...
Résultat de course - 06.07.2021

Effigie Madrik : du courage à revendre

La jument a été admirable de courage.
Alexandre Abrivard

On a assisté à une lutte à couteaux tirés entre Alexandre Abrivard et Nicolas Bazire dans le Quinté+, le premier nommé ayant le dernier mot avec Effigie Madrik. La jument entraînée par son père, Laurent Abrivard, décroche ici sa première course-événement.

Alexandre Abrivard avec Effigie Madrik
4 courses
2 victoires
2 deuxièmes places

En classe pure, deux juments semblaient évoluer un ton au-dessus des autres : Effigie Royale (Echo) et Effigie Madrik (Un Mec d'Héripré). Si la première, présentée par Pierre-Edouard Mary n'a pu obtenir mieux que la septième place, Effigie Madrik a de son côté livré un grand combat pour monter sur la plus haute marche du podium. Ses deux dernières sorties n'avaient pourtant pas été concluantes mais la sœur d'Orélie Madrik a su remettre les pendules à l'heure pour la plus grande satisfaction de son driver Alexandre Abrivard : « La jument a été admirable de courage, a déclaré le principal intéressé au micro d'Equidia Racing. Je suis fier d'elle. Elle a un grand coeur. La dernière fois sur cette piste de Vichy, elle est partie au galop et la course précédente, à La Capelle, la jument n'était pas bien du tout. Parfois, les chevaux ont le droit d'être moins bien. Elle avait tout à fait le droit de se racheter. »
Le driver a poursuivi en détaillant comment il est revenu chercher cette victoire alors que Calimero du Thiole (Gogo) lui avait pris l'avantage à la sortie du tournant final : « À un tour du but, j'ai déjà dû contrer des attaques. Je n'ai donc pas voulu tout lancé dans le dernier tournant et j'ai dosé pour que le cheval de Nicolas [Bazire, au sulky de Calimero du Thiole] ne me passe pas complètement. Une fois droite, ma jument est reparti au courage. » Battu mais satisfait de son partenaire, Nicolas Bazire a expliqué : « Mon cheval a plus de tenue que de vitesse. Il n'a rien lâché pour finir, c'est la jument d'Alexandre (Abrivard) qui est repartie dans les derniers mètres de course. »
Depuis le début de la saison vichyssoise 2021, Alexandre Abrivard a brillé à sept reprises. Vainqueur en fin de réunion, son cousin, Matthieu Abrivard, a porté son score à 20 victoires sur les bords de l'Allier depuis le début de l'année.

D'où vient-elle ?

Cette fille d'Un Mec d'Héripré est la soeur des bons Orélie Madrik (221 820), Sinou Madrik (148 217€) ou encore Tison Madrik (260 270€). Elle a été élevée par Emmanuel Leclerc et l'écurie Deloison. Si elle porte la casaque de Gérard Augustin-Normand, trois autres co-propriétaires sont également associés sur cette jument : l'écurie Deloison, Laurent Abrivard ainsi que l'écurie les Boulaies.

4e | PRIX HOTEL DE BARCELONE
Att - 2950 m - Course D - 33 000 €
EFFIGIE MADRIK 1'13"8
Un Mec d'Heripre x Fidji du Buisson (Kimberland)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. Augustin-normand - Eleveur : E. Leclerc
2e Calimero du Thiole 1'13"8 Gogo x Reine du Rieu
3e Dilf de Chamant 1'14"5 Kool du Caux x Pepsie de Chamant
4e : Caesar Face - 5e : Dimo d'Occagnes - 6e : Elan Baroque - 7e : Effigie Royale
A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite