... © J.C.Briens
Résultat de course - 09.09.2020

Free Man surfe sur la forme Abrivard

Il était défraîchi aujourd'hui.
Alexandre Abrivard

Son entourage le pense moins bien que ces dernières semaines, la faute à sa tentative, inévitablement éprouvante, dans le Critérium des 5 Ans (Gr.I), à la fin du mois d'août. Il n'empêche, Free Man a pris dans ses filets le Prix Marcel Bousseau ce mercredi aux Sables-d'Olonne.

Quand la forme est là, tout va. Et même quelquefois au-dessus d'une certaine logique. Arrivé dans les boxes de Laurent Abrivard pendant le confinement, Free Man (Ready Cash) venait de tenter sa chance dans le Critérium des 5 Ans (Gr.I). Sa tâche s’est avérée trop difficile face à des chevaux de la trempe de Face Time Bourbon ou encore Feliciano. Ce mercredi, le représentant de Jean-Pierre Barjon a renoué avec le succès sans forcément être dans un grand jour. Ses canters et sa fin de course, où il a dû être empoigné par Alexandre Abrivard, le laissent penser. Les déclarations du driver le confirment en ces mots : « Toutes les conditions étaient réunies pour qu'il s'impose mais il avait sans doute "laissé des plumes" dans le Critérium et était défraîchi aujourd'hui. Ça l'a fait quand, c'est impeccable. » Les principaux rivaux au betting du vainqueur, Calina (Archipelago) et Delfino (Speedy Blue) se sont montrés fautifs.

Le changement de décor : un atout

Comme les hommes, les chevaux peuvent apprécier de rompre la monotonie du quotidien et de changer de décor. Vingt-quatre heures après le succès dans le Quinté de Beaumont-de-Lomagne de Brillant Madrik, arrivé dans ses boxes durant l'été, c'est donc un "nouveau" pensionnaire qui brille pour Laurent Abrivard. Son fils Alexandre nous précise sur ce point : « Les chevaux quand ils changent de maison, ils sont toujours plus performants. Il suffit de voir : chez Jean-Michel Bazire, dès qu'il récupère un nouveau, il gagne ; chez nous pareil. Je ne sais comment cela s'explique mais quand les chevaux changent de maison, ça marche (presque) toujours. »

D'où vient-il ?

Né des oeuvres de l'incontournable Ready Cash 1'10'' (auteur d'un doublé dès ce 1er jour de l'année) et d'Olly Star 1'12'' (Gai Brillant ), gagnante de douze courses et de près de 350.000 €, Free Man, élève de la S. C. Beauland, est le meilleur produit de la jument. Il a pour grand-mère la championne sous la selle et millionnaire en euros Holly du Locton 1'15'' a.-m. (dix-sept succès, dont cinq de Groupe I, dans le Saint-Léger des Trotteurs, le Prix d'Essai, le Prix de Vincennes, le Prix des Centaures et le "Président"). Outre Olly Star, Holly du Locton (Viking's Way) a procuré le vainqueur semi-classique Captain Sparrow 1'11'', qui est par le même Ready Cash que Free Man. Les six produits d'Olly Star se sont qualifiés, quatre d'entre eux ont gagné et les deux plus doués sont par Ready Cash, le second étant Divine Créature 1'13'' (72.190 €).

4e | PRIX MARCEL BOUSSEAU
Att - 2775 m - Course C - 31 000 €
FREE MAN 1'15"
Ready Cash x Olly Star (Gai Brillant)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. J. Barjon - Eleveur : SC Beauland
2e Digne Et Droit 1'14"4 The Best Madrik x Plenty Pocket
3e Crepe de Satin 1'14"5 le Retour x Ina d'Avril
4e : Minnestads El Paso - 5e : Dancelli(nor) - 6e : Daelia de Vandel - 7e : Banjo de La Noemie
A voir aussi :
...
Ça commence fort pour Thaïs Peltier avec Folie Mix

Jeune apprentie qui a fait ses premières armes auprès de Thierry Raffegeau puis de Maxime Bézier, la jeune Mayennaise Thaïs Peltier ne pouvait espérer mieux commencer dans sa nouvelle écurie, elle qui vient tout juste ...

Lire la suite
...
Et de trois pour Ida de Boitron !

Déjà lauréate de ses deux dernières courses à Caen et à Dieppe, Ida de Boitron (Roc Meslois) confirme sur la piste de Cabourg en ouverture de ce programme de jeudi. Malgré le rendement de distance, Franck Anne lui a ...

Lire la suite
...
2022 : l'année Benjamin Rochard

L'an dernier, Benjamin Rochard avait son entrée dans le club des 100 pour la première fois. À peine dix mois plus tard, le jeune homme de 26 ans fait mieux que confirmer son ascension parmi les pilotes français. Il est ...

Lire la suite
...
Investissements français aux ventes de Lexington

Les ventes de yearlings sélectionnés de Lexington ont poursuivi sur leur lancée mercredi enregistrant des résultats toujours élevés (bien que moins spectaculaires que celles de lundi). Trois achats ont été signés par Florent Fonteyne (...

Lire la suite