaquais (Bird Parker) ce mercredi aux Sables-D'Olonne. Pour sa rentrée après plus de deux mois sans compétition, le représentant de Philippe ...

Lire la suite
...
Imoko Atout confirme ses constants progrès

Dans l'épreuve qualificative à Le Trot Open des Régions - Grand Nord réservée aux 3 ans, Imoko Atout (Timoko) a facilement dicté sa loi. Le pensionnaire de Guillaume Jouve montre un nouveau visage depuis sa castration. Ce mercredi, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite