... © J.C.Briens
Résultat de course - 09.09.2020

Free Man surfe sur la forme Abrivard

Il était défraîchi aujourd'hui.
Alexandre Abrivard

Son entourage le pense moins bien que ces dernières semaines, la faute à sa tentative, inévitablement éprouvante, dans le Critérium des 5 Ans (Gr.I), à la fin du mois d'août. Il n'empêche, Free Man a pris dans ses filets le Prix Marcel Bousseau ce mercredi aux Sables-d'Olonne.

Quand la forme est là, tout va. Et même quelquefois au-dessus d'une certaine logique. Arrivé dans les boxes de Laurent Abrivard pendant le confinement, Free Man (Ready Cash) venait de tenter sa chance dans le Critérium des 5 Ans (Gr.I). Sa tâche s’est avérée trop difficile face à des chevaux de la trempe de Face Time Bourbon ou encore Feliciano. Ce mercredi, le représentant de Jean-Pierre Barjon a renoué avec le succès sans forcément être dans un grand jour. Ses canters et sa fin de course, où il a dû être empoigné par Alexandre Abrivard, le laissent penser. Les déclarations du driver le confirment en ces mots : « Toutes les conditions étaient réunies pour qu'il s'impose mais il avait sans doute "laissé des plumes" dans le Critérium et était défraîchi aujourd'hui. Ça l'a fait quand, c'est impeccable. » Les principaux rivaux au betting du vainqueur, Calina (Archipelago) et Delfino (Speedy Blue) se sont montrés fautifs.

Le changement de décor : un atout

Comme les hommes, les chevaux peuvent apprécier de rompre la monotonie du quotidien et de changer de décor. Vingt-quatre heures après le succès dans le Quinté de Beaumont-de-Lomagne de Brillant Madrik, arrivé dans ses boxes durant l'été, c'est donc un "nouveau" pensionnaire qui brille pour Laurent Abrivard. Son fils Alexandre nous précise sur ce point : « Les chevaux quand ils changent de maison, ils sont toujours plus performants. Il suffit de voir : chez Jean-Michel Bazire, dès qu'il récupère un nouveau, il gagne ; chez nous pareil. Je ne sais comment cela s'explique mais quand les chevaux changent de maison, ça marche (presque) toujours. »

D'où vient-il ?

Né des oeuvres de l'incontournable Ready Cash 1'10'' (auteur d'un doublé dès ce 1er jour de l'année) et d'Olly Star 1'12'' (Gai Brillant ), gagnante de douze courses et de près de 350.000 €, Free Man, élève de la S. C. Beauland, est le meilleur produit de la jument. Il a pour grand-mère la championne sous la selle et millionnaire en euros Holly du Locton 1'15'' a.-m. (dix-sept succès, dont cinq de Groupe I, dans le Saint-Léger des Trotteurs, le Prix d'Essai, le Prix de Vincennes, le Prix des Centaures et le "Président"). Outre Olly Star, Holly du Locton (Viking's Way) a procuré le vainqueur semi-classique Captain Sparrow 1'11'', qui est par le même Ready Cash que Free Man. Les six produits d'Olly Star se sont qualifiés, quatre d'entre eux ont gagné et les deux plus doués sont par Ready Cash, le second étant Divine Créature 1'13'' (72.190 €).

4e | PRIX MARCEL BOUSSEAU
Att - 2775 m - Course C - 31 000 €
FREE MAN 1'15"
Ready Cash x Olly Star (Gai Brillant)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. J. Barjon - Eleveur : S. Beauland
2e Digne Et Droit 1'14"4
3e Crepe de Satin 1'14"5
4e : Minnestads El Paso - 5e : Dancelli(nor) - 6e : Daelia de Vandel - 7e : Banjo de La Noemie
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite