En bref - 08.07.2021

TGV à La Capelle : match attendu entre Ce Bello Romain et Davidson du Pont

L'étape du TGV (Challenge du Trot à Grande Vitesse) ce dimanche sur l'hippodrome de La Capelle a attiré des candidats de premier plan. Ils seront treize à s'affronter sur la distance de 1609 mètres (départ autostart) dans ce Groupe 2. Ce Bello Romain (avec le n°6) ou encore Davidson du Pont (n°7) sont sur les rangs. Le protégé de Jean-Michel Bazire tentera de prendre sa revanche sur le représentant de Sylvain Dupont qui l'a dominé dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2) le 19 mai à Caen. Si ces deux champions paraissent au-dessus de leur adversaires, ne passons pas sous silence les candidatures de Violetto Jet (n°3), lauréat du Prix Chambon P (Gr.2), puis troisième du Prix de René Ballière (Gr.1), de Diable de Vauvert (n°5), réputé peu à l'aise sur les parcours réduits, ou encore de Go On Boy (n°10), la grosse note dans le Prix René Ballière. Jean-Michel Bazire pourra également compter sur Valokaja Hindo (n°8), mal loti avec le numéro 8 et Tjacko Zaz (n°11). Après avoir bénéficié d'un break de plus de cinq mois, Drôle de Jet (n°2) effectue son retour en piste ce dimanche. Redoutable sur les parcours de vitesse, le fils de Coktail Jet n'aura pourtant pas la tâche facile pour sa rentrée. Il s'est d'ailleurs vu attribuer un émoji rouge de la part de son entraîneur Pierre Vercruysse et est le seul dans ce cas. Tous les autres partants sont affublés d'un visuel orange.

Italiano Vero, en cours de syndication

Venant de gagner le Prix Albert Viel (Groupe 1), Italiano Vero 1’12’’ (Ready Cash et Baraka d’Henlou, par Diamant Gédé) est en cours de syndication, pour sa carrière d’étalon. Le prix de la part a été fixé à 50.000 euros, les transactions étant confiées aux soins du courtier Frédéric Sauque. Le jeune champion de Philippe Allaire devrait, maintenant, être revu lors du meeting d’été de Vincennes, faisant l’impasse sur celui d’Enghien.

Première course pour 2 ans : 10 partants dimanche à Beaumont

Qui remportera la première course réservée à la promotion 2019 ? La réponse sera connue dimanche en début d'après-midi sur l'hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, théâtre de ce premier rendez-vous pour les jeunes pousses. Dix poulains et pouliches vont s'affronter sur la distance de 2550m. parmi lesquels Jeridia Menuet (Ecu Pierji) est celle qui s'est qualifiée le plus rapidement (1'17'') le 16 juin à Caen où cette pensionnaire de Sébastien Guarato, qui sera confiée pour l'occasion à Damien Bonne, a d'ailleurs été doublement étoilée par Province Courses l'Hebdo.

Les raisons du blocage de la « TVA poulain » par Loïc Malivet

Loïc Malivet, président de la Filière Cheval et vice-président de France Galop, est revenu sur le blocage actuel au passage à taux réduit de la TVA d’élevage, dénommée TVA poulain [lire notre précédente édition]. La mesure figure pourtant dans la dernière loi de Finances de 2021, votée en décembre dernier par le Sénat et l’Assemblée Nationale, mais elle est à présent « enterrée » au Ministère des Comptes Publics qui refuse de sortir le décret d’application de la loi. « Depuis qu’on se bat contre la TVA à taux plein dans la filière cheval instaurée en 2010, quand on pense que tout est cadré, à chaque fois, on a une grosse déception » a commenté en préambule Loïc Malivet lors de la Matinale Qualifications de Province Courses ce jeudi.
Il a également dévoilé les coulisses du dossier : « Le Ministère est redevenu frileux sur ce sujet et a peur d’être retoqué par Bruxelles. Les techniciens de Bercy pensent qu’il y a danger avec ce texte [de loi française] et qu’on va être condamnés par l’Europe. La dernière communication du Ministre des comptes publics Olivier Dussopt à Eric Woerth, qui a beaucoup travaillé sur le sujet, disait : « Le dossier est embourbé, cela se présente mal ». » Il faut ajouter que tout cela se passe sur fond de négociation de la future directive européenne TVA qui doit remettre à plat le champ et les modalités d’application de la TVA en Europe. Bref, l’impossibilité de produire un texte français d’application d’une loi (également française) trouverait son origine à Bruxelles.

A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite