...
Actualité - 05.07.2021

Les sociétés-mères, le PMU et la FNCH réunis ici en 2022 ?

C'est une ambition qui depuis plusieurs semaines prenait de plus en plus d'épaisseur : LeTROT et France Galop ont présenté jeudi dernier à leurs représentants du personnel, parallèlement à ceux du PMU, le projet d'acquisition d'un immeuble parisien situé dans le 17ème arrondissement où les équipes de toute l'Institution seraient réunies.

Un rapprochement qui se précise
On se rappelle au printemps d'Edouard de Rothschild qui en conclusion d'une réunion d'information sur le programme de France Galop annonçait qu'il devait visiter des locaux l'après-midi même avec son homologue Jean-Pierre Barjon. Le rapprochement en un seul lieu des sociétés-mères devenait alors de plus en plus concret et la présentation réalisée jeudi dernier est une nouvelle étape vers ce qui sera un événement majeur dans la vie des courses françaises. Car, il s'agirait aussi de rapatrier les équipes du PMU et de la Fédération Nationale des Courses Hippiques dans un même et seul lieu, quand aujourd'hui ce sont quatre adresses différentes qui accueillent les quatre sièges. Pour rappel, les deux sociétés-mères sont propriétaires de leurs murs actuels, dans le 8ème pour la SECF et dans le quartier Point-du-Jour de Boulogne-Billancourt pour France Galop quand le PMU est lui locataire sur les bords de Seine dans le 15ème arrondissement.
Dans le communiqué publié ce lundi, on apprend donc : "LeTROT et France Galop sont entrés en négociations exclusives avec la compagnie AG2R afin d’acquérir l’immeuble Thémis, situé dans l’éco-quartier des Batignolles à Paris (17ème)."

À propos de Thémis
AG2R La Mondiale est en effet le propriétaire du Thémis depuis 2020. Situé dans le quartier des Batignolles, lequel a connu et connait encore une mutation profonde depuis plusieurs années, notamment autour du projet Paris 2024, cet immeuble affiche une surface de 10.500m2 et a été conçu par l'architecte Corinne Vezzoni et Associés avec une importante conscience environnementale ("zéro carbone"). Par ailleurs, sa position géographique avantageuse et bien desservie par les transports en commun "lui confère un fort potentiel de valorisation dans les années à venir" peut-on lire dans le communiqué précité.

Objectif "efficacité et agilité"
Si ce projet semble finalement avant tout frappé du coin du bon sens, rassembler les équipes des trois grandes entités de l'institution, plus celles de la FNCH dont le champ d'action pourrait encore s'élargir dans un avenir proche, constituerait donc un virage historique qui "permettra de réduire de moitié le nombre de mètres carrés actuellement occupés par les différentes entités de l’Institution", apprend-on dans le communiqué qui ajoute : "Au-delà de cette rationalisation, il permettra surtout de gagner en efficacité, en agilité et de renforcer le sentiment d’appartenance à une maison commune, celle des courses et du pari hippique, au service d’un continuum d’acteurs : des socioprofessionnels jusqu’aux parieurs."

Le timing rapide
S'il faut encore utiliser le conditionnel tant que la signature n'est pas officialisée, la diffusion de cette information semble indiquer un degré de confiance assez élevé pour une institution souvent très prudente dans la situation d'une annonce importante comme celle-ci. Et on peut même ajouter un degré supplémentaire dans cette confiance quand on apprend qu'une signature pourrait intervenir dès cet automne : "Il s’agira ensuite d’aménager les plateaux de cet immeuble afin d’y accueillir l’ensemble des équipes en vue d’une installation en 2022." Bref, les choses s'accélèrent très nettement.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite