... (© J.-C. Briens)
Résultat de course - 09.09.2020

Grâce du Lupin transcendée sans ses fers

Le matin, elle s’économise, et l’après-midi elle sait aller très vite.
Antoine Wiels

C’est sans forcer son talent que Grâce du Lupin a enlevé cette course qualificative au LeTROT Open des régions Ouest. La pensionnaire de Jean-Paul Marmion enchaîne une troisième victoire de rang et reste invaincue en deux essais pieds nus.

Le huitième succès à l’attelé cet été sur l’hippodrome des Sables d’Olonne n’aura pas été le plus dur à obtenir pour Antoine Wiels au sulky de Grâce du Lupin. En couvrant son dernier kilomètre sur le pied de 1’10’’7 et ses derniers 500 mètres en 1’09’’1, la fille d’Un Mec d’Héripré enregistre déjà sa cinquième victoire en onze sorties. Mise dans du coton par son entraîneur selon une méthode longuement éprouvée, cette jument de 4 ans devrait logiquement continuer à gonfler son compte en banque au cours des prochaines semaines. « Elle s’améliore de course en course. Le déferrage l’a transformée. Le matin, elle s’économise, et l’après-midi elle sait aller très vite », a déclaré Antoine Wiels sur Equidia Racing. Le pilote numéro de l'écurie de Jean-Paul Marmion a fait mieux que se défendre derrière Eric Raffin, auteur d'un doublé encore lors de cette dernière réunion du meeting estival sablais. Mais il peut néanmoins se montrer satisfait de son été sur la côte vendéenne puisqu'il termine à deuxième place du classement, avec 14 succès pour moins de cinquante montes.
Il n'y a pas que Antoine Wiels qui a été favorablement impressionné par Grâce du Lupin. Philippe Boutin, entraîneur de Gims du Plessis (Quirky Jet) qui se classe deuxième et qu'il estime être capable de bien faire dans la finale nationale de LeTROT des Régions à Vincennes début décembre s'il parvient à se qualifier, a dit de la petite-fille de la toute bonne Gahija du Lupin : "C’est certainement une bonne jument car elle l’a fait en force".

D'où vient-elle ?

Cette fille d’Un Mec d’Héripré est le deuxième produit d’Altesse du Lupin (qualifiée). Sa grand-mère, Gahija du Lupin (510 937 €), déjà entraînée par Jean-Paul Marmion, a remporté 21 courses dont deux Groupe III avec Jean-Michel Bazire. Elle a notamment donné naissance à Quantum du Lupin (166 730 €).

5e | PRIX DE LA SOCIETE DU CHEVAL FRANCAIS
Att - 2750 m - Course B - 23 000 €
GRACE DU LUPIN 1'14"8
Un Mec d'Heripre x Altesse du Lupin (Meaulnes du Corta)
Driver : A. Wiels - Entraîneur : J. P. Marmion
Propriétaire : E. J. P. Marmion - Eleveur : E. J. P. Marmion
2e Gims du Plessis 1'14"5
3e Gege Baroque 1'14"6
4e : Galeo - 5e : Grande Copine - 6e : Gaudepsou - 7e : Gagnant Rush
A voir aussi :
...
Prosperous tout en puissance

S'il s'est déjà imposé sur la grande piste de Vincennes, qui plus est sur le parcours des 2850m., le 7 ans suédois Prosperous (Prodigious) semble quand même plus dans son élément sur une piste plate comme celle ...

Lire la suite
...
Trophée Vert : les cartes sont rebattues

À six semaines de la finale du Trophée Vert à Craon (le 6 septembre), le dénouement du circuit sur les meilleures pistes en herbe est loin d’être connu. En effet, Détroit Ace, le maillot jaune, est sur la touche ...

Lire la suite
...
Vendredi soir : de Cagnes à Pornichet

La nocturne de vendredi à Cagnes-sur-Mer a débuté par un nouveau succès d'un 3 ans de l'écurie des frères Martens, à savoir Iron Cash (Ready Cash) qui, après avoir poussé à la faute l'animateur, Ironique (Cristal Money), à l'entrée ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite